Maison de Juliette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roméo et Juliette (homonymie).
Maison de Juliette à Vérone
Casa Giulietta.jpg
Le célèbre balcon reconstitué, de la tragédie Roméo et Juliette de William Shakespeare
Présentation
Type
Statut patrimonial
Bien culturel en Italie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
23 via Cappello
Coordonnées

La maison de Juliette à Vérone (Casa di Giulietta di Verona en italien) est un musée de 1905 dans un logis seigneurial du XIIe siècle, avec son célèbre balcon reconstitué, à Vérone en Vénétie en Italie, où se situe la tragédie romantique théâtrale Roméo et Juliette de William Shakespeare, parue en 1597.

Historique[modifier | modifier le code]

Au XIIe siècle cette maison de ville est construite sur la Via Cappello, toute proche de la piazza delle Erbe dans le centre historique de Vérone, par la famille de la noblesse italienne Dal Cappello (peux être Capulet), dont le blason est sculpté sur la clé de voûte de l'arc interne de la cour.

Au XVIe siècle William Shakespeare (1564-1616) publie sa tragédie théâtrale Roméo et Juliette, dont il situe l'action à Vérone (qui préfigure le mouvement littéraire du Romantisme du XVIIIe siècle). La cité devient alors la ville romantique la plus célèbre du monde, baptisée la « ville des amants de Vérone ».

Au XIXe siècle la consonance entre Dal Cappello et Capuleti (Capulet en italien) laisse croire à certains, que cette demeure pouvait être celle de Juliette Capulet, où cette dernière écoutait son amant Roméo Montaigu lui faire la cours, et lui déclarer son amour au pied de son balcon. C’est dans cette demeure que les amants se promettent un amour éternel.

En 1905 la maison est transformée en musée, avec une importante attractivité touristique. Entre 1936 et 1940, l'historien Antonio Avena fait entièrement restaurer la demeure de façon pittoresque et ajouter le balcon à la façade de la cour intérieure. Le musée est aménagé avec le temps de meubles des XVIe et XVIIe siècles, des tableaux et gravures qui retracent l'histoire de Roméo et Juliette, de costumes d'époque du film Roméo et Juliette réalisé en 1968 par Franco Zeffirelli, et de céramiques de la Renaissance à Vérone.

Les amoureux qui y viennent s'embrassent sur le balcon et se prennent en photo avec la statue en bronze de Juliette, du sculpteur Nereo Costantini, au fond de la cour. Les femmes doivent par tradition superstitieuse, lui toucher le sein droit afin de leur apporter bonheur, amour éternel, et fertilité. La statue est censée porter bonheur aux célibataires qui cherchent l'amour. L'édifice est couvert de vœux d'amour et graffitis multicolores laissés par les amoureux.

Un château privé d'une ruelle écartée du centre historique de Vérone, qui appartenait à la famille des Montecchi, est attribué à Roméo Montaigu. La sépulture vide de Juliette, en marbre rouge, se visite dans le monastère de San Francesco in Corso du XIIIe siècle, la ou les deux amants mirent fin à leur vie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]