Makhmud Esambayev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un danseur
Cet article est une ébauche concernant un danseur.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Makhmud Esambayev
Naissance
Starye Atagi
Oblast autonome tchétchène
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Décès (à 75 ans)
Moscou
Drapeau de la Russie Russie
Activité principale danseur
chorégraphe
acteur
Style ballet, danse traditionnelle
Activités annexes Député du Soviet suprême de l'Union soviétique

Makhmud Esambayev (en russe : Махму́д Алисулта́нович Эсамба́ев), né le dans le village Starye Atagi dans l'Oblast autonome tchétchène et mort le à Moscou, est un danseur soviétique, d'origine tchétchène [1],[2],[3]. Artiste du peuple de l'URSS, héros du travail socialiste[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Esambayev est né dans le village de l'actuel raion de Grozny dans la République tchétchène. Il danse depuis son plus jeune âge lors des fêtes locales et rêve d'entamer une formation artistique malgré une forte désapprobation de son père qui envisage pour lui un parcours plus conventionnel.

Il intègre l'école de ballet à Grozny en 1938 et danse dans l'ensemble national de Tchétchénie-Ingouchie. Sa formation est interrompue en 1941 à l'approche de la Seconde Guerre mondiale. Il devient artiste des troupes qui se produisent devant les soldats en suivant la ligne de front.

En 1944, il est déporté dans le cadre de l'Opération Tchétchévitsa vers le village Ak-Tuz de la Province de Tchouï au Kirghizistan où pendant deux ans il enseigne la danse dans la maison de la culture.

À partir de 1946, il est soliste du ballet de Théâtre national académique Abdylas Maldybaev de Frounzé. Il interprète les rôles dans Le Lac des cygnes, La Fontaine de Bakhtchisaraï, La Belle au bois dormant. En 1950, il délaisse le répertoire académique pour explorer la danse folklorique. En 1957, devient soliste de la philharmonie de la RSSA de Tchétchénie-Ingouchie avant de monter son propre spectacle à Moscou en 1959, qui lui apporte une grande renommée. Il part en tournée avec la troupe Les étoiles du ballet soviétique qui donne les représentations à l'étranger, notamment en France et en Amérique du Sud. À son retour, il monte sa propre compagnie ainsi que le nouveau spectacle solo Danses du monde qui regroupe plusieurs numéros de danse traditionnelle comme le Dieu d'or inspiré de la danse classique de l'Inde, Tchaban de la danse ouzbèque, La danse avec les couteaux tadjike, le Guerrier bachkir et d'autres encore.

Distingué Artiste du peuple de l'Union soviétique en 1974, puis, Héros du travail socialiste en 1984, Esambayev devient député du Suprême Conseil de la République de Tchétchénie-Ingouchie, de la RSFS de Russie et de l'URSS. Il présidait également l'Union internationale des professionnels de l'art de scène (Международный союз деятелей эстрадного искусства). Avec son soutien à Grozny s'effectue la construction du nouveau théâtre dramatique et du cirque.

Le 7 janvier 2007, l'agence de presse ITAR-TASS déclare que l'artiste est décédé après une longue maladie. Il est inhumé dans l'enclos musulman du cimetière Danilovskoïe à Moscou[1].

Répertoire[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Makhmud Esambayev, 75, Ballet Dancer. », sur nytimes.com,‎ (consulté le 21 août 2015)
  2. (ru) Moskovski Komsomolets, « Махмуд Эсамбаев: “Как шило из мешка вылезает, так и я из своего народа выскочил. Оказался у меня талант...”. », sur memo.ru,‎ (consulté le 21 août 2015)
  3. (en) « Makhmud Esambayev's 90th anniversary of birth. », sur visualrian.ru,‎ (consulté le 21 août 2015)
  4. (ru) « Эсамбаев Махмуд Алисултанович. », sur warheroes.ru (consulté le 21 août 2015)
  5. (ru) Boris Eltsine, « Указ Президента РФ от 20 июля 1994 г. N 1501 "О награждении орденом Дружбы народов Эсамбаева М.А.". », sur jurbase.ru,‎ (consulté le 22 août 2015)
  6. (ru) Boris Eltsine, « Указ Президента Российской Федерации от 15.07.1999 г. № 891. О награждении орденом «За заслуги перед Отечеством» III степени Эсамбаева М.А. », sur kremlin.ru,‎ (consulté le 22 août 2015)
  7. (ru) « Постановление Государственной Думы Федерального Собрания Российской Федерации "Об обращении Государственной Думы Федерального Собрания Российской Федерации «К исполняющему обязанности Президента Российской Федерации В. В. Путину об увековечении памяти народного артиста СССР, Героя Социалистического Труда М. А. Эсамбаева. », sur lexpro.ru,‎ (consulté le 22 août 2015)
  8. « Mahmoud ESSAMBAEV. », sur kinoglaz.fr (consulté le 23 août 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :