Malek Alloula

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant algérien
Cet article est une ébauche concernant un écrivain algérien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Malek Alloula
Malek Alloula.jpg

Malek Alloula en 2013

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
BerlinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Frère
Conjoint
Malek Alloula vers 1992

Malek Alloula (1937-2015), né le 13 novembre 1937 à Oran, est un écrivain algérien de langue française qui poursuit des activités éditoriales à Paris depuis 1967. Il est décédé le 17 février 2015 à Berlin où il était l'hôte de la DAAD (Berliner-Kuenstlerprogramm.de).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a fait ses études de Lettres modernes à la faculté d’Alger, ensuite en Sorbonne à Paris, avec un sujet de thèse sur Denis Diderot et le XVIIIe siècle. Écrivain, critique littéraire, poète, Malek Alloula préside l’association qui contribue à faire connaître l’œuvre de son frère assassiné en 1994, le dramaturge Abdelkader Alloula.

Il épouse la femme de lettres Assia Djebar en 1980.

De 1999 à son décès, il vit avec la styliste belge Véronique Lejeune.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Villes (poèmes), couverture de Khadda, Souffles, Rabat, 1969.
  • Villes et autres lieux (poèmes), Alger Barzakh 2008, Christian Bourgois éditeur, Paris, 1979 (ISBN 2267001675).
  • Le Harem colonial, images d'un sous-érotisme (essai illustré de photographies), Slatkine éditeur, Genève/Paris, 1981 et Séguier, Paris, 2001 (ISBN 284049244X).
  • Rêveurs/Sépultures suivi de L'Exercice des sens (poèmes), Alger Barzakh 2008, Sindbad éditeur, Paris, 1982 (ISBN 2727400721).
  • Mesures du vent (poèmes), Alger Barzakh 2008,, Sindbad éditeur, Paris, 1984 (ISBN 2727400926).
  • Alger photographiée au XIXe siècle (Malek Alloula, Khemir Mounira et Elias Sanbat), Marval éditeur, Paris, 2001 (ISBN 2862343293).
  • Belles Algériennes de Geiser, costumes, parures et bijoux (L'Autre Regard par Malek Alloula, commentaires de Leyla Belkaid) Marval, Paris, 2001.
  • Les Festins de l'exil (essai), Éditions Françoise Truffaut, Paris, 2003 (ISBN 2951661428).
  • L'Accès au corps (poèmes), Éditions Horlieu, Lyon, 2003 (ISBN 2848400633) et 2005 (ISBN 2915048053).
  • Alger 1951, Un pays dans l'attente, photographies d'Étienne Sved, textes de Malek Alloula, Maïssa Bey, Benjamin Stora, Manosque, Le Bec en l'air et Alger, Barzakh, 2005 (ISBN 2916073000).
  • Approchant du seuil, ils dirent Paris, Al Manar, 2009
  • Dans tout ce blanc, Auxerre, Rhubarbe, 2015 (éditions barzakh, pour l'Algérie)

Prose

  • Causses et Vallées (lettres du Méjean suivi de Pluies sur Ispagnac) Les presses du Languedoc, 1994
  • "Mes enfances exotiques" (in Une enfance algérienne, Gallimard,Paris 1997)
  • Les festins de l'exil, Paris, Francoise Truffaut, 2005
  • "Le Cri de Tarzan, la nuit, dans un village oranais" (Barzakh,Alger, 2008)
  • Paysages d’un retour (photoroman), photographies de Pierre Clauss, Actes Sud, Arles, 2010.

Essais/livres illustrés

  • Le harem colonial. Images d'un sous-érotisme Paris Séguier 2004
  • Belles Algériennes de Geiser Paris, Marval,2001
  • Alger photographiée au XIX siècle Paris, Marval, 2001
  • L'infini du portrait Quelques notes sur le travail photographique d'Arnaud Maggs 1984
  • Lent mouvement vers la lumière.La peinture de Benanteur (Institut du monde arabe, Paris, 2003)
  • Les miroirs voilés. De Delacroix à Renoir (Institut du monde arabe, Paris, 2003)
  • ALGER 1951.Un pays dans l'attente. Photographies d'Etienne Sved.Manosque, Le Bec en l'Air, 2009
  • L'espace grand ouvert de Dalloul (Centre culturel Jacques Brel, Thionville, 2006)
  • Algérie Indépendance Photos de Marc Riboud Manosque, Le Bec en l'Air, 2009
  • Alger sous le ciel Photos de Kays Djilali Alger,Barzakh/Manosque, Le Bec en l'Air, 2013

Anthologies[modifier | modifier le code]

  • Une anthologie des poésies arabes, images de Rachid Koraïchi, (poèmes choisis par Farouk Mardam-Bey et Waciny Laredj, calligraphies d'Abdallah Akkar et Ghani Alani), Paris, Éditions Thierry Magnier, 2014 [poème: Déjà assises dans vos songeries] (ISBN 978-2-36474-536-0)

Sur Malek Alloula[modifier | modifier le code]

  • Yamna Chadli Abdelkader. « La langue fantôme, ambivalence d’une présence familière dans l’écriture. Présentation et entretien du poète Malek Alloula », inPrésence francophone, Revue internationale de langue et littérature, 82, « Écrire en langue seconde », Worcester MA, College of Holy Cross, 2014, p. 22-39.
  • Yamna Chadli Abdelkader.  « À la source de l’écriture, les lieux du souvenir dans les nouvelles de Malek Alloula », in L’Environnement francophone en milieu plurilingue, Musanji Ngalasso-Mwatha (dir.), Pessac, Presses Universitaires de Bordeaux, 2012, p. 495-514.
  • Yamna Chadli Abdelkader.« Poétiques de la rive : la forme en jeu. La poésie de langue française issue du Maghreb (95-2005) » Thèse de Doctorat sous la direction de Musanji Ngalasso-Mwatha, Pessac, Université Bordeaux Montaigne, juillet 2014.
  • Jean Déjeux, Bibliographie méthodique et critique de la littérature algérienne de langue française 1945-1977, SNED, Alger, 1979.
  • Jean Déjeux, Dictionnaire des auteurs maghrébins de langue française, Paris, Éditions Karthala, 1984 (ISBN 2-86537-085-2).

Voir aussiErreur de référence : La balise ouvrante <ref> est mal formée ou a un mauvais nom.[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • [1] Photographie et poème de Malek Alloula sur le site de la Maison de la poésie de Namur
  • [2] Poèmes de Malek Alloula dans la revue "Souffles", 1966