Mal de pierres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mal de pierres
Description de cette image, également commentée ci-après
Réalisation Nicole Garcia
Scénario Nicole Garcia
Jacques Fieschi
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 121 minutes
Sortie 2016

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Mal de pierres est un film français réalisé par Nicole Garcia, sorti en 2016.

Il s'agit de l'adaptation du roman italien Mal di pietre de Milena Agus paru en 2006, et traduit en français l'année suivante sous le même titre que le film, Mal de pierres.

Le film est présenté en compétition officielle au Festival de Cannes 2016.

En 2017, le film est nommé huit fois aux César, dont ceux du meilleur film, du meilleur réalisateur et de la meilleure actrice, mais n'obtient aucune récompense.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire prend place après la Seconde Guerre mondiale et raconte la quête d'une femme pour trouver l'amour absolu. Entravée dans un mariage qui n'a jamais fonctionné, elle tombe amoureuse d'un autre homme.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Le film est tourné à l'été 2015, notamment en Savoie, autour d'Aix-les-Bains et de son ancienne station thermale, dans l'hôtel Schatzalp (de) à Davos (Suisse), ainsi que sur les quais de Saône à Lyon[1].

Anecdote[modifier | modifier le code]

Le film présente une erreur de réalisme sur l'aspect militaire. Le personnage joué par Louis Garrel est un lieutenant, et devrait donc porter un uniforme arborant deux barrettes. Or lorsqu'il sort son uniforme de la penderie lors de son séjour à la station thermale, on aperçoit distinctement trois barrettes, ce qui correspond au grade de capitaine (grade juste au-dessus de celui de lieutenant).

Sélections et nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]