Maison de Duranti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

La famille Duranti ou Duranty, est une maison noble de Provence de grande renommée.

Détails[modifier | modifier le code]

Les Duranti sont une famille de la noblesse de robe, qui a donné plusieurs consuls à la ville d'Aix-en-Provence aux XIVe siècle, XVe et XVIe siècles, puis des conseillers en la Chambre des comptes et un général de l'ordre des Minimes, confesseur du roi Henri III.

La branche des Seigneurs de la Calade s'est perpétuée jusqu’au XIXe siècle.

Armes : d'argent, au cerisier de sinople fruité de gueules ; au chef du même, chargé d'une étoile à six rais d'or.

Les consuls de Duranti du XVIe siècle sont les suivants :

  • Jean Duranti en 1501
  • Emanuel Duranti en 1502
  • Jhean Duranti en 1507
  • Loys Duranti en 1514
  • Jacques Durand (Duranti) en 1537
  • Anthoyne Duranty (Duranti) en 1539 (assesseur)
  • Jacques Durand (Duranti) en 1544
  • Jhosef Durand (Duranti) en 1560
  • Durand (Duranti) de Ponteves en 1561
  • Jhean Duranti en 1562 (assesseur)
  • Jhean Durant (Duranti) en 1568 (assesseur)

Remarques[modifier | modifier le code]

Pierre I Baux et Pierre II Baux de Nîmes (Gard) descendent de la famille Duranti par leur grand-mère et arrière-grand-mère Bernardine de Duranti.

Bernardine de Duranti est elle-même la fille d'Etiennette des Porcellets, de l'illustre maison des Porcellets de Provence.

Il n'y a en revanche aucun lien connu avec le Président du Parlement de Toulouse Jean-Étienne Duranti.