Maltese Falcon (yacht)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maltese Falcon
Image illustrative de l’article Maltese Falcon (yacht)
Le Maltese Falcon à gauche, Atlantis II à droite (Monaco, port Hercule).
Autres noms Le Faucon Maltais
Type Yacht de luxe, trois-mâts carré
Histoire
Chantier naval Perini Istanbul, Turquie
Lancement 2006
Statut En service
Équipage
Équipage 18
Caractéristiques techniques
Longueur 88 m
Tirant d'eau 6,0 m
Tirant d'air 58,2 m
Vitesse 21 nœuds (voile)
Caractéristiques commerciales
Passagers 12
Carrière
Affréteur Tom Perkins
Pavillon Malte
Coût autour de 100 millions de dollars

Le Maltese Falcon (« faucon maltais » en anglais) est un voilier de luxe, depuis 2009 appartenant à Elena Ambrosiadou, PDG de la société financière IKOS, vendu par Tom Perkins[1]. C'était le plus grand voilier privé de luxe du monde[2] jusqu'à la livraison du voilier Black Pearl en 2018. Il mesure 88 mètres (289,1 pieds).

Son nom a été choisi en référence au film de John Huston Le Faucon maltais sorti en 1941 avec Humphrey Bogart dans le rôle principal[3].

Description[modifier | modifier le code]

Il a été construit à Istanbul d'après le concept Dynaship ou Dyna-Rigg de l'ingénieur allemand Wilhelm Prölss par la société italienne Perini Navi[4]. Chaque mât comporte 5 voiles carrées, réalisées par Doyle Sails. Les trois mâts de près de 60 mètres de hauteur sont en fibre de carbone et ont été construits et assemblés par l'entreprise Yildiz Gemi financée par Perkins. Les voiles forment un ensemble de 2 400 mètres carrés de voilures et sont stockées dans les mâts. Le Maltese Falcon a deux moteurs Deutz de 1 800 chevaux chacun. Le yacht nécessite un équipage minimum de 18 personnes et peut accueillir 12 invités. Son système de navigation permet à ce géant des mers d'être manœuvré par une seule personne.

Le coût de ce bateau avoisinerait les 150 millions de dollars. Le Maltese Falcon se loue entre 350 000 euros et 385 000 euros par semaine[5],[6].

Ce yacht peut naviguer jusqu'à 24 nœuds à la voile[7] et à 19,5 nœuds au moteur[8].

Gréement DynaRig[modifier | modifier le code]

DynaRig[9] est un concept de gréement, développé à l'origine comme moyen de propulsion additionnel pour les navires de commerce, d'après les travaux de l'ingénieur allemand Wilhelm Pröss dans les années 1960.

Il s'agit de la version moderne des gréements à voiles carrés, il est composé d'un mât auto-portant, sur lequel sont fixés perpendiculairement et de manière solidaire des vergues, ayant une courbure de 12 % contrairement aux gréements classiques, afin d'assurer la meilleure efficacité. Les voiles sont déployées automatiquement, depuis des enrouleurs situés à l'intérieur du mât, le long des vergues. Le mât pivote ensuite afin de s'orienter par rapport au vent, ce qui permet au navire de pouvoir suivre n'importe quelle allure.

L'application de cette technologie a été rendue possible grâce au développement de matériaux telle que la fibre de carbone. Ce type de gréement qui équipe aujourd'hui le Maltese Falcon fait actuellement l'objet d'études pour être adapté sur des navires de transport de marchandises[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article de gentside.com du 16 juin 2011.
  2. Découvrez le Faucon maltais, le plus grand yacht du monde
  3. L'Internaute, le 18/06/2009
  4. L'Internaute, le 18/06/2009
  5. « Charter : Maltese Falcon », sur www.symaltesefalcon.com (consulté le )
  6. Ariane Chemin, « Les Peskov, la famille très glamour du porte-parole de Poutine », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  7. Témoignage du capitaine: « we still managed to get the Falcon up to 21 knots of boat speed » http://www.symaltesefalcon.com/log.asp
  8. Spécifications du Maltese Falcon
  9. (en) « Design Concept », sur www.symaltesefalcon.com (consulté le )
  10. (en) « B9 Shipping », sur b9energy.com (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Grands voiliers luxueux privés :

Liens externes[modifier | modifier le code]