Make Me (chanson de Britney Spears)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Make Me…
Description de l'image Britney Spears, Make me logo.png.
Single de Britney Spears featuring G-Eazy
extrait de l'album Glory
Sortie
Enregistré 2016
Durée 3:52
Genre Pop
Format Téléchargement numérique
Auteur Britney Spears, Matthew Burns, Joe Janiak, Gerard Gillum
Producteur Matthew Burns
Label RCA

Singles de Britney Spears

Singles par G-Eazy

Make Me… est une chanson de l'artiste américaine pop Britney Spears et du rappeur américain G-Eazy. Elle est sortie en tant que premier single du neuvième album studio de la chanteuse, Glory, le .

Genèse et sortie[modifier | modifier le code]

En , Spears a indiqué qu'elle enregistrait de nouvelles chansons pour son prochain album[1]. La sortie de la chanson aurait été retardée en raison de « difficultés de production »[2]. La chanson est finalement sortie le [3].

Composition[modifier | modifier le code]

Make Me… a été composée par: Britney Spears, Matthew Burns, Joe Janiak, Gerard Gillum. Cette chanson parle de relation et de sexe. Jaycen Joshua est l'ingénieur de mixage de la chanson[4]. Make Me… est une ballade furtif R&B à mid-tempo[5],[6]. La musique propose des riffs de guitare brutes, des coups de batterie[7], du synthé et du dubstep[8]. Dans la chanson, Britney Spears utilise une voix douflée et des crescendos dans « Make me oooh, oooh, oooh, oooh »[9]. Les paroles parlent d'une demande pour une satisfaction sexuelle avec le chanteur[10]. Make Me… est enregistré dans la clé du B♭ majeur avec un tempo de 123 battements par minute dans le temps commun. La chanson suit une progression d'accords de B♭-Cm-Gm, dont la voix de Spears couvrent de G3 à E♭5[11].

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Notation des critiques

Compilation des critiques
PériodiqueNote
Entertainment WeeklyA-
Idolator6/10

Kevin O'Donnell de Entertainment Weekly a donné à la chanson une note de A-, appelant la chanson : un «patraque funk du futur... emballé avec des grincements de synthés et un dubstep -esque-boom-bap séduisant[8].» Rachel Brodsky de Spin a noté que Spears "chante plus éveillé que d'habitude" sur la piste, notant qu'elle "se dépoussière très bien de la catastrophe avec Iggy Azalea en 2015[9]." Billboard a fait remarquer que, "Brit est à sa meilleure des formes avec une nouvelle piste sexy[3]". Michael Cragg de The Guardian a noté que la chanson "prend un zeitgeist de pop actuelle - celle de l'humeur ensoleillée, et ralenti le sexe[12]." Much note que Spears "est au plus haut de sa forme, appelant la chanson digne d'un come-back[13]".

Idolator indique que la musique est "plus fraiche, qu'elle sonne mieux après la molly-pop de 2011". Fuse a observé que «le chœur balayent les roucoules soufflées de Brit, qui fait partie de la signature de sa discographie et a aidé de se démarquer des autres, pour rendre la BritneyArmy fière[14]." Le Los Angeles Times a également fait l'éloge de Burns pour l'artisanat 'un down-tempo luxuriant qui évite les effets Vocoder et Auto-Tune qui ont fait partie des travaux les plus récents de Britney Spears. Le résultat est une chanson qui permet au chanteur de chanter - vraiment chanter. Et Spears chante mieux que ce qu'elle a pu faire au cours des dernières années"[6].

Accueil commercial[modifier | modifier le code]

Le single atteint rapidement la première place sur Itunes dans plus de 55 pays, dont la France, l'Italie et les États-Unis, où il atteint le sommet des charts en moins d'une heure de publication[3]. Le même jour, l'audio de la chanson a été également publiée sur la chaîne VEVO de la chanteuse, qui, en moins de 24 heures, a dépassé les 3 millions de vues[15].

Clip vidéo[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Le clip est réalisé par David LaChapelle qui est notamment à l'origine en 2004 de celui d'une autre chanson de Britney Spears, Everytime. Le tournage a commencé le 2 juin 2016[16], mais a été finalement annulé et remplacé par un nouveau clip de Randee St. Nicholas qui a lancé une vive polémique au sein des fans qui ont lancé une pétition pour annuler l'officialisation du nouveau clip et rependre le projet de LaChapelle[17],[18].

Concept[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

  • Digital download
  1. Make Me... feat. G-Eazy – 3:51
  • The Remixes EP
  1. Make Me... feat. G-Eazy (Cash Cash Remix) – 4:07
  2. Make Me... feat. G-Eazy (Marc Stout & Tony Arzadon Remix) – 3:59
  3. Make Me... feat. G-Eazy (Tom Bundin Remix) – 3:09

Crédits et personnels[modifier | modifier le code]

Crédits extraits du livret de l'album Glory, Jive Records[19].

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Pays Meilleure
Position
Certification Chiffres
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 71
Drapeau de l'Australie Australie 39
Drapeau de l'Autriche Autriche 61
Drapeau de la Belgique Belgique (Fr) 41
Drapeau de la Belgique Belgique (Nl) 21
Drapeau du Canada Canada 20 Disque d'or Or 40 000
Drapeau des États-Unis États-Unis 17 Disque de platine Platine 1 000 000
Drapeau de la France France 11 100 000
Drapeau de la Finlande Finlande 8
Drapeau de Hong Kong Hong Kong 1
Drapeau de la Hongrie Hongrie 6
Drapeau de l'Irlande Irlande 51
Drapeau de l'Italie Italie 56
Drapeau du Japon Japon 95
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 3
Drapeau du Portugal Portugal 51
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 42
Drapeau de la Suède Suède 17
Drapeau de la Suisse Suisse 58

Historique de sortie[modifier | modifier le code]

Pays Date Format Label
Monde téléchargement numérique RCA
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de la France France Sony

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Britney Spears is 'slowly but surely' working on a brand new album », Mail Online,‎ (lire en ligne)
  2. Amy Duncan for Metro.co.uk, « Britney Spears delays new single Make Me (Oooh) over 'technical difficulties' », sur Metro, (consulté le 24 février 2017)
  3. a, b et c (en) « Britney Spears and G-Eazy's 'Make Me' Has Arrived », Billboard,‎ 7/14/2016 (lire en ligne)
  4. https://listen.tidal.com/album/63021518
  5. (en) « Hear Britney Spears' Slinky New Song With G-Eazy, 'Make Me' », Rolling Stone,‎ (lire en ligne)
  6. a et b Gerrick D. Kennedy, « Britney Spears' smooth 'Make Me' sees the pop star exploring a new, mature sound », sur latimes.com (consulté le 24 février 2017)
  7. (en) « Britney Spears 'Make Me...' (ft. G-Eazy) », exclaim.ca,‎ (lire en ligne)
  8. a et b (en-US) « Britney Spears scores with sexy comeback 'Make Me': EW Review », EW.com,‎ (lire en ligne)
  9. a et b « Britney Spears Sounds More Awake Than Usual on ‘Make Me’ », Spin,‎ (lire en ligne)
  10. (en-US) « Britney Spears has officially dropped her new single, 'Make Me' », EW.com,‎ (lire en ligne)
  11. Spears, Britney, « Britney Spears "Make Me…" Sheet Music in Bb Major (transposable) - Download & Print », sur Musicnotes.com (consulté le 24 février 2017)
  12. (en-GB) Michael Cragg, « Britney Spears' Make Me and the new slow pop movement », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne)
  13. (en) « Britney Spears Delivers A Song Worthy Of A Comeback With ‘Make Me’ », Much.com,‎ (lire en ligne)
  14. http://www.fuse.tv/2016/07/britney-spears-make-me-g-eazy
  15. BritneySpearsVEVO, « Britney Spears - Make Me... (Audio) ft. G-Eazy », (consulté le 24 février 2017)
  16. (en-US) « Exclusive! Britney Spears Teases New Album, Shoots Video With G-Eazy », E! Online,‎ (lire en ligne)
  17. (en-US) « RCA Records, SME: Release the original music video for "Make Me..." by Britney Spears », sur Change.org (consulté le 24 février 2017)
  18. « Britney Spears Fans Launch Petition for Release of Second 'Make Me' Video », Billboard,‎ (lire en ligne)
  19. Glory, Britney Spears, 2016, Livret de l'album, Jive Records

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]