Maksim Tarasov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tarassov.
Maksim Tarasov
Informations
Disciplines Saut à la perche
Période d'activité 1986-2001
Nationalité Drapeau de l'URSS soviétique → Drapeau de la Russie russe
Naissance
Lieu Iaroslavl, RSFS de Russie
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Taille 1,94 m
Records
6,05 m en plein air en 1999. Cinquième perchiste de l'histoire à franchir la barre des 6 m.
Palmarès
Jeux olympiques 1 - 1
Championnats du monde 1 2 2
Championnats d'Europe 1 - -

Maksim Vladimirovich Tarasov (en russe : Максим Владимирович Тарасов ; en français : Maksim Vladimirovitch Tarassov), né le à Iaroslavl, est un ancien athlète soviétique puis russe spécialiste du saut à la perche. Il est l'un des rares athlètes à avoir remporté les titres de champion olympique, de champion du monde et de champion d'Europe. Avec un record de 6,05 m, il est le cinquième perchiste à franchir la barre des 6 mètres, hauteur dépassée à six reprises au cours de sa carrière.

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Maksim Tarasov fait ses débuts sur la scène internationale à l'occasion des Championnats du monde junior 1988 disputés à Grand Sudbury en remportant la médaille d'argent du saut à la perche avec 5,60 m, derrière le Hongrois István Bagyula. L'année suivante, le soviétique améliore à trois reprises le record du monde junior de la discipline, établissant notamment 5,80 m à Briansk le , performance égalée une seule fois seulement, par l'Allemand Raphael Holzdeppe en 2008. Dominateur tout au long de l'année 1989, Tarasov remporte les Championnats d'Europe junior de Varaždin. Sa première médaille en catégorie sénior est obtenue lors des Championnats du monde 1991 de Tokyo, compétition dans laquelle il termine troisième de la finale de la perche derrière Sergueï Bubka et István Bagyula, égalant son record personnel à 5,85 m.

Jeux olympiques de 1992[modifier | modifier le code]

En 1992, Maksim Tarasov est sélectionné dans l'équipe unifiée des anciennes Républiques soviétiques pour participer aux Jeux olympiques de Barcelone, tout comme les deux meilleurs performeurs mondiaux de l'année, Sergueï Bubka et Rodion Gataullin. Après avoir passé le cap des qualifications avec un saut à 5,60 m, il fait son entrée en finale par un premier essai réussi à 5,60 m tout comme Igor Trandenkov, l'Espagnol Javier Garcia et l'Américain Kory Tarpenning. Il profite ensuite de l'élimination prématurée de Sergueï Bubka, incapable de franchir la moindre barre après des impasses successives et un concours débuté à 5,70 m. Réalisant 5,70 m et 5,80 m lors de sa première tentative[1], Tarasov remporte finalement le concours devant Igor Trandenkov (5,80 m au 3e essai) et Javier Garcia (5,75 m).

Dans l'ombre de Bubka[modifier | modifier le code]

Maksim Tarasov part s'installer à Budapest en fin d'année 1992 et concourt dès l'année suivante pour la Russie. Avec un saut à 5,80 m, il termine à la troisième place des Championnats du monde 1993 de Stuttgart, derrière les 6,00 m de Sergueï Bubka et les 5,90 m de Grigoriy Yegorov, et à égalité avec Igor Trandenkov. En fin de saison, le Russe prend la troisième place de la Finale du Grand Prix de Londres. Absent des Championnats d'Europe 1994, il est sélectionné en 1995 pour les Championnats du monde de Göteborg. Tarasov remporte la médaille d'argent du concours avec 5,86 m, battu une nouvelle fois par Bubka. En 1997, Tarasov monte à deux reprises sur un podium mondial, remportant en mars la médaille de bronze des Championnats du monde en salle de Paris-Bercy, avant de prendre durant l'été la deuxième place des Championnats du monde en plein air d'Athènes remportés une nouvelle fois par l'Ukrainien Bubka. Il franchit cette même année pour la première fois la barre des 6,00 m : à Nice tout d'abord le et à Fukuoka ensuite le , devenant ainsi le cinquième perchiste de l'histoire à dépasser cette hauteur symbolique.

Consécration mondiale[modifier | modifier le code]

Le Russe remporte son deuxième titre majeur international à l'occasion des Championnats d'Europe 1998 tenus à Budapest. Il franchit une dernière barre à 5,81 m, tout comme Tim Lobinger mais Tarasov devance finalement l'Allemand au nombre d'essai tentés. Le Français Jean Galfione prend la troisième place du concours. En fin de saison, il remporte la finale du Grand Prix de Moscou avec un saut à 5,95 m, puis s'impose lors de la Coupe du monde des nations de Johannesburg. Maksim Tarasov réalise en 1999 l'une de ses meilleures saisons sur le circuit international. Le , il établit le meilleur saut de sa carrière en franchissant la barre de 6,05 m lors du Meeting d'Athènes, devenant le deuxième « performeur » mondial de tous les temps après Sergueï Bubka. Le , le Russe remporte la médaille d'or des Championnats du monde de Séville en établissant avec 6,02 m le record de la compétition. Il devance finalement l'Australien Dmitri Markov et l'Israélien Aleksandr Averbukh. Détenteur de la meilleure performance de l'année 1999, il s'impose au mois de septembre lors de la Finale du Grand Prix à Munich.

Sélectionné dans l'équipe de Russie pour participer aux Jeux olympiques de 2000 à Sydney, Tarasov franchit en finale une barre à 5,90 m mais se voit devancé au nombre d'essais par les Américains Nick Hysong, médaillé d'or et Lawrence Johnson, médaillé d'argent.

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Performance Date Lieu
En plein air 6,05 m 16 juin 1999 Athènes
En salle 6,00 m 5 février 1999 Budapest
Performances au-delà des 6,00 m (en extérieur)
Performance Date Lieu
6,05 m 16 juin 1999 Athènes
6,02 m 26 août 1999 Séville
6,01 m 7 septembre 1999 Berlin
6,00 m 16 juillet 1997 Nice
6,00 m 13 septembre 1997 Fukuoka
6,00 m 4 août 1999 Monaco

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Marque
1989 Championnats d'Europe juniors Varaždin 1er 5,60 m
1991 Championnats du monde Tokyo 3e 5,85 m
1992 Jeux olympiques d'été Barcelone 1er 5,80 m
1993 Championnats du monde Stuttgart 3e 5,80 m
Finale du Grand Prix IAAF Londres 3e 5,80 m
1994 Goodwill Games Saint-Pétersbourg 2e 5,80 m
1995 Championnats du monde Göteborg 2e 5,86 m
Finale du Grand Prix IAAF Monaco 3e 5,80 m
1996 Finale du Grand Prix IAAF Milan 1re 5,90 m
1997 Championnats du monde en salle Paris 3e 5,80 m
Championnats du monde Athènes 2e 5,96 m
Finale du Grand Prix IAAF Fukuoka 2e 6,00 m
1998 Championnats d'Europe Budapest 1er 5,81 m
Finale du Grand Prix IAAF Moscou 1er 5,95 m
Coupe du monde des nations Johannesburg 1er 5,85 m
1999 Championnats du monde Séville 1er 6,02 m
Finale du Grand Prix IAAF Munich 1er 5,85 m
2000 Jeux olympiques d'été Sydney 3e 5,90 m

Sauts à plus de 6 mètres[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]