Maison d'Ernest Hemingway

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maison d'Ernest Hemingway
Hemingwayhouse.jpg
Présentation
Construction
Statut patrimonial
Site web
Géographie
Pays
Adresse
907 Whitehead Street +
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Floride
voir sur la carte de Floride
Red pog.svg

La maison d'Ernest Hemingway se trouve à Key West, dans l'État de Floride, au sud-est des États-Unis. L'écrivain américain a vécu à Key West entre 1927 et 1939. Il emménagea dans cette maison située au 907 Whitehead Street en 1931[1]. Elle fut construire dans le style colonial franco-espagnol en vogue à La Nouvelle-Orléans par Asa Tift[2] en 1851. Elle comprend la première piscine aménagée dans l’île[3]. La demeure était agrémentée des meubles que la deuxième femme d’Hemingway, Pauline, avait achetés en Europe[1], notamment des antiquités espagnoles du XVIIIe siècle[2]. John Dos Passos vint dans la maison à plusieurs reprises avec sa femme, ainsi que Waldo Peirce avec son épouse et ses enfants.

Hemingway écrivit là de nombreux romans : A Farewell to Arms, For Whom The Bell Tolls, Green Hills of Africa, The Snows of Kilimanjaro, Death in the Afternoon. Il travaillait le matin dans un studio aménagé au second étage[1].

C’est dans cette maison qu’ont grandi deux des fils d’Hemingway, Patrick et Gregory. Elle fut achetée par Bernice Daniels en 1961. La demeure a été transformée en musée en 1964 (Ernest Hemingway Home and Museum) puis a été classée National Historic Landmark en 1968[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « The House », Ernest Hemingway Home and Museum (consulté le 2 mars 2009)
  2. a et b (en) Carol Hemingway, « 907 Whitehead Street », The Hemingway Review,‎ (consulté le 2 mars 2009)
  3. (en) « The Legend », Ernest Hemingway Home and Museum (consulté en 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]