Malais de Manado

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Malais de Manado
Bahasa Manado (xmm)
Pays Indonésie
Région Sulawesi du Nord
Nombre de locuteurs Langue maternelle : 850 000 (2001)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 xmm
Étendue individuelle
Type vivante
IETF xmm

Le malais de Manado, que certains auteurs appellent aussi manadonais, est une forme de malais parlée dans la ville de Manado et sa région, dans la province de Sulawesi du Nord, dans l'île de Sulawesi en Indonésie. La langue est localement appelée Bahasa Manado (en français : « langue de Manado »). Les linguistes l'appellent également « malais de Minahasa », du nom de la population qui l'utilise.

Le malais de Manado comprend de nombreux mots portugais et néerlandais, ainsi que de nombreux emprunts au langues minahasanes.

Accent tonique[modifier | modifier le code]

Il est en général marqué sur l'avant-dernière syllabe :

Accent tonique sur l'avant-dernière syllabe
Malais de Manado Français
kadera chaise
stenga moitié
doi argent

Toutefois, dans de nombreux mots, l'accent tonique est marqué sur la dernière syllabe :

Accent tonique sur la dernière syllabe
Malais de Manado Français
butul exact, correct, vrai
tolor œuf
sabong savon

Finales[modifier | modifier le code]

Les finales nasales de l'indonésien /m/ et /n/ sont remplacées par le groupe « ng » :

Finales
Indonésien Malais de Manado Français
makan makang manger
jalan jalang aller, marcher
siram sirang arroser

Pronoms[modifier | modifier le code]

Personnels[modifier | modifier le code]

Pronoms personnels
Personne Indonésien Malais de Manado
1re personne du singulier saya kita
1re personne du pluriel kami torang
2e personne du singulier anda ngana
2e personne du pluriel kalian ngoni
3e personne du singulier dia dia
3e personne du pluriel mereka dorang

Possessifs[modifier | modifier le code]

Le possessif est formé en intercalant le mot pe entre le possesseur et le possédé.

Pronoms possessifs
Français Malais de Manado
Mon ami kita pe tamang / ta pe tamang
Ton ami ngana pe tamang / nga pe tamang
Son ami dia pe buku / de pe buku
Ce livre est à vous ini ngoni pe buku

Adverbes[modifier | modifier le code]

Adverbes
Français Malais de Manado
Pourquoi kyapa?
di mana?
Qui sapa?
Lequel,
laquelle,
lesquel(le)s
tu mana?

Aspect[modifier | modifier le code]

Pour marquer l'aspect accompli, on peut placer ada (« il y a ») avant le verbe. Exemples :

  • Dorang ada turun Wenang = « Ils sont partis à Manado »
  • Kita ada makan = « Nous avons déjà mangé »

Préfixes[modifier | modifier le code]

Le préfixe indonésien ber- devient ba-
Indonésien Malais de Manado Français
berjalan bajalang[2] marcher
berenang barenang nager
bertelur batolor pondre
Le préfixe indonésien me- devient ma-
Indonésien Malais de Manado Français
mengail mangael pêcher à l'hameçon
menari manari danser
mencari mancari chercher
memasak mamasa cuire
menangis manangis pleurer.
Le préfixe indonésien ter- devient ta-
Indonésien Malais de Manado Français
tasono endormi
terjatuh tajatung[2] tombé
tergosok tagoso frotté

Abréviations[modifier | modifier le code]

De nombreux mots malais ou indonésiens sont abrégés :

  • pi, indonésien pergi = « partir » : mo pi mana ngoni? = « Où allez-vous? »
  • co, indonésien coba = « essayer » : co lia ini oto = « Regarde donc cette voiture »
  • so, indonésien sudah, auxiliaire de l'aspect accompli : so klar? (avez-vous terminé ?), « so maleleh? » (est-ce fondu ?), « so kanyang? » (êtes-vous rassasiés ?)

Mots de Malais de Manado empruntés à d'autres langages[modifier | modifier le code]

En conséquence de la colonisation de Sulawesi par les Néerlandais et les Portugais, de nombreux mots proviennent de ces deux langues.

Emprunts
Indonésien Standard Malais de Manado Langue d'origine
kursi kadera Portugais (cadeira)
penyu tuturuga Portugais (tartaruga)
tenggorokan gargantang Portugais (garganta)
saputangan lenso Portugais (lenço)
garpu vork Néerlandais (vork)
nenek oma Néerlandais (oma)
kakek opa Néerlandais (opa)
paman om Néerlandais (oom)
bibi tante Néerlandais (tante)

Emprunts à l'indonésien[modifier | modifier le code]

Plusieurs mots sont empruntés à l'indonésien standard :

  • baku (qui indique la réciprocité), par exemple : baku hantam (se donner des coups de poings l'un à l'autre), baku ajar (se frapper l'un l'autre), baku veto (débattre ensemble), baku sedu (rire ensemble), bakudapa (se rencontrer).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ethnologue code « xmm ».
  2. a et b Noter la nasale finale devenue « ng ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]