Maison Van Rysselberghe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Maison Van Rysselberghe
Image dans Infobox.
Présentation
Type
habitation
Destination initiale
habitation
Style
éclectisme et Art nouveau
Architecte
Octave Van Rysselberghe
Construction
1912
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
rue de Livourne (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de Belgique
voir sur la carte de Belgique
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Bruxelles
voir sur la carte de Bruxelles
Red pog.svg

La maison Van Rysselberghe est un bâtiment de style éclectique d'inspiration Art nouveau[1] édifié dans la commune bruxelloise d'Ixelles par l'architecte Octave Van Rysselberghe pour son usage personnel.

Localisation[modifier | modifier le code]

La maison personnelle d'Octave Van Rysselberghe est située à Ixelles, au numéro 83 de la rue de Livourne[2], à quelques pas de l'hôtel Otlet érigé par le même architecte.

Historique[modifier | modifier le code]

La maison Van Rysselberghe a été construite en 1912[2] et classée en 1997 [3],[1].

La console supportant la tour d'angle.

Architecture[modifier | modifier le code]

Matériau[modifier | modifier le code]

Contrairement à l'hôtel Otlet et à l'hôtel De Brouckère, édifiés en pierre de taille, la maison Van Rysselberghe est édifiée en pierre bleue peinte en blanc.

La façade[modifier | modifier le code]

Le bâtiment, semi-mitoyen, présente une façade étroite qui s'articule autour d'un escalier saillant en forme de tour[2] et dégage une forte impression de verticalité.

Selon Pierre Loze, Dominique Vautier et Marina Vestre « cette façade dépouillée, presque dépourvue de tout décor, s'insère dans le courant prérationaliste qui se dessine à cette époque »[2].

La porte d'entrée, modeste, est surmontée d'une impressionnante tour d'angle supportée par une élégante console. Cette tour, qui abrite l'escalier, est percée de trois séries de baies de taille décroissante et disposées en gradins. Elle est couronnée d'un pignon, qui est la seule concession faite à la décoration dans cette façade[2].

À gauche de cette tour, un oriel supporté par deux consoles occupe les deux niveaux supérieurs de la façade. Cet oriel est percé de deux grandes baies dont la première est surmontée d'un arc surbaissé.

La partie droite de la parcelle est occupée par une petite cour.

Les éléments d'inspiration Art nouveau sont l'oriel, ses consoles et la console supportant la tour d'angle.

L'oriel.
Les deux façades reliées par la tour d'angle.
La tour d'angle.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Inventaire du patrimoine architectural de la Région de Bruxelles-Capitale
  2. a b c d et e Pierre Loze, Dominique Vautier et Marina Vestre, Guide de Bruxelles XIXème et Art Nouveau, Eiffel Editions - CFC Éditions, 1990, p. 209
  3. « Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale, Arrêté du Gouvrnement Classant comme Monument certaines parties de l'ancienne habittaion Van Rysselberghe, rue de Livourne 83 à Ixelles », sur doc.patrimoine.brussels, (consulté en )

Liens externes[modifier | modifier le code]