Maisons-lès-Chaource

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maisons.

Maisons-lès-Chaource
Maisons-lès-Chaource
L'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Aube
Arrondissement Troyes
Canton Les Riceys
Intercommunalité Communauté de communes du Chaourçois et du Val d'Armance
Maire
Mandat
Jacky Enfert
2014-2020
Code postal 10210
Code commune 10218
Démographie
Population
municipale
163 hab. (2016 en diminution de 12,37 % par rapport à 2011)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 00′ 38″ nord, 4° 09′ 59″ est
Superficie 5,85 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Grand Est

Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Maisons-lès-Chaource

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte topographique de l'Aube
City locator 14.svg
Maisons-lès-Chaource

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Maisons-lès-Chaource

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Maisons-lès-Chaource

Maisons-lès-Chaource est une commune française, située dans le département de l'Aube en région Grand Est. Ses habitants s'appellent les Majonniers et les Majonnières. Le village s’appelait depuis 1793, Les Maisons ; le nom actuel de la commune date de 1919.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Maisons-les-Chaource se trouve à la limite de la Champagne humide et des plateaux plus secs du Tonnerrois. La présence de sols argileux expliquent l'existence d'une mare communale, les pâturages et les boisements. Un chemin de randonnée, le GR de pays des vallées de la Sarce et de l'Hozain traverse le village.

Communes limitrophes de Maisons-les-Chaource
Lagesse Chaource Pargues
Lagesse Maisons-les-Chaource Pargues
Chesley Balnot-la-Grange Balnot-la-Grange

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Le village se trouve à 243 mètres d'altitude. Le courbes d'altitude du territoire de la commune varient de 195 à 269 mètres[1].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de Theuville-aux-Maillots est « tempéré océanique humide » (Cfb) d'après la Classification de Köppen. Les précipitations sont très importantes, comprises entre 600 mm et 950 mm par an[2] et la température moyenne est proche de 10,0 °C tout comme le reste du département ainsi que le Bassin parisien[3].

Relevé météorologique à Troyes
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 0 0 2 4 8 11 13 12 10 7 3 2 6
Température moyenne (°C) 3 3,5 7 9,5 13,5 16,5 19 18,5 15,5 11,5 6,5 4,5 10,7
Température maximale moyenne (°C) 6 7 12 15 19 22 25 25 21 16 10 7 15,4
Record de froid (°C)
date du record
−25,2
1971
−25
1956
−15,4
2005
−6,2
2003
−3,5
1957
0,4
1991
1,6
1962
1,1
1966
−1,9
1972
−7
1985
−11,1
1998
−21
1970
−25,2
1971
Record de chaleur (°C)
date du record
16,2
2002
20,4
1990
23,7
2004
27,8
2005
31
2005
36,7
2011
36,6
1995
40,6
2003
31,1
1987
30,3
1985
22,5
1994
19
1985
40,6
2003
Précipitations (mm) 34,2 30,1 28,7 35 36,4 34,7 36,7 31,1 34,4 41,9 37,2 38,4 34,9
Relevé pluviométrique en 2006 (mm) 111,6 52,4 68,8 18,2 79 20,2 82,6 113,2 15,6 67,4 40,2 43,6 712,8
Relevé pluviométrique en 2007 (mm) 24 65,4 57 1 52 51,4 75,6 89,2 45,8 21,6 41,8 48,8 573,6
Relevé pluviométrique en 2008 (mm) 53,4 50,8 69,2 76,8 69 50,8 48,8 53,6 35,6 50,6 27,2 31,4 617,2
Relevé pluviométrique en 2009 (mm) 33,4 26,6 32 70,2 43,4 67,8 96,8 17,8 31,8 22,8 64,6 66 573,2
Source : [4],[5],[6]>,[7]
Diagramme climatique
JFMAMJJASOND
 
 
 
6
0
34,2
 
 
 
7
0
30,1
 
 
 
12
2
28,7
 
 
 
15
4
35
 
 
 
19
8
36,4
 
 
 
22
11
34,7
 
 
 
25
13
36,7
 
 
 
25
12
31,1
 
 
 
21
10
34,4
 
 
 
16
7
41,9
 
 
 
10
3
37,2
 
 
 
7
2
38,4
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

Voies de communication[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Logement[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Gentilé : Majonniers, Majonnières

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 En cours Jacky Enfert[8] LR Artisan
Les données manquantes sont à compléter.

Cantons et intercommunalité[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[10].

En 2016, la commune comptait 163 habitants[Note 1], en diminution de 12,37 % par rapport à 2011 (Aube : +1,62 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
376403439410392392396400376
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
372348332319327323310304292
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
293286301251244229230210200
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
177173167164171188174182169
2016 - - - - - - - -
163--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (28,7 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (22,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (52,9 % contre 48,4 % au niveau national et 48,6 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 52,9 % d’hommes (0 à 14 ans = 12 %, 15 à 29 ans = 20,7 %, 30 à 44 ans = 16,3 %, 45 à 59 ans = 21,7 %, plus de 60 ans = 29,4 %) ;
  • 47,1 % de femmes (0 à 14 ans = 13,4 %, 15 à 29 ans = 18,3 %, 30 à 44 ans = 18,3 %, 45 à 59 ans = 22 %, plus de 60 ans = 28 %).
Pyramide des âges à Maisons-lès-Chaource en 2007 en pourcentage[13]
HommesClasse d’âgeFemmes
3,3 
90  ans ou +
0,0 
14,1 
75 à 89 ans
13,4 
12,0 
60 à 74 ans
14,6 
21,7 
45 à 59 ans
22,0 
16,3 
30 à 44 ans
18,3 
20,7 
15 à 29 ans
18,3 
12,0 
0 à 14 ans
13,4 
Pyramide des âges du département de l'Aube en 2007 en pourcentage[14]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90  ans ou +
1,3 
6,4 
75 à 89 ans
10,0 
13,3 
60 à 74 ans
14,1 
21,3 
45 à 59 ans
20,6 
20,6 
30 à 44 ans
19,5 
19,2 
15 à 29 ans
17,2 
18,9 
0 à 14 ans
17,3 

Enseignement[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Lieux de cultes[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Sébastien des XVIe et XIXe siècles. Non répertoriée aux monuments historiques, elle renferme un Christ de pitié du XVe siècle, une éducation de la Vierge du XVIe siècle et une Vierge à l'enfant du XVIIe siècle ;
  • Le monument aux morts ;
  • Le village accueille un musée de la poupée (voir le site de l'office du tourisme).

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]