Majd Eddine Ghazal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Majd Eddine Ghazal
Informations
Disciplines Saut en hauteur
Période d'activité 2007 –
Nationalité Drapeau : Syrie Syrien
Naissance (30 ans)
Lieu Damas
Taille 1,93 m
Poids 72 kg
Club Forces armées syriennes
Entraîneur Imad Sarraj
Records
2,36 m (2016)
Palmarès
Championnats du monde - - 1
Ligue de diamant - 1 -
Championnats d'Asie - 1 1
Champ. d'Asie en salle - 3 1

Majed Aldin Tarad Ghazal (arabe : ماجد الدين طراد غزال), né le à Damas) est un athlète syrien, spécialiste du saut en hauteur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il débute l'athlétisme en 2003 en s'intéressant d'abord par le demi-fond, puis le sprint, avant de se tourner vers le saut en hauteur[1]. En 2007, il commence à s’entraîner avec le Russe Yuriy Voloshyn puis l'année suivante le Biélorusse Aleksandr Kotovich, médaillé d'argent de la même discipline lors des Championnats d'Europe en salle 1985[1].

Débuts[modifier | modifier le code]

Son meilleur saut est de 2,28 m, réalisé à Kōbe pour remporter la médaille d'argent des Championnats d'Asie. En salle, il n'a réalisé que 2,22 m à Hanoï en 2009. Il a participé aux championnats du monde à Berlin, terminant 15e des qualifications en 2,15 m. De même il n'a terminé que 14e des qualifications aux Jeux olympiques de Pékin en 2,20, mais en égalant le record de Syrie.

En 2012, il franchit 2,26 m à Kanchanaburi lors du Grand Prix asiatique et obtient sa sélection pour les Jeux olympiques de Londres. Obligé de revenir en Syrie pour soigner une blessure, Ghazal est contraint de s’entraîner dans un pays faisant face à la Guerre civile. Son stade a été détruit par les bombes et l'athlète s'est réfugié pendant un mois chez lui, sans sortir. Néanmoins, la délégation syrienne fait le déplacement aux Jeux olympiques et malgré peu d'entrainement et de confiance, Ghazal participe aux qualifications et réalise 2,16 m, sans pour autant se qualifier pour la finale[2].

Progression (2015)[modifier | modifier le code]

En 2013 et 2014, Majd Eddine Ghazal change de nouveau de coachs et s’entraîne successivement avec Vyacheslav Voronin (champion du monde 1999) et Aleksandr Purt[1].

En mai 2015, il franchit 2,25 m à Moscou, puis le 25 juin, il bat son record personnel avec 2,29 m pour remporter le concours à Pathum Thani. Le 28 août 2015, il égale ce record lors des qualifications des Championnats du monde à Pékin mais est le premier des non-qualifiés[3] et améliore ce record de deux centimètres (2,31 m) lors des Jeux mondiaux militaires où il remporte la finale devant le Russe Daniil Tsyplakov (2,28 m).

Éclosion internationale : 2,36 m et finale olympique (2016)[modifier | modifier le code]

Le 19 février 2016, le Syrien devient vice-champion d'Asie en salle à Doha en améliorant son record personnel et national en salle à 2,28 m. Il n'est devancé que par le Qatari Mutaz Essa Barshim (2,35 m). Le 14 mai suivant, Ghazal se classe 4e du Shanghai Golden Grand Prix, à nouveau avec 2,28 m.

Quatre jours plus tard, le Syrien écrit l'histoire du sport de son pays en franchissant une barre à 2,36 m lors du World Challenge de Pékin, nouvelle meilleure performance mondiale de l'année et record du meeting égalé. À cette occasion, il bat le record national à trois reprises : 2,32 m au premier essai, 2,34 m et 2,36 m au second essai, en ajoutant 3 cm à la meilleure performance mondiale de l'année[4],[5].

Le 30 juin, il s'impose à Barcelone avec un saut à 2,33 m[6]. Le 15 juillet 2016, il termine 3e du meeting Herculis en 2,34 m, derrière Gianmarco Tamberi 2,39 m et Bohdan Bondarenko 2,37 m[7].

Le 16 août 2016, Ghazal se classe 7e ex-æquo de la finale des Jeux olympiques de Rio avec 2,29 m[8].

Médaille de bronze aux Championnats du monde de Londres[modifier | modifier le code]

Il ouvre sa saison 2017 le 27 avril à Jiaxing avec un saut à 2,30 m puis confirme à Doha le 13 mai, à l'occasion du meeting de Ligue de diamant où il franchit 2,29 m[9]. Le 19 mai, il remporte les Jeux de la solidarité islamique avec un saut à 2,28 m, devançant sur le podium le Qatari Mahamat Alamine Hamdi (2,26 m) et l'Iranien Keyvan Ghanbarzadeh (2,24 m)[10]. Le , il franchit 2,32 m au stade Charléty, son meilleur saut de l'année, 3e du meeting de Paris 2017 devancé par Mutaz Essa Barshim et Bohdan Bondarenko.

En l'absence de Mutaz Essa Barshim, tenant du titre et grandissime favori, Majd Eddine Ghazal était le candidat principal pour le titre des Championnats d'Asie de Bhubaneswar avec ses deux dernières très bonnes saisons, malgré les outsiders Woo Sang-hyeok ou Zhang Guowei, vice-champion du monde en titre. Mais lors de ces championnats, le Syrien prend une surprenante mais décevante médaille de bronze avec un saut à 2,24 m, échouant à 2,28 m[11]. Il laisse le titre au coréen Woo (2,30 m) qui s'impose devant Zhang (2,28 m)[11].

Le 13 août, Majd Eddine Ghazal devient le second athlète de l'histoire de son pays (après Ghada Shouaa, championne du monde à l'heptathlon en 1995 et bronzée en 1999) à décrocher une médaille aux Championnats du monde de Londres : il remporte la médaille de bronze avec un saut à 2,29 m[12], derrière Mutaz Essa Barshim (2,35 m) et Danil Lysenko (2,32 m)[13].

La semaine suivante, il met la pression à Mutaz Essa Barshim lors du Birmingham Grand Prix où il prend la tête du concours avec 2,31 m à sa première tentative, alors que le Qatari franchit à sa troisième[14]. Mais finalement, Barshim reprend l'avantage en effaçant 2,33 m et 2,35 m, ce qu'échoue Ghazal, avant même de franchir 2,40 m[14].

Le 24 août, il termine 2e de la finale de la Ligue de diamant lors du Weltklasse Zürich avec 2,31 m, battu par Mutaz Essa Barshim (2,36 m) qui décroche le trophée[15].

Il clôt sa saison le 20 septembre en s'imposant aux Jeux asiatiques en salle avec 2,26 m, son premier titre continental[16].

Contrats et sponsors[modifier | modifier le code]

Majd Eddine Ghazal révèle dans une vidéo publiée sur youtube avoir eu une proposition de contrat de la part de Nike après avoir sauté 2,36 m à Pékin le 18 mai 2016, mais que l'entreprise s'est finalement rétractée lorsqu'elle apprit que l'athlète était un ressortissant syrien[17].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Marque
2007 Championnats d'Asie Amman 14e 2,10 m
Championnats panarabes Amman 3e 2,17 m
Jeux panarabes Le Caire 3e 2,14 m
2008 Championnats d'Asie en salle Doha 2e 2,21 m
2009 Jeux méditerranéens Pescara 9e 2,15 m
Championnats d'Asie Guangdong 8e 2,10 m
Championnats panarabes Damas 2e 2,16 m
Jeux asiatiques en salle Hanoï 2e 2,22 m
2011 Championnats d'Asie Kobe 2e 2,28 m
Jeux mondiaux militaires Rio de Janeiro 8e 2,17 m
Championnats panarabes Al-Aïn 2e 2,22 m
2012 Championnats d'Asie en salle Hangzhou 3e 2,24 m
2013 Jeux méditerranéens Mersin 8e 2,18 m
Championnats d'Asie Pune 5e 2,21 m
Jeux de la solidarité islamique Palembang 2e 2,20 m
2014 Championnats d'Asie en salle Hangzhou 2e 2,20 m
Jeux asiatiques Incheon 6e 2,20 m
2015 Championnats d'Asie Wuhan 8e 2,10 m
Jeux mondiaux militaires Mungyeong 1er 2,31 m
2016 Championnats d'Asie en salle Doha 2e 2,28 m
Jeux olympiques Rio de Janeiro 7e 2,29 m
Ligue de diamant 6e détails
2017 Jeux de la solidarité islamique Bakou 1er 2,28 m
Championnats d'Asie Bhubaneswar 3e 2,24 m
Championnats du monde Londres 3e 2,29 m
Ligue de diamant 2e 2,31 m
Jeux asiatiques en salle Ashgabat 1er 2,26 m

Jeux olympiques : stade des qualifications en 2008 (2,20 m =NR) — 2012 (2,16 m)

Championnats du monde : stade des qualifications en 2009 (2,15 m) — 2011 (2,21 m) — 2013 (2,22 m) — 2015 (2,29 m =NR)

Championnats du monde en salle : stade des qualifications en 2012 (2,26 m iNR)

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
Saut en hauteur Plein air 2,36 m (NR) Drapeau : République populaire de Chine Pékin 18 mai 2016
En salle 2,28 m (NR) Drapeau : Qatar Doha 19 février 2016

Meilleures performances par année[modifier | modifier le code]

Plein air[18]
Date Marque Date Lieu Rang[19]
2007 2,17 m Drapeau : Jordanie Amman
2008 2,20 m
Drapeau : Biélorussie Grodno
Drapeau : République populaire de Chine Pékin
123
2009 2,16 m Drapeau : Syrie Damas
2010 2,22 m Drapeau : Syrie Alep 88
2011 2,28 m Drapeau : Japon Kobe 29
2012 2,26 m Drapeau : Thaïlande Kanchanaburi 45
2013 2,23 m Drapeau : Syrie Damas 86
2014 2,26 m
Drapeau : Malaisie Kangar
Drapeau : Syrie Lattaquié
48
2015 2,31 m Drapeau : Corée du Sud Mungyeong 17
2016 2,36 m Drapeau : République populaire de Chine Pékin 6
2017 2,32 m Drapeau : France Paris 5

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « IAAF: Majd Eddin Ghazal | Profile », sur iaaf.org (consulté le 10 juin 2017)
  2. « IAAF: Ghazal’s long road from Damascus to Rio| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 10 juin 2017)
  3. « Gesichter der WM: Majd Eddin Ghazal (Syrien) », Eurosport Deutschland,‎ (lire en ligne)
  4. « IAAF: High Jump Result | 2016 IAAF World Challenge Beijing | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 18 mai 2016)
  5. « IAAF: Beijing World Challenge 2016 Ghazal », sur iaaf.org (consulté le 19 mai 2016)
  6. (ar) « Syrian TV - Majd Eddin Ghazal wins the high jump gold medal at Barcelona International Forum », sur Syrian TV - Majd Eddin Ghazal wins the high jump gold medal at Barcelona International Forum (consulté le 16 juillet 2016)
  7. « Meeting de Monaco : Tamberi, victoire et douleur au saut en hauteur » (consulté le 16 juillet 2016)
  8. « IAAF: Live - Olympic Games », sur iaaf.org (consulté le 17 août 2016)
  9. « Simbine surprend la concurrence sur 100 m à Doha - Athlétisme », sfr.sport,‎ (lire en ligne)
  10. (ar) « Qatar’s Bader clinches gold in javelin at the Islamic Games », Gulf-Times,‎ (lire en ligne)
  11. a et b « IAAF: Nazarov collects fourth Asian hammer title in Bhubaneswar| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 16 juillet 2017)
  12. Frankfurter Allgemeine Zeitung GmbH, « Majd Eddin Ghazal », sur FAZ.NET, (consulté le 23 août 2017)
  13. « Hauteur : Mutaz Barshim sacré, le Syrien Majd Eddin Ghazal dans l'histoire », Eurosport,‎ (lire en ligne)
  14. a et b « IAAF: Barshim bounds over world-leading 2.40m in Birmingham – IAAF Diamond League| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 23 août 2017)
  15. « IAAF: Jebet threatens world steeplechase record in Zurich - IAAF Diamond League| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 25 août 2017)
  16. « IAAF: Ghazal grabs Asian Indoor Games high jump gold with Games record | News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 23 septembre 2017)
  17. Track & Field Society Lebanon, « TFS Spotathlete: Majd Eddin Ghazal », (consulté le 7 novembre 2017)
  18. (en) « Meilleures performances mondiales de l'année », sur apulanta.fi (consulté le 29 octobre 2011)
  19. Classement établi par l'IAAF en fonction des meilleures performances de l'année

Lien externe[modifier | modifier le code]