Maisoncelle-et-Villers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maisoncelle-et-Villers
Maisoncelle-et-Villers
Église Sainte-Geneviève.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Ardennes
Arrondissement Sedan
Intercommunalité Communauté de communes des Portes du Luxembourg
Maire
Mandat
Francis Henriet
2020-2026
Code postal 08450
Code commune 08268
Démographie
Gentilé Maisoncellois, Maisoncelloises
Population
municipale
68 hab. (2018 en diminution de 4,23 % par rapport à 2013)
Densité 6,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 35′ 52″ nord, 4° 54′ 38″ est
Superficie 11,08 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Sedan
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Vouziers
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Maisoncelle-et-Villers
Géolocalisation sur la carte : Ardennes
Voir sur la carte topographique des Ardennes
City locator 14.svg
Maisoncelle-et-Villers
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Maisoncelle-et-Villers
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Maisoncelle-et-Villers

Maisoncelle-et-Villers est une commune française, située dans le département des Ardennes en région Grand Est.

C'est en 1828 que la commune prend le nom de Maisoncelle-et-Villers, à la suite de la fusion de Maisoncelle et de Villers-devant-Raucourt[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Maisoncelle-et-Villiers
Chémery-Chéhéry Haraucourt
Maisoncelle-et-Villiers Raucourt-et-Flaba
Artaise-le-Vivier Stonne

Maisoncelle est un village-rue sur la D 27, à 260 mètres d'altitude. Villers est un hameau un peu à l'est, toujours sur la D 27, à 280 mètres d'altitude.

Le lieu-dit en dessous du hameau de Villers, entourant le château, sur la pente orientée plein sud, s'appelle les Vignes.

La commune s'étend sur 11,1 km2.

Entouré par les communes de Chémery-sur-Bar, Artaise-le-Vivier et Bulson, Maisoncelle-et-Villers est située au sud-ouest de Sedan, la ville la plus proche, à une douzaine de kilomètres.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Maisoncelle-et-Villers est une commune rurale[Note 1],[2]. Elle fait en effet partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[3],[4].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Sedan, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 32 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[5],[6].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (86,4 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (86,4 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (61,5 %), prairies (24,5 %), forêts (13,6 %), zones agricoles hétérogènes (0,4 %)[7].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[8].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1641, les troupes royales ravagent Villers et Maisoncelle[9], peu de temps avant la bataille de la Marfée.

En 1695, messire Nicolas Penart, seigneur « de Villé devant Raucourt, la Raminoise et autres lieux, demeurant en son château du dit la Raminoise », fait un don pour l'entretien de l'église de Villers-devant-Raucourt.

En 1774, les chanoines du chapitre de Braux sont seigneurs de Maisoncelle. Ils possèdent un tiers des grosses dîmes et un tiers du "terrage".

Maisoncelle compte alors 80 communiants environ (enquête archiépiscopale de 1774).

Une église dédiée à saint Basle existait à Villers. En 1859, M. Olivier, l'instituteur, signale qu'on y célèbre la messe (source : Fonds Gourjault de la Médiathèque municipale de Sedan). Cette église est repérable sur le plan cadastral de 1817[10], mais détruite en 1882, elle n'est pas reconstruite[11].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2014 En cours
(au 24 mai 2020)
Francis Henriet
Réélu pour le mandat 2020-2026 [12]
  Agriculteur
2008 2014 Christelle Henriet    
  2008 Daniel Warzée    
    Léon Henriet    
1928 réélu 1935 Albert Crucis    
1924 1928 Albert Hanotel    
1908 1923 Albert Henriet    
1899 1908 Alfred Launois    
Les données manquantes sont à compléter.
Liste des maires successifs (XIXe siècle)[13]
Période Identité Étiquette Qualité
1878 1899 Pierre-Jean Henriet    
1871 1877 Ponce Henriet    
1865 1870 Jean-Baptiste Delorme    
1840 1865 Ponce Henriet    
1839 1840 Pierre Jacquemin    
1834 1839 Jean-Baptiste Lardenois    
1834 1834 André Vauchelet    
1828 1833 Honoré Delorme    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[14]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[15].

En 2018, la commune comptait 68 habitants[Note 3], en diminution de 4,23 % par rapport à 2013 (Ardennes : −3,23 %, France hors Mayotte : +1,78 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
807710299147165171158161
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
168146143142137115107124113
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
9596112989085969693
1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013 2018
815950677273747168
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[16] puis Insee à partir de 2006[17].)
Histogramme de l'évolution démographique

Après avoir baissé, la population de la commune repart à la hausse depuis quelques années.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Sainte-Geneviève.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jean-Louis Gérard, chevalier de la Légion d'honneur par décret du [20]. Il est né à Maisoncelle le . Entré au service le dans la garde nationale départementale, il a fait les campagnes des années 1809, 1810, 1811, 1812 en Espagne, 1813 en Saxe et 1814 en France.

Activités et vie économique[modifier | modifier le code]

Activité agricole

Au hameau de Villers, dans une maison ardennaise assez typique, une ferme positionnée en début du chemin menant au château de Villers, le Gaec de Villers, propose des goûters à la ferme, des offres de petite restauration locale, et des animations autour de la cuisine ou des métiers agricoles : cours de cuisine, journée à la ferme, etc. L'ancienne étable a été transformée en salle du goûter, avec cheminée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Archives départementales des Ardennes consulté le 16 mai 2011
  2. « Zonage rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  3. « Commune urbaine-définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  5. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le ).
  6. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  7. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  8. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  9. a et b Hannedouche, A. Dictionnaire historique des communes de l'arrondissement de Sedan. 1891.
  10. Archives départementales des Ardennes, consultable en ligne, Cadastre ancien de Villers-devant-Raucourt. Section A1, Les Bouillies ou Chef Lieu.
  11. Albert Meyrac, Géographie illustrée des Ardennes, 1900.
  12. https://reader.cafeyn.co/fr/1926593/21598573
  13. Registres de l'Etat civil. Naissances, Mariages, Décès. Archives départementales des Ardennes.
  14. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  15. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  16. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  17. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  18. « Château de Villiers », notice no PA08000004, base Mérimée, ministère français de la Culture
  19. « Maison forte de la Raminoise », notice no PA08000009, base Mérimée, ministère français de la Culture
  20. Ministère de la Culture. Base Léonore. Consultable en ligne

Liens externes[modifier | modifier le code]