Maison du Brésil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maison du Brésil
Maison du bresil.jpg
Présentation
Style architectural
Architecte
Date de construction
1957
Destination initiale
résidence universitaire
Protection
Géographie
Pays
Région
Commune
Adresse
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg

La maison du Brésil, pavillon du Brésil ou pavillon brésilien est l'une des 23 maisons nationales de la Cité internationale universitaire de Paris, consacrée au Brésil.

Fonction[modifier | modifier le code]

Fondée en 1959, elle accueille des étudiants, professeurs et chercheurs brésiliens qui viennent à Paris dans le cadre d'un programme universitaire, notamment pour des études doctorales ou post-doctorales, ou encore des artistes et des professionnels brésiliens en stage de perfectionnement. Au long de ces années elle a été la résidence temporaire de Joaquim Pedro de Andrade, Jaime Lerner, Zuenir Ventura, Sebastião Salgado, Arthur Moreira Lima, Zózimo Barroso do Amaral, Antônio Abujamra, Francisco Rezek et d'autres.

Architecture[modifier | modifier le code]

Au-delà d'une simple résidence universitaire, la Maison du Brésil représente un patrimoine de grande valeur architecturale et culturelle. Issu d'un projet moderne et original de deux architectes mondialement reconnus, Lucio Costa et Le Corbusier, le bâtiment a été inscrit en 1985 aux Monuments historiques français[1] et reçoit régulièrement des centaines de visiteurs de toutes les nationalités, professionnels, étudiants et amateurs de l'architecture. Elle fut entièrement restaurée en 2000.

Infrastructure culturelle[modifier | modifier le code]

Aux logements de la résidence s'ajoutent un théâtre, un hall d'expositions, une bibliothèque de 12 500 ouvrages en portugais et en français, une vidéothèque de 1 500 titres, et une salle de cours/réunions.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]