Maison et Travaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Maison et Travaux
Pays Drapeau de la France France
Zone de diffusion France
Langue Français
Périodicité Mensuel - 12 n°/an
Genre décoration
Diffusion 95 361[1] ex. (2018/2019)
Date de fondation 1981
Ville d’édition Boulogne-Billancourt

Propriétaire RMP filiale de Reworld Media
Directeur de publication Pascal Chevalier
Rédactrice en chef Céline Chahi
ISSN 0244-1136
Site web maison-travaux.fr

Maison et Travaux (graphié Maison & Travaux) est un magazine de décoration[2] bimestriel français créé en 1981. Il est édité à 8 numéros par an et chaque numéro contient en moyenne 208 pages. Il est édité par la société RMP.

En , Denis Olivennes, PDG de Lagardère Active alors propriétaire du titre, annonce que le groupe cherche à se séparer de certains de ses magazines afin de se concentrer sur les marques les plus rentables (Elle, Paris Match, Télé 7 Jours...). Dix autres titres, dont Maisons et Travaux, seraient vendus ou arrêtés s'ils ne trouvaient pas d'acquéreur[3].

Le , un repreneur est annoncé : il s'agit du consortium 4B Media (Groupe Rossel et Reworld Media), le titre revenant à Reworld[4],[5] (voir la chronologie de la cession dans Lagardère Active, section Métiers).

Concept et ligne éditoriale[modifier | modifier le code]

Ponctuée par des pages de publicité, la revue fournit des conseils pratiques, des guides d'achat, des idées déco accessibles pour donner vie à tous les projets d'aménagement[6],[7].

Diffusion et audience[modifier | modifier le code]

En moyenne, le magazine est diffusé à 181 000 exemplaires[8](- 1,3 % /2010) mais le chiffre des ventes reste confidentiel.

Informations financières[modifier | modifier le code]

Maison et Travaux appartient à la société RMP (802743781) , une des filiales de Rewiorld Media . En 2018, elle emploie 16 collaborateurs, réalise un chiffre d'affaires de 19 593 300 € et enregistre une perte de 93 700 €[9]

Répartition des ventes[modifier | modifier le code]

La commercialisation de la revue s'effectue[10] conformément à :

  • 63 % ventes en kiosque ;
  • 22 % par abonnements ;
  • 15 % par d'autres moyens (par tiers ou différée).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.acpm.fr/Support/maison-travaux
  2. Erik Neveu, Sociologie du journalisme, La Découverte, 2010, p. 41 (ISBN 2707163910) : « L'existence d'une vraie rédaction (six journalistes permanents, un “bricoleur professionnel” et deux photographes à Maison et Travaux) permet la prise de distance à l'égard du discours des fabricants. »
  3. « Le groupe Lagardère met en vente dix de ses vingt magazines », Le Monde, 17 octobre 2013
  4. « Lagardère cède la moitié de ses magazines au belge Rossel et à Reworld Media », Le Monde, 2 avril 2014.
  5. « 4B MEDIA-Groupe Rossel–Reworld Media : Acquisition de 10 magazines auprès de Lagardère Active », reworldmedia.com, 2 avril 2014.
  6. Présentation du magazine sur Maison et Déco.
  7. Jeannette D. Bragger, Donald B. Rice, Quant à moi : témoignages des Français et des Francophones, éd. Cengage Learning, 2011, p. 128. (ISBN 1111354170)
  8. OJD 2011[source insuffisante]
  9. « RMP : identité et bilans », sur www.societe.com (consulté le 22 octobre 2019)
  10. ONE 2011.