Maison d'accueil spécialisée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir MAS et Mas.
image illustrant la santé image illustrant la médecine image illustrant le handicap
Cet article est une ébauche concernant la santé, la médecine et le handicap.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Les Maisons d'accueil spécialisées ou MAS sont des établissements médico-sociaux français. Elles peuvent accueillir, selon leur autorisation, des personnes polyhandicapées ou ayant acquis un handicap (cérébrolésés). Certaines MAS accueillent aussi des personnes atteintes de syndromes autistiques.

Description[modifier | modifier le code]

Ces structures accueillent des personnes adultes handicapées souffrant de polyhandicap, sur une base de handicap mental grave. En général, les MAS proposent un hébergement complet, toute l'année. Certaines MAS, cependant, sont externalisées ou proposent des places d'accueil de jour ou d'accueil temporaire. Les personnes accueillies en MAS n'ont pas pu acquérir une autonomie suffisante pour assumer elles-mêmes les tâches de la vie quotidienne. Une tierce personne est nécessaire pour les accompagner dans les actes de la vie courante, et surveiller leur état de santé. En général, les personnes accueillies en MAS présentent moins d'autonomie que les personnes accueillies dans les autres structures médico-sociales pour adultes handicapés (foyer d'hébergement ou foyer d'accueil médicalisé).

Pour intégrer une MAS, une personne handicapée doit obtenir une orientation de la part de la maison départementale pour les personnes handicapées (MDPH) de son département.

Les personnes accueillies en MAS ne relèvent pas du secteur psychiatrique. Une personne admise dans cette structure peut être amenée à y finir ses jours.

Les MAS sont financées sur des crédits d'Assurance Maladie et sont, à ce titre, tarifées par les services des agences régionales de santé (ARS). L'ARS peut aussi diligenter des inspections quand des plaintes ou des signalements revèlent des risques de maltraitance.

Intervenants[modifier | modifier le code]

Les aides médico-psychologique (AMP) et les aides-soignants (AS) sont les professionnels les plus nombreux dans les maisons d'accueil. Ils travaillent au quotidien auprès du résidant. Ils effectuent les soins d'hygiène, de nursing, de maternage, d'éveil : toilettes, habillage, soins d'hygiène et d'esthétique, repas, coucher, activités, etc.

Autres professionnels impliqués  : infirmiers, moniteurs-éducateurs, éducateurs spécialisés, assistant(e)s de service social, psychomotriciens, ergothérapeutes, kinésithérapeutes et psychologues.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]