Maison de pain d'épices

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Exemple d'une maison de pain d'épice

La maison de pain d'épice est une pâtisserie fantaisie, faite de pâte à biscuit afin de former une maison. Ces maisons, recouvertes de divers bonbons et glaçage, sont des décorations de Noël, souvent construites par les enfants avec l'aide de leurs parents.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le pain de miel, ancêtre du pain d'épices, était connu dans l'Antiquité[1]. Les historiens de l'alimentation affirment que le gingembre assaisonne les aliments et les boissons depuis l'Antiquité. On pense que le pain d'épices a été cuit pour la première fois en Europe à la fin du XIe siècle, lorsque les croisés qui revenaient du Moyen Orient ont ramené la pratique du pain d'épices[2]. Le gingembre n'était pas seulement savoureux, il avait des propriétés qui permettaient de conserver le pain. Selon la légende française, le pain d'épices a été apporté en Europe en 992 par le moine arménien, Grégoire de Nicopolis. Il a vécu pendant sept ans à Bondaroy, en France, où il a enseigné la cuisine du pain d'épices à des prêtres et à d'autres chrétiens[3].

Références[modifier | modifier le code]