Mairy-sur-Marne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mairy-sur-Marne
Mairy-sur-Marne
Le château de Mairy-sur-Marne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Châlons-en-Champagne
Intercommunalité Communauté de communes de la Moivre à la Coole
Maire
Mandat
Catherine Pujol
2020-2026
Code postal 51240
Code commune 51339
Démographie
Gentilé Mairyons, Mairyonnes
Population
municipale
551 hab. (2018 en diminution de 0,54 % par rapport à 2013)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 52′ 59″ nord, 4° 24′ 36″ est
Altitude Min. 82 m
Max. 153 m
Superficie 20,78 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Châlons-en-Champagne
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Châlons-en-Champagne-3
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Mairy-sur-Marne
Géolocalisation sur la carte : Marne
Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Mairy-sur-Marne
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mairy-sur-Marne
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mairy-sur-Marne
Liens
Site web mairy-sur-marne.fr

Mairy-sur-Marne est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le village est situé à 10 km au sud-est de Châlons-en-Champagne.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est bordée à l'est par la Marne (rivière).

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Mairy-sur-Marne est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[1],[2],[3].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Châlons-en-Champagne dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 97 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[4],[5].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (88,4 % en 2018), une proportion sensiblement équivalente à celle de 1990 (88,7 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (85,8 %), forêts (7,1 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (2,6 %), zones agricoles hétérogènes (2,1 %), zones urbanisées (1,8 %), prairies (0,5 %)[6].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[7].

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Mairy en 1793, puis Mairy-sur-Marne en 1801[8].
  • Une forme ancienne de Mairy est : Mairei 1043[9].
  • L'étymologie possible ferait venir Mairy d'un nom de personne romaine Marias plus un suffixe gallo-romain -acum, d'où « le lieu de Marias ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Mairy-sur-Marne a possédé sa propre gare sur la ligne de Paris-Est à Strasbourg-Ville. Il s'agissait d'une simple halte, appelée "Mairy - Saint-Germain" avec un bâtiment d'un étage qui pourrait être une maisonnette de garde-barrière reconvertie[10]. Les trains ne s'y arrêtent désormais plus mais le bâtiment, en partie muré, existe toujours.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune, antérieurement membre de la communauté de communes de la Guenelle, est membre, depuis le , de la communauté de communes de la Moivre à la Coole.

En effet, conformément au schéma départemental de coopération intercommunale de la Marne du [11], cette communauté de communes de la Moivre à la Coole est issue de la fusion, au , de la communauté de communes de la Vallée de la Coole, de la communauté de communes de la Guenelle, de la communauté de communes du Mont de Noix et de la communauté de communes de la Vallée de la Craie[12].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires de Mairy-sur-Marne[13]
Période Identité Étiquette Qualité
An I 27 vendémiaire An II M. Charpentier    
27 vendémiaire An II 11 messidor An III Joseph Flot    
11 messidor An III An VIII Louis Bruant    
An VIII 1807 M. Lacroix    
1807 1830 Marie-Louis Loisson du Guinaumont    
1830 1831 David Viard    
1831 1837 Joseph Flot    
1837 1840 Jean-Baptiste Bruant    
1840 1865 Louis Bruant-Guerin    
1865 1876 Charles-Eugène Gallois[14]    
1876 1889 Stanislas Jolicoeur
(1821-1889)
   
1889 1900 Adolphe Haime    
1900 1925 Apollinaire Songy    
1925 1929 Auguste Bruant    
1929 1941 Apollinaire Songy    
1941 octobre 1944 André Marchal    
octobre 1944 novembre 1944 Joseph Loisson de Guinaumont    
1944 1947 André Kandel    
1947 1977 Albert Songy    
1977 1989 René Cossenet    
1989 1999 Jacques Airoldi    
1999 mars 2001 René Cossenet    
mars 2001 mars 2008 Dany Drouot[15]    
mars 2008[16] En cours
(au 2 février 2021[17])
Catherine Pujol[18]   Enseignante
Vice-président de la CC de la Moivre à la Coole (2020 → )
Réélue pour le landat 2020-2026[19],[20]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[21]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[22].

En 2018, la commune comptait 551 habitants[Note 3], en diminution de 0,54 % par rapport à 2013 (Marne : −0,45 %, France hors Mayotte : +1,78 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
244277325368352376368365386
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
388384401383367365323294265
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
270280252265226215221250264
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
265289311605589564544565548
2018 - - - - - - - -
551--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[23].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

  • École élémentaire.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Léger.
  • Le château de Mairy-sur-Marne a été construit vers 1680.
  • Intéressante mairie construite par le maître d'œuvre châlonnais Galot (2e tiers du XIXe siècle).
  • L'église construite par les architectes François Poisel et Raphaël Jacquesson en deux étapes (1877-1883 et 1896).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Des membres de la famille Loisson comte de Guinaumont reposent en la chapelle du château de Mairy-sur-Marne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Sylvain Mikus, « L'architecte François Poisel en son temps », Études Marnaises, Société d'Agriculture, Commerce, Sciences et Arts de la Marne,‎ (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé, en , celle d'aire urbaine afin de permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  2. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le ).
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le ).
  6. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le ).
  7. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  8. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 1, , p. 567.
  10. « Mairy-sur-Marne : 51 - Marne - Cartes postales anciennes sur CPArama », sur www.cparama.com (consulté le ).
  11. « Schéma départemental de coopération intercommunale de la marne » [PDF], Tout savoir sur votre SDCI, Association nationale des Pôles d'équilibre territoriaux et ruraux et des Pays (ANPP), (consulté le ), p. 2.
  12. « Arrêté préfectoral du 29 mai 2013 portant création du nouvel Établissement public de coopération intercommunale issu de la fusion de la Communauté de communes de la Guenelle, de la Communauté de communes du Mont de Noix, de la Communauté de communes de la Vallée de la Coole et de la Communauté de communes de la Vallée de la Craie », Bulletin d'information et recueil des actes administratifs de la préfecture de la Marne, no 5 ter,‎ , p. 21-24 (lire en ligne [PDF]).
  13. « Liste des Maires de Mairy-sur-Marne (Merry) : de 1791 (AN I de la république) à nos jours », Mairy autrefois, sur http://www.mairy-sur-marne.fr/ (consulté le ).
  14. Almanach historique administratif et commercial de la Marne, de l'Aisne et des Ardennes, Reims, Matot-Braine, , p. 130.
  15. « Cinquante ans de bonheur pour Dany et Marie Jo Drouot », L'Indépendant,‎ « Dany a été maire de Mairy-sur-Marne (dans la Marne) durant sept ans ».
  16. « Liste des maires de la Marne au  » [xls], sur le site de la préfecture de la Marne (consulté le ).
  17. « Le conseil municipal se réunit à Mairy-sur-Marne : Le conseil municipal se tiendra le jeudi 4 février à Mairy-sur-Marne », L'Union,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  18. « Catherine Pujol », sur https://fr.linkedin.com (consulté le ).
  19. « Le maire de Mairy-sur-Marne se représente : Catherine Pujol, maire de Mairy-sur-Marne, a annoncé qu’elle se représentait avec une grande majorité de son conseil aux prochaines élections », L'Union,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  20. « Répertoire national des maires » [txt], Répertoire national des élus, sur https://www.data.gouv.fr, (consulté le ).
  21. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  22. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  23. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.