Imprimerie royale de musique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Maison Léonard)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Imprimerie royale de musique
Imprimerie royale de musique, 7 rue Valette, Paris 5e.jpg
Façade sur rue.
Présentation
Type
Immeuble d’habitations et atelier
Destination initiale
Habitations et atelier d’imprimerie
Destination actuelle
Logements
Style
Construction
1673
Propriétaire
Société privée
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
7 rue Valette
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg
Localisation sur la carte du 5e arrondissement de Paris
voir sur la carte du 5e arrondissement de Paris
Red pog.svg

L’imprimerie royale de musique ou « Maison Léonard » est un édifice inscrit Monument historique, situé 7 rue Valette dans le 5e arrondissement de Paris[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Frédéric Léonard imprimeur du Roi fait construire la maison en 1673 à l’emplacement d’une maison, d’un jeu de paume et d’une place pour installer son imprimerie et ses magasins. A la mort de Frédéric Léonard en 1711 la maison est louée à Guillaume Desprez imprimeur du roi, vendue en 1768 à François Le Guay d’Hauteville intendant de marine, puis utilisée comme fabrique de papier satinée. Propriété des libraires Gibert de 1949 à 1995, l’immeuble laissé à l’abandon pendant une longue période a été restauré en 1996.

Architecture[modifier | modifier le code]

La façade sur rue, du type classique diffusé Jules Hardouin Mansart, comporte un soubassement qui englobe l’entresol à arcades surmontées de mascarons et refends surmonté de deux étages entourés de quatre pilastres à chapiteaux ioniques avec, au sommet, un fronton triangulaire. L’architecte inconnu était vraisemblablement du milieu des architectes du Roi L’imprimerie était située à l’arrière de l’immeuble d’habitation sur rue, au rez-de-chaussée d’un bâtiment sur cour [2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice no PA00088475, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Alexandre Gady, La Montagne Sainte-Geneviève et le Quartier Latin, Hoëbeke, 1998, (ISBN 9782842300678), p.166

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]