Malodore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Malodore est un produit de la firme Firchim France, firme spécialisée dans la fabrication de produits d'entretien. Il s'agit d'un répulsif nauséabond fabriqué afin d'éloigner les humains en laissant une rémanence nauséabonde pendant plusieurs semaines. Il est livré sous forme de concentré à diluer et à pulvériser avec une pompe.

Utilisation à Argenteuil[modifier | modifier le code]

En août 2007, l'AFP révélait que le maire d'Argenteuil Georges Mothron, voulait faire diffuser du Malodore à Argenteuil afin d'éloigner les personnes sans domicile fixe. Cependant, les agents municipaux ont refusé de l'épandre. Le répulsif a alors été directement donné aux agents d'entretien du centre commercial Côté Seine d'Argenteuil afin qu'ils le diffusent eux-mêmes aux alentours des sorties de secours où se regroupent les personnes sans domicile fixe[1]. Cette nouvelle, partiellement démentie par la mairie d'Argenteuil qui a évoqué une entreprise de diffamation à son encontre[2] a toutefois suscité de vives critiques de l'opposition locale et nationale, ainsi que de la ministre du Logement et de la Ville Christine Boutin qui a déclaré : « Le principe même de l'utilisation de produits de ce type constitue en effet une atteinte à la dignité de la personne humaine parfaitement inacceptable »[3]. Interviewée à ce sujet, Rama Yade, secrétaire d'État chargée des droits de l'homme, n'a pas dénoncé cette expérience, déclarant qu'il fallait « tout essayer dans une ville »[4].

Références[modifier | modifier le code]