Famille d'Amanzé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Maison d'Amanzé)
Aller à : navigation, rechercher
Blason Amanzé.svg

La famille d'Amanzé trouve ses origines au XIe siècle dans le Brionnais (Bourgogne), et s'éteint au XVIIIe siècle.

Armoiries[modifier | modifier le code]

Blasonnement : de gueules à trois coquilles d'or.

Les coquilles symbolisent le pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle. Une légende locale attribue le nombre des coquilles au nombre des membres de la famille morts en Terre Sainte (cependant, les meubles héraldiques vont très souvent par trois).

Histoire[modifier | modifier le code]

Amanzé était à l'origine une seigneurie dépendant des barons de Semur. Au XIe siècle, le seigneur d'Amanzé (probablement Guichard) participa à la première croisade[1].

À partir de 1380, leur histoire se confond avec celle de Chauffailles, dont ils deviennent seigneurs par le mariage de Jean II d'Amanzé avec Antonie de Villon. Les Amanzé s'y établirent, y firent construire un château, qui appartiendra à la famille jusqu'en 1741.

Les Amanzé sont également liés à l'histoire de Bourbon-Lancy, dont ils furent capitaines et gouverneurs au XVIIe siècle et au XVIIIe siècle. Cette charge fut d'abord accordée à Jean IV d'Amanzé, baron de Semur et maréchal des Camps et Armées du Roi, puis à son fils Gaspard[2].

En 1617, Amanzé fut érigé en vicomté[3].

Par ailleurs, Guillaume II d'Amanzé a été lieutenant de Charles de La Rochefoucauld, comte de Randan et a participé à la bataille de Renty en 1554. De nombreux membres de la famille ont été chevaliers de l'Ordre de Malte et chanoines-comtes de Lyon[3]. Une branche de la famille s'établit en Gévaudan au XVIIe siècle[4] et on trouve également des Amanzé en Picardie[5].

Liste des sires d'Amanzé[modifier | modifier le code]

Première famille (XIe siècle-XIIIe siècle)[modifier | modifier le code]

  • Roger d'Amanzé (<1040-†>1050)
  • Guichard d'Amanzé (<1088-†>1098)
  • Rodolphe d'Amanzé (<1140-†?)
  • Hugues Ier d'Amanzé (<1160-†?)
  • Pierre Ier d'Amanzé (<1180-†?)
  • Hugues II d'Amanzé (<1215-†?) marié à Alix de Vergy
  • Alix d'Amanzé (<1235 - >1265)
La première maison d'Amanzé prend fin avec le mariage d'Alix, seule fille d'Hugues d'Amanzé, avec le sire de Villon.

Seconde famille (XIIIe siècle-XVe siècle)[modifier | modifier le code]

  • Jean de Villon (<1250-†>1270)
  • Pierre II d'Amanzé (1270-†>1323) marié à Isabeau de Dio en 1300
  • Jean Ier d'Amanzé (<1307-†>1370)
Il se marie en 1323 à Marguerite de la Bussière, lui apportant de nombreux fiefs en Mâconnais : La Bussière, Trambly, La Chapelle de France, Bergesserin, Le Péage de Matour[6].
Jean se remarie en 1338 avec Jeanne de Marcilly.
  • Guillaume Ier d'Amanzé (1327-†>1380) marié en 1355 à Marguerite de Busseül
  • Jean II d'Amanzé (1360-†>1415) marié en 1386 à Antonie (ou Antoinette) de Villon
Par ce mariage, les seigneurs d'Amanzé deviennent seigneurs de Chauffailles.
  • Guillaume II d'Amanzé (1387-†>1458) marié en 1405 à Marguerite de Semur-d'Arcy
  • Jacques d'Amanzé (1430-†>1497) marié en 1462 à Etiennette de Chantemerle (famille de La Clayette) et en 1477 à Philippine Damas-de-Digoine
Il eut deux fils, l'un du premier lit, Jean, qui sera sire d'Amanzé, l'autre du second lit, François, qui sera sire de Chauffailles.

Sires d'Amanzé (XVIe siècle)[modifier | modifier le code]

  • Jean III d'Amanzé (1470-†1534), sire d'Amanzé, marié à Béatrix Mitte de Chevriès
  • Pierre d'Amanzé, sire d'Amanzé, lieutenant des ordonnances du roi, marié en 1555 à Antoinette de Coligny (fille de Renaud de Coligny, sire de Saligny, et de Jacqueline de Montboissier)
  • Jean IV d'Amanzé (†1609), baron d'Amanzé, maréchal des camps et armées du roi, gouverneur de Bourbon-Lancy, marié en 1595 à Isabeau d'Escars, dame de Combles (fille de Jean d'Escars [des Cars], prince de Carency), puis à Françoise de L'Aubespin
  • Gaspard d'Amanzé, vicomte d'Amanzé, baron de Combles, lieutenant général pour le roi au gouvernement de Bourgogne, Gouverneur de Bourbon-Lancy, marié en 1630 à Françoise Jacquot de Mypont. Leurs enfants sont morts jeunes. Mariage de leur fille Madeleine avec Gilbert de Vichy, fils de Gaspard et Hilaire d'Albon (contrat de mariage du 9/10/1662 - Insinuations laïques du bailliage de Semur en Brionnais -AD71 en ligne)

Sires de Chauffailles (XVIe siècle-XVIIIe siècle)[modifier | modifier le code]

  • François d'Amanzé (1480-†1533), sire de Chauffailles, marié en 1505 à Catherine de Semur-l'Etang
  • François d'Amanzé (1510-†>1588), sire de Chauffailles, marié en 1540 à Françoise de Choiseul-Traves-Dracy, et en 1562 à Gilberte de Busseül
Son fils Antoine d'Amanzé, chanoine-comte de Lyon, jouera un rôle important dans la région lors des guerres de religion.
Son fils Marc d'Amanzé, seigneur de Bois-du-Mont, est à l'origine de la branche qui s'établira dans le Gévaudan, et d'une autre établie dans la vallée de Chevreuse.
  • Guillaume d'Amanzé (<1544-†1594), sire de Chauffailles, marié en 1578 à Françoise de La Guiche, dame de Corcheval
  • Antoine (ou Jean) d'Amanzé, sire de Chauffailles, marié en 1613 à Françoise de Damas, dame d'Esthieugues
Son fils Basile aurait été un seigneur brigand, rançonnant les voyageurs, à l'origine de soupçons sur la fortune des Amanzé.
  • Jacques d'Amanzé, baron de Chauffailles, marié à Marie Anne Rollin
  • Antoine d'Amanzé (1672-†?) marié en 1715 à Cécile de Falcony
  • Marie-Cécile d'Amanzé (1718-†?)
Par son mariage en 1741 avec Claude-Marie de Saint-Georges marquis de Vichy, le nom d'Amanzé disparaît[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Amanzé, Château de Chauffailles, Chauffailles

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles-René d'Hozier, La généalogie et les alliances de la maison d'Amanzé au comté de Masconnois dans le gouvernement du duché de Bourgogne, Paillot, Dijon, 1659
  • Charles Ordinis, Histoire et généalogie de la Maison d'Amanzé en Mâconnais : XIe-XVIIIe siècle, Éditions de l'Échiquier, 1997

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les amis du passé charolais, Ton vieux pays : Le canton de Charolles dans son passé ancien et récent, J.P. Dumas, Charolles, 1985.
  2. Histoire de Bourbon-Lancy et Descendants de Saint-Louis.
  3. a et b Armorial du pays d'Oc.
  4. Ibid. C'est probablement de cette branche qu'est issue Louise d'Amanzé qui épousa en 1703 le duc de Gadagne (voir ce document en ligne).
  5. À Neuilly-sous-Clermont
  6. Site sur l'histoire de la Buissière.
  7. Liste établie à partir des sources suivantes : site de généalogie, site sur l'histoire des Amanzé et généalogie de la famille d'Amanzé d'après le Grand Armorial de France.