Malek Boualem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Malek Boualem (officiellement Abdel-Malek Boualem), né le à Bordj Ghedir en Algérie, est un chercheur franco-algérien spécialisé dans le domaine du multilinguisme en informatique et du traitement automatique des langues naturelles.

Il est co-lauréat, avec Stéphane Harié, du prix du CNRS/ANVIE 1996 de la valorisation de la recherche scientifique pour le co-développement et la diffusion, à l'échelle internationale, de l'éditeur de textes multilingues MtScript.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Malek Boualem a obtenu le diplôme d'ingénieur d'État en informatique à l’université Sétif 1 en 1986. Ensuite, il a rejoint l'université Nice-Sophia-Antipolis en France où il a obtenu le diplôme de DEA (Master) en informatique en 1987 et ensuite un doctorat en informatique, préparé à l'Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria) et soutenu à l'université Nice-Sophia-Antipolis en 1993, sur le thème de la traduction automatique[1],[2].

Activités de recherche[modifier | modifier le code]

Malek Boualem vit et travaille en France. Il est chercheur au centre de recherche d'Orange à Lannion en Bretagne[3].

Spécialiste du « multilinguisme en informatique » (édition de textes multilingues[4], traduction automatique écrite et orale, recherche d'information cross-lingue, etc.), il a contribué à la mise en place des éditeurs multilingues MTE (Multilingual Text Editor) à l'Inria, MULTIPOLIS dans la société GF2, MtScript au CNRS (premier éditeur WYSIWYG sous UNIX et lauréat du prix du CNRS en 1996)[5] et MUTT (Multilingual Unicode Text Toolkit) au Computing Research Laboratory aux États-Unis[6]. Par ailleurs, il a participé à l'évaluation de la version multilingue de l'éditeur LaTeX dans sa phase de développement (devenu l'éditeur par excellence auprès des chercheurs).

Au centre de recherche d'Orange à Lannion, Malek Boualem a collaboré à la mise au point, en 2008, de l'abrégeur, procédé capable de faire le résumé automatique d'un texte en quelques secondes. Dénommé Tilt (Traitement informatique et linguistique de texte), l'abrégeur opère grâce à un traitement statistique et linguistique du texte[3].

Le , il participe à la table ronde sur les « Nouvelles technologies de l'information et de la communication dans le bassin méditerranéen » lors des « Premières Assises de l’enseignement de la langue et de la culture arabes en France »[4] qui se sont tenues dans le cadre du projet de l’Union pour la Méditerranée.

Prix[modifier | modifier le code]

Malek Boualem est co-lauréat, avec Stéphane Harié, du prix du CNRS/ANVIE 1996 de la valorisation de la recherche scientifique pour le co-développement et la diffusion[7], à l'échelle internationale, de l'éditeur de textes multilingues MtScript. Ce logiciel, qui permet la saisie et le codage de caractères en plus de vingt langues, a fait l'objet d'articles dans la presse générale[8],[9],[5] et la presse scientifique[10],[11],[12] (CNRS[13],[14],[15], INRIA[16] et université de Provence).

Publications[modifier | modifier le code]

Malek Boualem a publié quelque soixante-dix articles scientifiques, dont plusieurs dans des revues étrangères[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thèse de doctorat de Malek Boualem, « ML-TASC, système de conversion de formalismes de langages techniques et scientifiques dans un environnement à syntaxe contrôlée et à contexte limité (traduction automatique multilingue) » Accès libre [html], sur data.bnf.fr, Bibliothèque nationale de France, (consulté le ).
  2. Thèse de doctorat en Sciences appliquées.
  3. a et b Dans les labos, les chercheurs plongent dans le futur. Les Lannionnais côtoient depuis près de 50 ans des chercheurs de France Télécom, Le Télégramme, 25 juin 2008.
  4. a et b Nour el houda Madani, « Rôle des technologies et des médias dans la construction d’une identité méditerranéenne » [PDF], sur Lakoom Info no 14, (consulté le ), p. 15.
  5. a et b Samira Silhadi, « Un Algérien invente un logiciel multilingue » Accès libre [PDF], sur La Tribune, (consulté le ).
  6. (en) Unicode, Unicode, « Malek Boualem's biography » Accès libre [html], sur unicode.org, (consulté le ).
  7. CNRS, Laboratoire LPL, « Prix ANVIE 1996 - Laboratoire Parole et Langage », sur www2.lpl-aix.fr, (consulté le )
  8. « Pas facile de parler l'européen » Accès libre [PDF], sur La Tribune, (consulté le ).
  9. Samira Silhadi, La Tribune de l'Informatique, « L'Algérien Malek Boualem primé » Accès libre [PDF], (consulté le ).
  10. Lettre des Sciences de l’Homme et de la Société, « Le prix de la valorisation CNRS-ANVIE 1996 », Lettre des Sciences de l’Homme et de la Société, no 46, mars-avril 1997,‎ (lire en ligne Accès libre [PDF], consulté le ).
  11. Philippe Cabin, ANVIE, « MtScript : un logiciel éditeur de textes multilingues : prix CNRS/ANVIE de la valorisation 1996 » Accès libre [PDF], sur Lettre de l'ANVIE No 18, (consulté le ).
  12. Journal de la formation par la recherche, « Deux jeunes chercheurs reçoivent le prix ANVIE/CNRS » Accès libre [PDF], sur Journal de la formation par la recherche, No 70, (consulté le ).
  13. Geneviève Najar, « Prix CNRS-ANVIE de la valorisation 1996 : MtScript un logiciel éditeur de textes multilingues » Accès libre [PDF], sur CNRS-INFO, No 334, (consulté le ).
  14. CNRS Éditions, « Le prix CNRS-ANVIE de la valorisation 1996 » Accès libre [PDF], sur Rapport annuel du CNRS 1996, (consulté le ).
  15. Philippe Cabin, Geneviève Najar, « MtScript, un logiciel éditeur de textes mutlingues : Prix CNRS/ANVIE de la valorisation 1996 » Accès libre [PDF], sur CNRS, Communiqué Officiel, (consulté le ).
  16. Jacqueline Tchobanian, « Un ancien thésard de l'INRIA co-lauréat du prix CNRS/ANVIE » Accès libre [PDF], sur INRIA Communication, (consulté le ).
  17. (en) Researchgate, « Researchgate Profile of Malek Boualem » Accès libre [html], sur researchgate.net, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]