Makiko Kinoshita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Makiko Kinoshita
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (65 ans)
Tokyo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
木下牧子Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Instrument
Genre artistique
Site web

Makiko Kinoshita (木下 牧子, Kinoshita Makiko?, née en 1956) est une compositrice japonaise. née à Tokyo, elle étudie la composition à l'Université des arts de Tokyo[1],[2].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Premier prix, Concours de musique du Japon
  • Prix exceptionnel de composition de la fondation symphonique du Japon
  • Mitsubishi Trust Art and Cultural Foundation award (2003)

Œuvres[modifier | modifier le code]

Kinoshita est connue au Japon pour sa musique chorale, mais elle écrit également pour orchestre et ensemble de chambre et instruments. Parmi ses œuvres on compte :

  • Koten pour orchestre
  • Fantaisie, pour orchestre
  • Aura pour orchestre
  • Alice's Adventures in Wonderland (opéra)
  • Abyss of Night (pour orchestre)
  • Sinfonietta (pour cordes)
  • Gothic (pour ensemble à vents)
  • Rain (pour orchestre de mandolines)
  • Percussion Concerto (pour perc.solo et ensemble de percussion)
  • The Trembling Moon (pour ensemble de percussion)
  • Twisting Landscapes (pour clarinette, violon et piano)
  • A Circuit of Dreams (pour piano)
  • Jashumon-Hikyoku (pour voix mixtes et orchestre)
  • Blue (pour voix de femmes et percussions)
  • Nirvana (chant et piano)
  • Circuit of Dream (suite pour piano)[3]

Sa musique a été enregistrée et publiée sur CD, dont :

  • The Trembling Moon, (musique de chambre / ALM Records)
  • Jashumon-Hikyoku (chœur et orchestre / Fontec)
  • Blessing (chœur sans accompagnement / Japan Traditional Cultures Foundation)
  • Tsuyoshi Mihara Sings Makiko Kinoshita (lied album / Fontec)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Makiko Kinoshita official website » (consulté le )
  2. Dees, Pamela Youngdahl, A Guide to Piano Music by Women Composers: Women born after 1900,
  3. Bibliographic Guide to East Asian Studies, Gale Group, .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]