Aller au contenu

Maktoum ben Rachid Al Maktoum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maktoum ben Rachid Al Maktoum
مكتوم بن راشد آل مكتوم
Illustration.
Maktoum ben Rachid Al Maktoum
Fonctions
Premier ministre des Émirats arabes unis

(15 ans, 2 mois et 28 jours)
Président Zayed ben Sultan Al Nahyane
Khalifa ben Zayed Al Nahyane
Prédécesseur Rachid ben Saïd Al Maktoum
Successeur Mohammed ben Rachid Al Maktoum

(7 ans, 4 mois et 21 jours)
Prédécesseur Création du poste
Successeur Rachid ben Saïd Al Maktoum
Président de l'État des Émirats arabes unis
(intérim)

(1 jour)
Premier ministre Lui-même
Prédécesseur Zayed ben Sultan Al Nahyane
Successeur Khalifa ben Zayed Al Nahyane
Émir de Dubaï

(15 ans, 2 mois et 28 jours)
Prédécesseur Rachid ben Saïd Al Maktoum
Successeur Mohammed ben Rachid Al Maktoum
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Dubaï (États de la Trêve)
Date de décès (à 62-63 ans)
Lieu de décès Gold Coast (Australie)
Père Rachid ben Saïd Al Maktoum
Religion Sunnisme

Maktoum ben Rachid Al Maktoum Maktoum ben Rachid Al Maktoum
Émirs de Dubaï
Premiers ministres des Émirats arabes unis
Présidents des Émirats arabes unis

Le Cheikh Maktoum ben Rachid Al Maktoum (en arabe : مكتوم بن راشد آل مكتوم , romanisé :  Maktūm bin Rāshid Āl Maktūm ) né le 15 août 1943 à Dubaï et mort le à Gold Coast (Australie), fut émir de Dubaï de 1990 à sa mort, Premier ministre des Émirats arabes unis de 1971 à 1979 et de 1990 à sa mort ainsi que vice-président des Émirats arabes unis de 1990 à sa mort.

Issu de la famille régnante Al Maktoum[1] et fils ainé du cheikh Rachid ben Saïd Al Maktoum, il est décédé à l'âge de 62 ans en Australie. Son frère Mohammed ben Rachid Al Maktoum lui succéda[2].

Amoureux des chevaux[3], Maktoum Al Maktoum se passionnait pour les courses hippiques et l'équitation. Il dirigeait l'écurie Godolphin, l'une des plus prestigieuses du monde. Il était lui-même un cavalier international d’endurance.

Sa veuve est Cheikha Alya[4],[5] avec qui il a eu un fils Rachid ben Maktoum Al Maktoum, né en 1980 et mort le à l'âge de 22 ans, laissant la place d'héritier du trône à son oncle Mohammed ben Rachid Al Maktoum.

Le couple a aussi un autre fils, Cheikh Said ben Maktoum, et une fille, Cheikha Latifa bent Maktoum. Cette branche de la famille Al Maktoum vit aujourd'hui retirée de la vie publique de Dubaï pour ne pas faire de l'ombre à la famille de Cheikh Mohammed ben Rachid Al Maktoum, actuel émir de Dubaï.

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. Wilson, Graeme H., Rashid's legacy : the genesis of the Maktoum family and the history of Dubai, London, Media Prima, , 159 p. (ISBN 978-9948-8564-6-7, OCLC 182662443)
  2. « RFI - Emirats arabes unis - La mort d’un modernisateur », sur www1.rfi.fr (consulté le )
  3. « Sheikha Alia al Maktoum » [archive du ], sur Breeders' Cup Stats & Bios, Breeders' Cup (consulté le )
  4. ARR: Arab Report and Record, Economic Features, Limited, (lire en ligne), p. 136 :

    « Shaikh Maktoum bin Rashid al-Maktoum, the Ruler's heir, married a cousin, Alia bint Khalifa, on 12 March. »

  5. Champ, Genna, « Family Pictures », sur The National, (consulté le )