Malcolm Morley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Morley.
Malcolm Morley
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation
Représenté par
Sperone Westwater (en), Xavier Hufkens (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieux de travail
Mouvement
Distinction
Prix Turner ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Malcolm Morley (né à Londres le et mort le à New York[1],[2]) est un peintre et sculpteur contemporain britannique et américain, rattaché à l'hyperréalisme.

Un de ses tableaux les plus connus est Disaster (1974).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né de père inconnu M. Morley, qui choisit, en 1958, de porter le nom de sa mère,[3] passe son enfance à Londres. Enfant il est fasciné par la mer et par les bateaux, et il travaille dans sa jeunesse sur les navires qui parcourent la mer du Nord[4]. Après des études à la Camberwell School of Arts and Crafts et au Royal College of Arts de Londres, il s'établit, en 1958, aux États-Unis[5].

Malcolm Morleyr est Premier lauréat du prix Turner en 1984[6]

Œuvres et expositions[modifier | modifier le code]

Le Centre Pompidou consacre une exposition, du 2 juin 1993 au 19 septermbre 1993, à la première rétrospective (1962-1973) en France des oeuvres de l'artiste[7].

photo de 2006

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Malcolm Morley, Pioneer of Photorealist Painting, Dies at 86 », sur artnews.com, 2 juin 2018
  2. (en) « Malcolm Morley - Obituary », sur Legacy - The New York Times, (consulté le 3 juin 2018)
  3. Philippe Dagen, « Malcolm Morley, inventeur et destructeur de l’hyperréalisme, est mort », Le Monde,‎
  4. « Malcolm Morley », Dictionnaire de la peinture, Larousse,,‎ inc.
  5. Jacinto Lageira : professeur en esthétique à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne, critique d'art, « MORLEY MALCOLM (1931- ) », sur universalis.fr
  6. Alexia Lanta Maestrati, « Malcolm Morley, peintre de l'hyperréalisme s’est éteint », Le journal des arts,‎ (lire en ligne)
  7. « Malcolm Morley Rétrospective 1962-1973 », sur centrepompidou.fr

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]