Major général de l'Armée de terre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Major général de l'Armée de terre
Image illustrative de l’article Major général de l'Armée de terre
Logo de l'Armée de terre

Image illustrative de l’article Major général de l'Armée de terre
Titulaire actuel
Général de corps d'armée
Hervé Gomart (d)

depuis le
Résidence officielle Hexagone Balard
Site internet www.defense.gouv.fr/terre

Le major général de l'Armée de terre (MGAT) est un officier général des armées françaises, adjoint du chef d'état-major de l'Armée de terre.

Responsabilités et autorité[modifier | modifier le code]

Le major général de l'Armée de terre est chargé d'assister le chef d'état-major de l'Armée de terre et est son remplaçant désigné en cas d'absence ou d'empêchement[1],[2]. Il «  propose et met en œuvre la politique générale de l'Armée de terre »[1].

Il a autorité sur l'ensemble de l'état-major de l'Armée de terre[1] et, de ce fait, prépare et fait appliquer les décisions du chef d'état-major.

L'état-major de l'Armée de terre est constitué de[1],[2] :

  • La sous-chefferie « performance et synthèse », dirigée par un officier général ;
  • La sous-chefferie « plans et programmes », dirigée par un officier général ;
  • La sous-chefferie « opérations aéroterrestres », dirigée par un officier général ;
  • Le pôle « relations internationales », dirigée par un officier général.

Le major général de l'Armée de terre est également assisté par :

  • Le directeur des ressources humaines de l'Armée de terre (DRHAT) ;
  • Le commandant des forces terrestres ;
  • Le directeur central de la structure intégrée du maintien en condition opérationnelle des matériels terrestres ;
  • Les officiers généraux commandant de zone terre.

Enfin, il exerce une autorité directe sur :

Liste des majors généraux de l'Armée de terre[modifier | modifier le code]

Portrait Grade au moment
de la prise de fonction
Major général Date de prise de poste
et décret de nomination
Fonction suivante
... ... ... ...
Defaut.svg Général de division Bernard de Dinechin (d) Inspecteur général de l'Armée de terre[3]
Defaut.svg Général de division Bertrand de La Presle [4] Commandant de la Force d'action rapide[5]
Defaut.svg Général de corps d'armée Paul Brutin [5] Gouverneur militaire de Metz[6]
Defaut.svg Général de corps d'armée Yves Crène [6] Chef d'état-major de l'Armée de terre[7]
Versailles - Henri Marescaux - 1 (cropped).jpg Général de corps d'armée Henri Marescaux [8] Inspecteur général de l'Armée de terre[9]
Defaut.svg Général de corps d'armée Jean-Louis Vincent [9] Admis en 2e section.
Defaut.svg Général de corps d'armée Alain Richard [10] Admis en 2e section.
Bruno Cuche par Claude Truong-Ngoc novembre 2014.jpg Général de corps d'armée Bruno Cuche
(intérim)


[11],[12] Chef d'état-major de l'Armée de terre
Elrick Irastorza-120109-M-0884D-005b.jpg Général de corps d'armée Elrick Irastorza [13] Chef d'état-major de l'Armée de terre
Defaut.svg Général de corps d'armée François-Pierre Joly [14] Admis en 2e section.
Defaut.svg Général de corps d'armée Jean-Philippe Margueron [15] Inspecteur général de l'Armée de terre[16]
Defaut.svg Général de corps d'armée Bertrand Houitte de La Chesnais [16] Admis en 2e section.
Gal Barrera.JPG Général de corps d'armée Bernard Barrera [17] Inspecteur général de l'Armée de terre[18]
Defaut.svg Général de corps d'armée Hervé Gomart (d) [18] en fonction

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Arrêté du 27 avril 2014 portant organisation de l'état-major de l'armée de terre et des organismes directement subordonnés au chef d'état-major de l'armée de terre.
  2. a et b « EMAT », sur le site de l'Armée e terre, (consulté le ).
  3. Décret du 26 novembre 1990 portant réintégration dans les cadres, admission par anticipation dans la 2e section, conférant les rang et appellation de général d'armée, portant promotion et nomination dans la 1re section du cadre des officiers généraux de l'armée de terre et affectation d'officiers généraux de l'armée de terre.
  4. Décret du 21 décembre 1990 portant admission par anticipation dans la 2e section, conférant les rang et appellation de général de corps d'armée, portant promotion et nomination dans la 1re section du cadre des officiers généraux de l'armée de terre, mise en position de service détaché et affectation d'un officier général de l'armée de terre.
  5. a et b Décret du 20 septembre 1993 portant élévation aux rang et appellation de général de corps d'armée, admission anticipée dans la 2e section, promotion et nomination dans la 1re et dans la 2e section et affectation d'officiers généraux.
  6. a et b Décret du 7 décembre 1995 portant réintégration dans les cadres, admission dans la 2e section par anticipation et sur demande, nomination dans la 1re section, élévation aux rang et appellation de général de corps d'armée et affectation d'officiers généraux.
  7. Décret du 7 janvier 1999 portant élévation aux rang et appellation de général d'armée, promotion et nomination dans la 1re et la 2e section et affectation d'officiers généraux.
  8. Décret du 20 janvier 1999 portant admission dans la 2e section par anticipation et sur leur demande, promotion et nomination dans la 1re et la 2e section et affectation d'officiers généraux.
  9. a et b Décret du 18 septembre 2001 portant réintégration dans les cadres et admission dans la 2e section, admission dans la 2e section par anticipation et sur demande et promotion, admission dans la 2e section par anticipation et sur demande, élévation aux rang et appellation de général d'armée, élévation aux rang et appellation de général de corps d'armée, élévation aux rang et appellation d'ingénieur général hors classe, promotion et nomination dans la 1re et la 2e section, affectation et élévation aux rang et appellation de médecin général des armées et affectation d'officiers généraux.
  10. Décret du 27 juin 2003 portant réintégration dans les cadres et affectation, admission dans la 2e section par anticipation et sur demande, élévation aux rang et appellation de général de corps d'armée, élévation aux rang et appellation de général de corps aérien, promotion et nomination dans la 1re et 2e section, nomination au titre du congé du personnel navigant et affectation d'officiers généraux.
  11. Décision du 18 janvier 2006 portant désignation aux fonctions de major général de l'armée de terre par intérim.
  12. Décision du 31 mai 2006 portant cessation de fonctions de major général de l'armée de terre par intérim.
  13. Décret du 1er juin 2006 portant réintégration dans les cadres et affectation, admission dans la 2e section et promotion, admission dans la 2e section par anticipation et sur demande, affectation et élévation aux rang et appellation de général d'armée, affectation et élévation aux rang et appellation de général d'armée aérienne, affectation et élévation aux rang et appellation de général de corps d'armée, affectation et élévation aux rang et appellation de général de corps aérien, affectation et élévation aux rang et appellation d'ingénieur général hors classe, promotion et nomination dans la 1re et la 2e section et affectation d'officiers généraux.
  14. Décret du 2 juillet 2008 portant affectation et élévation aux rang et appellation de général d'armée, élévation aux rang et appellation de général de corps d'armée, affectation et élévation aux rang et appellation de général de corps d'armée, promotion ou nomination dans la 1re et la 2e section et affectation d'officiers généraux.
  15. Décret du 12 juillet 2010 portant élévations aux rang et appellation de général d'armée, élévations aux rang et appellation de général d'armée aérienne, élévations aux rang et appellation de général de corps d'armée, élévation aux rang et appellation de général de corps aérien, promotions et nominations dans la 1re et la 2e section, affectations d'officiers généraux.
  16. a et b Décret du 15 juillet 2014 portant affectations et élévations, élévation, promotions et affectations, nominations et affectations, promotions et nominations dans la 1re et la 2e section, nomination au titre du congé du personnel navigant et affectations d'officiers généraux.
  17. Décret du 27 novembre 2017 portant affectation et élévation dans la 1re section d'un officier général.
  18. a et b Décret du 6 janvier 2020 portant nominations d'officiers généraux.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]