Maison de Ponthieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maison de Ponthieu
Période IXe - XIIe siècles
Pays ou province d’origine Picardie
Demeures Château d'Abbeville
Charges comte
Fonctions militaires comte

La Maison de Ponthieu est une famille noble de Picardie qui apparut au IXe siècle et dont les possessions s'étendaient sur le territoire du Ponthieu, du comté de Montreuil-sur-Mer et sur une partie de la Normandie (région d'Aumale). Cette maison disparut au XIIe siècle.

Histoire des comtes de Ponthieu[modifier | modifier le code]

Le Ponthieu semble être à l'origine une marche créée pour défendre la Picardie contre les vikings. Le premier bénéficiaire fut Angilbert, fidèle de Charlemagne, qui devint également avoué de Saint-Riquier afin de pouvoir financer les mesures et les troupes chargées d'assurer la sécurité de la Picardie. Après avoir été confiées à plusieurs seigneurs, ces charges revinrent au roi de France par le mariage de Rozala d'Italie avec le futur Robert II le Pieux. Hugues Capet, le père de Robert, réunit Montreuil au domaine royal et donna l'avouerie de Saint-Riquier et le Ponthieu à Hugues, un de ses fidèles.

Maison de Ponthieu[modifier | modifier le code]

La famille apparaît avec Hugues Ier de Ponthieu, mort le , chevalier et fidèle d'Hugues Capet, à qui ce dernier donna la main de sa fille Gisèle, puis la châtellenie d'Abbeville, des terres en Ponthieu et les charges d'avoué de Saint-Riquier et de Forest-Montiers.

La famille d'Hugues n'est pas connue. On peut cependant remarquer que, dès 984 et peut-être même avant 980, un Enguerrand vivait à l'abbaye de Saint-Riquier comme moine, puis comme abbé, de 1017 à 1045. Cet Enguerrand avait un frère nommé Guy qui était abbé de Forest. Or ces prénoms d'Enguerrand et de Guy se retrouvent fréquemment dans la descendance d'Hugues, ce qui semble montrer que les deux abbés Enguerrand et Guy pourraient être frères d'Hugues. Le prénom Enguerrand étant particulièrement répandu dans le nord de la France, on en déduit une originaire locale. Peut-être descendent-ils des deux Enguerrand, comtes de Hainaut et fidèles des rois de Francie Occidentale.

Enguerrand Ier, le fils aîné d'Hugues Ier, tua le comte Baudouin II de Boulogne et en épousa la veuve, Adélaïde de Frise. Pour ne pas être d'un statut inférieur à sa femme, il prit alors le titre de comte de Ponthieu, qu'il transmit à ses descendants, bien que n'étant pas issus d'Adélaïde. À la fin de sa vie, et pour ne pas être victime d'une politique d'alliance entre ses voisins le duc de Normandie et le comte de Flandre, il se rapprocha de la Normandie. Son frère Guy, abbé de Saint-Riquier, serait selon certains auteurs du XIXe la tige de la maison d'Abbeville, sans toutefois que les études récentes aient permis de le confirmer[1].

Son fils Hugues II, seigneur d'Aumale par mariage, continua cette politique d'alliance avec le normand, mariant son fils aîné Enguerrand avec une sœur de Guillaume le Conquérant et sa fille avec Guillaume d'Arques, oncle du conquérant.

Mais la révolte de Guillaume d'Arques contre son neveu plaça Enguerrand II dans une position délicate, obligé de choisir un camp et de soutenir l'un de ses beaux-frères contre l'autre. Il choisit Guillaume d'Arques et fut tué en 1053 pendant un affrontement. Pour le venger, son frère Guy Ier s'allia aux ennemis du duc et fut capturé à la bataille de Mortemer. Retenu prisonnier à Bayeux pendant deux ans, il fut obliger de renoncer à Aumale et de se reconnaitre le vassal de la Normandie pour le comté de Ponthieu.

Guy eut un fils, Enguerrand et plusieurs filles. Après la mort d'Enguerrand, survenue vers 1080, Guillaume le Conquérant décida de resserrer les liens entre le Ponthieu et la Normandie en négociant le mariage d'Agnès de Ponthieu, fille et héritière de Guy Ier avec un de ses fidèles, Robert II de Bellême.

Généalogie[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Hugues Capet
roi de France
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Gisèle ou Gisla
 
Hugues Ier
seigneur de Ponthieu
(† 1000)
 
Enguerrand
abbé de Saint-Riquier
 
Guy
abbé de Forest
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ne
(de Vexin ?)
 
Enguerrand Ier
comte de Ponthieu
(† 1045)
 
Adélaïde
de Frise
 
Guy
abbé de Saint-Riquier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Berthe d'Aumale
 
Hugues II
comte de Ponthieu
(† 1052)
 
Foulque
abbé de Saint-Riquier
 
Guy
évêque d'Amiens
(† 1075)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Adélaïde
de Normandie
 
Enguerrand II
comte de Ponthieu
(† 1053)
 
Guy Ier
comte de Ponthieu
(† 1100)
 
Hugues (?)
vivant 1066
 
Galéran (?)
(† 1054)
 
Ne
x Guillaume
comte d'Arques
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Adélaïde
 
Hélissende
x Hugues II
comte de Saint-Pol
 
Enguerrand
 
Agnès
x Robert II
de Bellême
 
Anne, Ida et
Mathilde
 

Sources[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]