Maison de Nicéphore Niépce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maison de Nicéphore Niépce
Maison Niépce 004.JPG
Informations générales
Type
Ouverture
Site web
Collections
Collections
Nombre d'objets
Le plus vieux laboratoire photo du monde, de Nicéphore Niépce
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
2 rue Nicéphore Nièpce
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Bourgogne
voir sur la carte de Bourgogne
Red pog.svg

La maison de Nicéphore Niépce de Saint-Loup-de-Varennes est un musée historique de la photographie et une demeure où vécut l'inventeur de la photographie Nicéphore Niépce (1765-1833) à Saint-Loup-de-Varennes, dans le département de Saône-et-Loire en Bourgogne-Franche-Comté. Cette demeure est labellisée maisons des Illustres.

Historique[modifier | modifier le code]

Nicéphore Niépce, riche propriétaire terrien né à Chalon-sur-Saône le , réalise l'intégralité de ses recherches et découvertes dans cette maison ou il réside durant les mois d'été, à Saint-Loup-de-Varennes à 5 km au sud de son lieu de naissance.

Avec son frère Claude Niépce, il invente et met au point le pyréolophore, prototype historique du premier moteur à combustion interne qu'ils font breveter en 1807. Ils travaillent également à perfectionner le vélocipède/draisienne.

Niépce entreprend de multiples recherches sur la photosensibilité des matériaux pour tenter de fixer sur un support l'image du font d'une chambre noire. Il y parvient en 1826/1827 au moyen d'une plaque d'étain recouverte de bitume de Judée avec laquelle il réalise depuis la fenêtre de l'atelier de son domicile, la première héliographie/photographie de l'histoire de la photographie baptisée point de vue du Gras.

En 1829, il s'associe avec son confrère inventeur Louis Daguerre (1787-1851) pour concevoir à deux à cet endroit un second procédé photographique amélioré baptisé physautotype, précurseur du daguerréotype.

Nicéphore Niépce s'éteint dans cette maison le et repose au cimetière du village.

Vers 1853, Abel Niépce de Saint-Victor améliore la technique de son oncle sous le nom d'héliogravure.

En 1972, le musée Nicéphore-Niépce de l'histoire de la photographie est inauguré sur les quais de Saône à Chalon-sur-Saône.

En 1999, le photographe Pierre-Yves Mahé investit la maison de Niépce qu'il fait entièrement restaurer et ouvrir au public à partir de 2007 pour exposer « le plus vieux laboratoire photo du monde ». Le musée expose également le laboratoire historique du photographe chalonnais Fortuné Joseph Petiot-Groffier (1788-1855).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]