Malika Favre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Malika Favre, née en décembre 1982 en région parisienne, est une illustratrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Malika Favre est diplômée de l’École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'art de Paris (ENSAAMA) et du Surrey Institute of Art and Design de Farnham en Grande-Bretagne[1].

Elle vit et travaille à Londres, tout d'abord comme directrice artistique au sein de l'agence de création AirSide[1], puis chez Unit9 (en) à partir de 2006[2],[3]

Son style graphique épuré assez singulier, mêlant Pop Art et Op Art[4], est mis à contribution par des entreprises telles que Sephora, Le Bon Marché, Penguin Books, des journaux tels que Vogue, The New York Times, The New Yorker, The Sunday Times, ou Vanity Fair, etc.[5],[6],[7],[8],[9]. Elle se voit confier également l'affiche du festival de Jazz de Montreux en 2017[10]. Prolongeant une de ses créations pour Penguin, une couverture d'une édition du Kamasutra, elle s'amuse à concevoir un alphabet animé inspiré du Kamasutra, présenté sur internet et au festival art et graphique 2013 de Londres[11],[12].

Son dessin de Une pour The New Yorker, intitulé « Operating Theatre », esquissant quatre chirurgiennes se penchant sur leur patient, est devenu un signe de ralliement, sur les réseaux sociaux, pour de nombreuses chirurgiennes, aux États-Unis et d’autres pays, désirant affirmer la féminisation d’une profession encore souvent considérée comme « un métier d’homme »[13],[14].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Zack, « Illustrations par Malika Favre : La Mode en Vectoriel », Maxi Tendance,‎ (lire en ligne)
  2. « Malika Favre », sur le site Journal du Net
  3. (en) « Malika Favre on bright colours, drawing naughty things and how to grow as an illustrator », Creative Boom,‎ (lire en ligne)
  4. Romain Illegems, « Malika Favre, une illustratrice à la Une », French Digitateur,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Françoise Mouly, « Cover Story: “In the Shade,” by Malika Favre », The New Yorker,‎ (lire en ligne)
  6. (en) « What every illustrator should know », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  7. Alicia.Paulet, « Une artiste française signe la Une du New Yorker consacrée à Bob Dylan », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  8. (en) Glenn Garriock, « Malika Favre: Gucci Style », Form Fifty Five,‎ (lire en ligne)
  9. (en) « Malika Favre Takes On the Kama Sutra for Penguin », Core77,‎ (lire en ligne)
  10. « L'affiche du Montreux Jazz confiée à l'illustratrice française Malika Favre », Radio télévision suisse,‎ (lire en ligne)
  11. « Malika Favre – Kama Sutra Alphabet », WATM,‎ (lire en ligne)
  12. Priscilla Frank, « Malika Favre – Kama Sutra Alphabet », Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  13. Alexandra Klinnik, « #IlookLikeASurgeon, marque de ralliement et de solidarité des chirurgiennes du monde entier », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  14. (en) Françoise Mouly, « The New Yorker Cover That’s Being Replicated by Women Surgeons Across the World », The New Yorker,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]