Maison de Babenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arbre généalogique des Babenberg, 1489-1492.
Expansion de l'Autriche sous les Babenberg.

La maison de Babenberg est une des maisons nobles qui a gouverné le Margraviat d'Autriche (ou Ostarrichi), puis le Duché d'Autriche.

Origine[modifier | modifier le code]

La famille Babenberg, très ancienne, faisait remonter son origine aux anciens rois francs et tirait son nom du château de Babenberg (Bamberg). Elle serait issue de la famille des Popponides[1] et donc du Robertien Cancor, fils de Robert Ier de Hesbaye[2].

Décidé à arrêter le cycle des invasions, Otton Ier constitue en 955 autour de la Germanie reconstituée un glacis de chrétienté latine face à Byzance et au monde slave. La marche orientale d'Autriche sera confiée au Babenberg[3].

Pendant la Querelle des Investitures, les Babenberg prirent le plus souvent le parti de la papauté, et favorisèrent la réforme grégorienne. Le margraviat fut érigé en duché sous Henri II et ses successeurs amorcèrent une politique de regroupement des principautés alpines en inféodant la Styrie[4].

Souverains de la maison de Babenberg[modifier | modifier le code]

Margraves et ducs d'Autriche[modifier | modifier le code]

Ducs de Souabe[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des ducs de Souabe.

Prélats[modifier | modifier le code]

Arbre généalogique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hervé Pinoteau, La symbolique royale française, Ve - XVIIIe siècle, P.S.R. éditions, 2004, p. 45.
  2. Alfred Friese, Studien zur Herrschaftgeschichte des fränkischen Adels ("Geschichte und Geselschaft. Bochumer historische Studien" 18), Stuttgart, 1979.
  3. Olivier Milza, Histoire de l'Autriche, Hatier 1995, p. 41
  4. Jean Bérenger, Histoire de l'empire des Habsbourg Fayard 1990, rééd. Tallandier 2012 coll. Texto, tome I p. 70-71

Articles connexes[modifier | modifier le code]