Maison de Goethe (Strasbourg)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goethe-Haus.

Maison de Goethe à Strasbourg
Image illustrative de l’article Maison de Goethe (Strasbourg)
Localisation
Situation 36 rue du Vieux-Marché-aux-Poissons
Strasbourg
Alsace (Grand Est)
Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 34′ 50″ nord, 7° 44′ 58″ est

Géolocalisation sur la carte : Strasbourg

(Voir situation sur carte : Strasbourg)
Maison de Goethe à Strasbourg

Géolocalisation sur la carte : Alsace

(Voir situation sur carte : Alsace)
Maison de Goethe à Strasbourg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Maison de Goethe à Strasbourg
Architecture
Type Maison de ville alsacienne
Style Maison à colombages, Renaissance strasbourgeoise
Niveaux Trois
Histoire
Date d'érection Années 1590
Résidents notoires Johann Wolfgang von Goethe (en 1770 et 1771)

La maison de Goethe à Strasbourg (Goethe-Haus in Straßburg en allemand) est une maison de ville à colombages alsacienne traditionnelle, historique, du XVIe siècle, du quartier de la Grande Île de Strasbourg, dans le centre-ville historique de Strasbourg, dans le Bas-Rhin en Alsace dans le Grand Est. Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832) philosophe, dramaturge, homme d'état allemand, considéré comme un des auteurs les plus importants de la littérature allemande, y vécut dans une chambre d'étudiant du second étage, en 1770 et 1771, durant ses études de Droit à l’Université de Strasbourg.

Historique[modifier | modifier le code]

Plaque commémorative sous sa fenêtre, avec profil de Goethe en 1770-1771 en Bas-relief en bronze, du sculpteur Walter Eberbach

Né dans sa maison familiale Goethe-Haus de Francfort, Goethe débute des études de Droit, dans la lignée familiale de son père Johann Caspar Goethe, à l'Université de Leipzig (1765-1768). En 1770, âgé de 21 ans, convalescent d'une tuberculose, il poursuit ses études à l'Université de Strasbourg (1770-1771)[1]. Le 2 avril 1770, il s’installe préalablement à l'Hôtel de l’Esprit[2] du 7 quai Saint-Thomas de la Petite France, avant de louer une chambre d'étudiant au deuxième étage de cet immeuble du 36 rue du Vieux-Marché-aux-Poissons[3] de la Grande Île de Strasbourg. Il prend ses repas à la pension Lauth, du 22 rue de l’Ail[4], à quelques pas, repaire d’étudiants-philosophes curieux de tout, de cette période intellectuellement effervescente des Lumières (philosophie) du Siècle des Lumières, de pré Révolution française. La visite de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg voisine, lui inspirera son essai De l'architecture allemande de 1773.

Architecture[modifier | modifier le code]

Cette maison de ville à colombages alsacienne traditionnelle, de la fin du Moyen Âge et du début de la Renaissance strasbourgeoise (architecture de la Renaissance) est construite sur trois étages dans les années 1590, avec un rez-de-chaussée en arcades, des fenêtres à croisée à meneaux au premier étage, avec ornements de symboles sculptés en bas-relief, et une toiture à lucarnes en tuile alsacienne. Elle est accolée à sa voisine n°34, pour ne faire qu’un bâtiment, et a été plusieurs fois rénovée. Elle se situe entre les ancienne douane de Strasbourg, musée historique de Strasbourg, place Gutenberg, palais Rohan, et cathédrale Notre-Dame de Strasbourg...

Monuments de Goethe à Strasbourg[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]