Maladie de Nasu-Hakola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maladie de Nasu-Hakola
Référence MIM 221770
Transmission Récessive
Chromosome 6p21.1-19q13.1
Gène TREM2-TYROBP
Mutation Ponctuelle
Nombre d'allèles pathologiques Plus de 100
Incidence 1 sur 70,000 en Finlande
Nombre de cas 150
Maladie génétiquement liée Aucune
Diagnostic prénatal Possible
Liste des maladies génétiques à gène identifié

La maladie de Nasu-Hakola est une maladie orpheline de l'os et du système nerveux central, se manifestant chez le sujet jeune.

Étiologie (origine)[modifier | modifier le code]

La maladie de Nasu-Hakola est une maladie génétique transmise sur le mode autosomique récessif. Ce phénotype semble être dû aux mutations des gènes TYROBO et TREM2 (localisés sur les chromosomes 6 et 19).

Symptômes[modifier | modifier le code]

Les premiers signes de la maladie commencent vers l'âge de trente ans par des douleurs du poignet ou de l'épaule avec gonflement articulaire. Des fractures osseuses surviennent pour des traumatismes mineurs. La radiographie osseuse montre des kystes au niveau de l'épiphyse des os. Ces kystes contiennent une matière gélatineuse.

Les signes neurologiques apparaissent après, avec de légers changements de la personnalité. Puis un syndrome du lobe frontal survient (euphorie, perte de l'inhibition sociale) entraînant de sérieux problèmes sociaux et se terminant par une démence, perte de l'autonomie, apathie et le décès.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Page spécifique sur Orphanet
  • (en) Online Mendelian Inheritance in Man, OMIM (TM). Johns Hopkins University, Baltimore, MD. MIM Number:221770 [1]
  • (en) Juha Paloneva, Taina Autti, Panu Hakola, Matti J Haltia, PLOSL In GeneTests: Medical Genetics Information Resource (database online). Copyright, University of Washington, Seattle. 1993-2005 [2]