Maisons Jaoul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Maisons Jaoul
Image dans Infobox.
Vue d'ensemble des maisons Jaoul.
Présentation
Type
Fondation
Style
Architecte
Propriétaire
Société privée
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
8 et 81 bis, rue de Longchamp, Neuilly-sur-SeineVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Île-de-France
voir sur la carte d’Île-de-France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Les maisons Jaoul "A" et "B" ont été construites de 1953 à 1955 sur un terrain de mille mètres carrés au 81 bis, rue de Longchamp, à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine, France), par l'architecte Charles-Édouard Jeanneret-Gris, dit Le Corbusier pour André Jaoul et son fils Michel.

Description[modifier | modifier le code]

Détail des deux maisons Jaoul.

Ces maisons de briques et béton, d'environ 300 mètres carrés chacune, ont des expositions différentes mais partagent un même jardin, une terrasse en béton et un sous-sol communs. La maison "A", des parents, sur rue, protège de la vue la maison "B", des enfants. Ces maisons familiales comportent deux étages et sont une application du modulor. Une des particularités de ces maisons est l'utilisation de voûtes et de murs porteurs, qui ne sont pas dans le langage architectural habituel de Le Corbusier.
Leurs premiers plans ont été réalisés en 1937 mais la construction n'a démarré qu'après-guerre, en 1953[1].

Les Jaoul ont habité les maisons de nombreuses années avant de les vendre au millionnaire anglais Lord Palumbo, en 1987. Celui-ci les a restaurées en partie puis revendues à deux sœurs qui y vivent actuellement avec leurs familles.

Les bâtiments ont été inscrits monument historique[2] à l'initiative du ministre de la Culture de l'époque, André Malraux. Les maisons sont privées et ne sont qu'exceptionnellement ouvertes au public.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Caroline Maniaque, Le Corbusier et les Maisons Jaoul - Projets et fabrique, Édition Picard, 2005.
  2. « Maisons Jaoul », notice no PA00088131, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]