Maison de Rosmadec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Maison de Rosmadec
Image illustrative de l’article Maison de Rosmadec
Armes

Blasonnement Palé d’argent et d’azur
Branches Molac
le Plessis
Tyvarlen
Période XIIe siècle - XVIIIe siècle
Pays ou province d’origine Armoiries Bretagne - Arms of Brittany.svg Bretagne
Fiefs tenus Telgruc-sur-Mer
Fonctions militaires Vice-amiral de Bretagne
Maréchal de France
Fonctions ecclésiastiques Évêque de Quimper
Évêque de Vannes
Évêque de Rennes
Archevêque de Tours

La maison de Rosmadec est une famille féodale française, originaire de Bretagne, où elle fut propriétaire de nombreux domaines. Elle eut de multiples charges et fonctions en Bretagne du XIIe siècle jusqu'à son extinction au XVIIIe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

La maison de Rosmadec est originaire de Telgruc-sur-Mer (Finistère), où existait le château de Rosmadec. Selon Jean-Baptiste Ogée, elle descendrait des comtes de Cornouaille[1].

Riwalen [Rivalon] 1er de Rosmadec, décédé vers 1234, seigneur de Rosmadec et vicomte du Faou, époux d' Eléonore de Léon, issue des rois de Bretagne, aida les moines à rebâtir l'Abbaye Saint-Guénolé de Landévennec en 1191 ; son fils Hervé de Rosmadec accompagna Pierre Ier de Bretagne en Terre sainte en 1238 ; Yves Éon de Rosmadec, petit-fils du précédent, né vers 1260 à Telgruc, présent dans l'ost rassemblée en 1294 à Ploërmel par le duc Jean II de Bretagne ; Guillaume de Rosmadec, petit-fils du précédent, né vers 1325, époux en premières noces de Marguerite du Chastel (fille de Tanguy Ier du Chastel) et en secondes noces de Marie de Cornouaille ; Bertrand de Rosmadec, fils de Guillaume de Rosmadec et de Marguerite du Chastel, fut évêque de Cornouaille entre 1416 et 1445, décédé le .

Une autre branche de cette famille devint seigneur de Tyvarlen en Pont-Croix par le mariage de Jean de Rosmadec, fils de Guillaume de Rosmadec et de Marie de Cornouaille, en 1391 avec Alice de Tyvarlen et l'un de leurs descendants, Sébastien Ier de Rosmadec, obtint par la suite en 1608 la création du marquisat de Pont-Croix.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Militaires, marins et administrateurs[modifier | modifier le code]

  • Jean de Rosmadec ( -1425), seigneur de Tyvarlen (en Landudec), de Meillars, chambellan du duc Jean IV de Bretagne ;
  • Alain de Rosmadec ( -1572), vice-amiral de Bretagne, « qui conduisit avec succès sa flotte à La Rochelle pour le service du roi ». Il meurt en mer en 1572 de retour en Bretagne, et est enterré en grande solennité dans l'église Notre-Dame de Pont-Croix.
  • Tanguy de Rosmadec, Lieutenant général de Bretagne, député aux États de Bretagne, chevalier de l'Ordre du Roi, capitaine de 50 hommes d'armes de ses Ordonnances, et lieutenant du Roy en Bretagne. Acquiert en 1536 le manoir de Kervernargant en Meilars pour l'annexer à son fief de Pont-Croix.
  • Sébastien de Rosmadec ( -1613), baron de Molac, de Tyvarlen, de Pont-Croix, colonel général de l'infanterie, gouverneur du château de Dinan, maréchal de France, considéré par le roi Henri IV « comme l'un des hommes les plus vaillants et les plus braves de son temps ». Il décède le à Rennes. Pour ses funérailles, son corps " embaumé et mis en plomb ", reposa 40 jours en l'église des Carmes de Rennes. Puis déposé dans un carrosse aux portes de la ville, le cortège, précédé de toute la Maison en deuil à cheval, se dirigea vers Pont-Croix, salué à tour de rôle par toutes les paroisses le long du parcours.
  • Sébastien II de Rosmadec ( -1652), fils du précédent, marié le avec Renée de Kerhoënt, décédé en 1652, également comte de Crozon et seigneur de Quéménet (le fief de Kéménet [Quéménet] comprenait alors les paroisses de Saint-Nic, Plomodiern, Ploéven, Plounevez et une partie de Locronan, ainsi que Penhars) ; il fut gouverneur de Quimper et de Dinan. Il fit construire le château de Kergournadec'h en Cléder.
  • Sébastien III de Rosmadec ( -1693), fils du précédent, lieutenant général de Bretagne et gouverneur de Nantes. Son décès sans héritier en 1700 fit passer le marquisat aux mains de son cousin René-Alexis de Carcado[2].
  • Sébastien IV de Rosmadec (né en 1658, décédé en 1700), fils du précédent, fut lui aussi gouverneur de Nantes ; il mourut sans postérité.
  • François de Rosmadec ( -1627), comte de Chapelles, passé à la postérité pour avoir bravé les édits de Richelieu en se battant en duel (il servit de second à son cousin François de Montmorency-Bouteville. Condamné à mort, il est décapité place de Grève à Paris le .
  • Guillaume de Rosmadec ( -1608)[3], décédé en 1608, vicomte de Mayneuf, Saint-Didier, chastelain de Buhen, gouverneur de Vitré, fondateur de la chapelle Notre-Dame de la Cour de Lantic.
  • Marc Hyacinthe de Rosmadec (~1635-1702), marquis de Rosmadec, chevalier de Tréguier, officier de marine et administrateur colonial.

Ecclésiastiques[modifier | modifier le code]

Église Saint-Pierre de Rennes,
armes d'Yves de Rosmadec,
Palé d’argent et d’azur

Châteaux et demeures[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

  • Marquis de Rosmadec, Pont-Croix, du Plessis-Josso et de Goulaine
  • Comte de Crozon, de Chapelles
  • vicomte de Mayneuf
  • Baron de Molac et de Tyvarlen

Armes[modifier | modifier le code]

Blason Charles de Rosmadec.svg

Les armes de la famille, Palé d’argent et d’azur, ont été reprises par la ville de Telgruc-sur-Mer.

Odonymie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Baptiste Ogée, "Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne", tome 1, 1778, consultable https://archive.org/details/dictionnairehist01og
  2. Paul Aveneau de La Grançière, "Notes historiques sur la paroisse de Pluguffan, avec notices généalogiques sur la plupart des familles de la Basse-Bretagne", 1896, lire en ligne
  3. http://tourisme22.catholique.fr/?p=170, http://fr.topic-topos.com/guillaume-de-rosmadec et Répertoire des églises et chapelles, "Société d'émulation des Côtes-du-Nord", 1938, consultable https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5729535z/f243.image.r=Mayneuf?rk=2618038;4
  4. http://www.infobretagne.com/rennes-eveques.htm
  5. Archives de Paris, 6 AZ 976, voir aussi DE 1-2, Mémoire d'ouvrages de charpente faits en l'hôtel du comte de Rosmadec, rue de Sèvres, par Guérin maître charpentier et exécutés par Couvert architecte, maître maçon le 16 novembre 1771
  6. http://www.telgruc-sur-mer.bzh/fr/mes-decouvertes/34-d-hier/51-histoire
  7. http://www.infobretagne.com/haute-goulaine.htm
  8. Venelle de Rosmadec

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]