Mainz-Bretzenheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne un quartier de Mayence. Pour municipalité de l'Arrondissement de Bad Kreuznach, voir Bretzenheim.

Bretzenheim
Mainz-Bretzenheim
Mainz-Bretzenheim
Blason de Bretzenheim
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Rhineland-Palatinate.svg Rhénanie-Palatinat
Arrondissement
(Landkreis)
Mayence (ville-arrondissement)
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
un des 15 quartiers (Ortsbezirk) de Mayence (depuis 1930)
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Claudia Siebner (CDU), Ortsvorsteher
Partis au pouvoir Union chrétienne-démocrate d’Allemagne
Code postal 55128
Indicatif téléphonique 06131
Immatriculation MZ
Démographie
Population 20 077 hab. (2017.10.31)
Densité 1 885 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 58′ 50″ nord, 8° 14′ 30″ est
Altitude 121 m
Superficie 1 065,1 ha = 10,651 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Bretzenheim

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Bretzenheim
Liens
Site web www.mainz.de/leben-und-arbeit/stadtteile/bretzenheim.php

Bretzenheim est un quartier (Ortsbezirk) de Mayence, capitale du Land de Rhénanie-Palatinat. Bretzenheim a été rattaché à Mayence le et a près de 20 000 habitants en 2017[1].

Voisinage[modifier | modifier le code]

Rose des vents Mainz-Gonsenheim Mainz-Hartenberg-Münchfeld Mainz-Oberstadt Rose des vents
Mainz-Drais N
O    Mainz-Bretzenheim    E
S
Mainz-Lerchenberg Mainz-Marienborn Mainz-Hechtsheim

Histoire[modifier | modifier le code]

Bretzenheim est un des plus anciens lieux habités du voisinage de Mayence. Des indices de présence de l'époque préhistorique, de l'époque romaine ou de l'époque franque montrent une implantation autour des sources et du cours supérieur du Zaybach.

Le toponyme[modifier | modifier le code]

En 235 l'empereur Sévère Alexandre est assassiné par des soldats rebelles dans le voisinage de Mogontiacum (Mayence) : le lieu de cet événement est décrit par l'historien Aurelius Victor comme vicus Britanniae, ce qui correspond sans doute à Bretzenheim ; il s'agirait alors de la plus ancienne attestation du toponyme ; le nom viendrait de Britanniques déportés à cet endroit. À l'époque franque, le sources des VIIIe et IXe siècles mentionnent : Brittinheim, Brizzenheim et d'autres variantes. À l'époque médiévale, Bretzenheim apparaît dans un document du comme villa nominata Prittonorum.

La correspondance entre l'ancien vicus Britanniae et Bretzenheim est cependant contestée[2]. Les opposants de cette hypothèse s'appuient sur des arguments tirés de l'archéologie : pas de preuves d'une implantation qui mériterait le titre de vicus à Bretzenheim[3]. Selon eux, le terme villa Prittonorum serait une latinisation par un érudit d'un nom de lieu lié à un certain Bretzo, lequel semble avoir joué un rôle notable à l'époque franque.

Vignoble attesté à Bretzenheim[modifier | modifier le code]

Un témoignage daté de 754 atteste la culture du vignoble à Bretzenheim : une donation à l'Abbaye Saint-Maximin de Trèves mentionnée dans les Fulderschenkungen (archives de Fulda) : « Moi, Adalbert, fais donation d'une autre vigne devant les murs de la ville de Mayence, au lieu dit « Dorf Brezzenheim »... »[4].

Dépendance du monastère de Dalheim[modifier | modifier le code]

En 1296 la seigneurie de Bretzenheim revient au couvent de moniales voisin de Dalheim. De là vient que l'abbesse avait droit de justice, droit de légiférer et de prélever les impôts. Les habitants de Bretzenheim avaient statut de serfs de l'abbaye.

La seigneurie des moniales durera jusqu'à l'époque des guerres de coalitions contre la France : en 1797, Bretzenheim est compris dans l'ensemble des territoires de la rive gauche du Rhin sous influence française, avant d'être rattaché au grand-duché de Hesse après la chute de Napoléon et le Congrès de Vienne (1815).

Incorporation à Mayence[modifier | modifier le code]

En 1930 Bretzenheim est incorporée à Mayence, en même temps que Weisenau, Bischofsheim, Ginsheim et Gustavsburg.

Religions[modifier | modifier le code]

  • Deux paroisses catholiques (Saint-Georges et saint Bernhard[5]) regroupées en un groupe paroissial Zaybachtal[6]
  • Une paroisse protestante de l'évangéliste Philippe[7]
  • La communauté juive est attestée par l'ancien cimetière juif, et le nouveau à l'intérieur du cimetière chrétien. Le culte est plutôt célébré à la nouvelle synagogue (Mainz-Neustadt)
  • La communauté musulmane, principalement d'origine turque, a un lieu de culte sur Bretzenheim[8]

Conseil de quartier (Ortsbeirat)[modifier | modifier le code]

La mairie de Bretzenheim, sise :
An der Wied 2, 55128 Mainz

Le maire (Ortsvorsteherin) est Claudia Siebner (CDU), depuis 2014.

Ortsbeirat 2014
taux de participation 56,3 %
 %
40
30
20
10
0
35,4 %
24,7 %
19,2 %
7,2 %
4,5 %
3,2 %
3,2 %
2,5 %
Variation :
par rapport à 2009
 %p
   4
   2
   0
  -2
  -4
  -6
-0,3 %
+1,1 %
-0,9 %
-5,3 %
-3,7 %
+3,2 %
+3,2 %
+2,5 %

Au conseil de quartier (Ortsbeirat) cinq partis sont représentés, à la suite des élections de 2014.

Parti CDU SPD Grüne ÖDP FDP
Nombre de sièges 5 3 3 1 1

Blason[modifier | modifier le code]

Armes de Bretzenheim

Ce serait une abbesse de Dalheim qui aurait amené avec les armes de sa famille ces trois anneaux (de), dont on se sert pour signer les actes et marquer les propriétés. Ces trois anneaux deviennent représentatifs du lieu à partir du XVIIIe siècle. La forme de bretzel qui apparaît dans les armes locales peut paraître avoir toujours été, mais ce n'est qu'en 1920 que ces armes deviennent officielles.

Culture et curiosités[modifier | modifier le code]

Musées[modifier | modifier le code]

  • Musée de l'ancienne briqueterie[9]
  • Musée d'histoire locale[10]

Monuments[modifier | modifier le code]

Zones protégées[modifier | modifier le code]

Ancienne briqueterie (de) 1904 ss. four avec superstructure à colombages, par Peter Koppa de Weisenau, cheminée imposante, séchoirs couverts Ziegeleipfad 49° 58′ 29″ N, 8° 15′ 10″ E Bretzenheim Alte Ziegelei 12.JPG
Cœur historique de Bretzenheim XVIIIe et XIXe siècles Cœur du village ancien avec des rues à deux voies dans le cadre de l'ancienne enceinte médiévale : petits ensembles correspondants à d'anciens bâtiments d'exploitations agricoles, souvent en forme de L avec une cour ; paysage urbain remarquable autour de l'église paroissiale Saint-Georges (baroque), de l'ancienne école (1846/48) et de l'hôtel de ville renaissance An der Oberpforte, An der Riegelspforte, An der Wied, Anzengasse, Bäckergasse, Faulhaberstraße, Gänsmarkt, Kirchenpforte, Rathausstraße, Roetgenstraße, Steinbiedengasse, Wilhelmstraße, Zaybachstraße 49° 58′ 55″ N, 8° 14′ 38″ E Alter Dorfkern Bretzenheim 1.JPG
Ancien cimetière juif (de) 1883 18 pierres tombales de 1888-1919 ; mur partiellement en briques, poteaux remarquables Dantestraße 49° 59′ 00″ N, 8° 14′ 33″ E Bretzenheim Alter jüdischer Friedhof 1.JPG
Am Mühlbach premières décennies du XXe siècle ensemble de maisons de style villa à un ou deux étages, avec petit jardin Am Mühlbach 20–28 (numéros pairs), 23–33 (numéros impairs), Teichstraße 2 49° 58′ 55″ N, 8° 14′ 48″ E Bretzenheim Denkmalzone Am Mühlbach 2.JPG
Nouveau cimetière juif (de) 1911 au sein du cimetière chrétien, 19 tombes avec des inscriptions remarquables Am Ostergraben 49° 59′ 05″ N, 8° 14′ 02″ E Bretzenheim Neuer jüdischer Friedhof 1.JPG

Édifices remarquables[modifier | modifier le code]

Calvaire 1913 en grès rouge, attribué à Ludwig Lipp senior (de) Am Ostergraben, dans le cimetière 49° 59′ 05″ N, 8° 14′ 02″ E Bretzenheim Kreuzigungsgruppe.JPG
Bâtiment et cour XVIIIe siècle Demeure baroque, en partie à colombages An der Kirchenpforte 1 49° 58′ 57″ N, 8° 14′ 39″ E An der Kirchenpforte 1.JPG
Bâtiment et cour XVIIIe siècle Dreiseithof : bâtiment à étages orné de stuc, daté de 1835, mais dont la structure remonte au XVIIIe siècle ; grange en pierre, XIXe siècle An der Oberpforte 2 49° 58′ 50″ N, 8° 14′ 19″ E Wohnhaus An der Oberpforte 2.JPG
Demeure milieu du XVIIIe siècle Demeure baroque tardif, en partie à colombages An der Oberpforte 21 49° 58′ 47″ N, 8° 14′ 21″ E Wohnhaus An der Oberpforte 21.JPG
Mairie 1575 Ancien hôtel de ville ; bâtiment en partie à colombages, tour à baie vitrée An der Wied 2 49° 58′ 57″ N, 8° 14′ 38″ E Mainz Bretzenheim Rathaus 20120110.jpg
Bâtiment et cour milieu du XVIIIe siècle bâtiment en L ; stucs baroques tardifs, restauré en 1840, bâtiment commercial fin XIXe siècle, début XXe siècle An der Wied 3 49° 58′ 57″ N, 8° 14′ 38″ E Hofanlage An der Wied 3.JPG
Église paroissiale catholique Saint-Georges (de) 1720–22 la tour avec deux étages romans et un étage gothique, abrite un clocher arrangé à la baroque et est coiffée d'un toit en forme d'oignon datant de 1896 (Ludwig Becker); la nef principale est de style baroque, 1720–22 par Christoph Lechleitner, le portail sud est daté de 1720 (tailleur de pierre B. Glöckner); le porche et la sacristie remontent à 1959 (Hugo Becker) An der Wied 5 49° 58′ 56″ N, 8° 14′ 37″ E Mainz Bretzenheim St. Georg 20120110.jpg
Monument aux morts 1922 Mémorial de la guerre de 1914-1918, 1922 par Wilhelm Merten An der Wied, près du N. 5 49° 58′ 58″ N, 8° 14′ 35″ E MZ-Bretzenheim-St-Georg-02.jpg
Demeure première moitié du XVIIIe siècle demeure baroque, en partie à colombages An der Wied 6 49° 58′ 55″ N, 8° 14′ 37″ E Wohnhaus An der Wied 6.JPG
Demeure XVIIIe siècle demeure noble, en partie à colombages An der Wied 8 49° 58′ 55″ N, 8° 14′ 37″ E MZ Bretzenheim-Wied8-01.jpg
Demeure XVIIIe siècle demeure de structure baroque, en partie à colombages, pignon historié de 1860 An der Wied 36 49° 58′ 53″ N, 8° 14′ 27″ E MZ Bretzenheim-Wied36-01.jpg
Monument Ludwig 1874 monument dédié aux anciens de l'association Ludwig, daté de 1874 Bahnstraße 49° 58′ 58″ N, 8° 14′ 50″ E MZ Bretzenheim-Bahnstrasse-01.jpg
École Heinrich-Mumbächer 1887 ancien bâtiment en trois parties, avec façade en brique ornée de frises en céramique, daté de 1887, par A. Regner Essenheimer Straße 40 49° 58′ 46″ N, 8° 14′ 36″ E Bretzenheim Heinrich-Mumbächer-Schule 1.JPG
Maison Spritzen 1904 bâtiment de briques, avec tour de séchage couronnée d'un toit pyramidal Gänsmarkt 16 49° 58′ 50″ N, 8° 14′ 20″ E Spritzenhaus.JPG
Maison paroissiale évangélique 1909–1911 bâtiment sophistiqué avec des ornementations en stuc, des mansardes aménagées, 1909–11 par l'architecte Leydhecker Hochstraße 16 49° 58′ 47″ N, 8° 14′ 48″ E Ev. Pfarrhaus Mainz-Bretzenheim von Westen.JPG
Tunnel aquatique Schönborn 1724–1728 long de près de 200 m, haut de 2,20 m, avec une voûte en berceau et des niches, 1724–28 par le maître d'ouvrage Stumpf de Vienne Mühlweg, entre les N. 11–25 49° 58′ 54″ N, 8° 14′ 51″ E Bretzenheim Schönbornsche Wassergalerie.jpg
Intérieur de moulin spätes 17. Jahrhundert salle principale du corps de l'ancien moulin Regnerschen, remontant pour la structure au XVIIe siècle, réutilisé au XVIIIe et XIXe siècles, avec des éléments sont datés par dendrochronologie de 1800 Mühlweg, au Nr. 42 49° 58′ 58″ N, 8° 14′ 57″ E Bretzenheim Regnersche Mühle.jpg
Lieu de culte et maison paroissiale 1892-1893 ancien lieu de culte protestant, bâtiment néo-gothique en brique rouge, par J. Meyer Pfarrer-Veller-Straße 14 49° 58′ 47″ N, 8° 14′ 48″ E Ev. Bet- und Pfarrhaus in Mainz-Bretzenheim.JPG
Demeure première moitié du XVIIIe siècle demeure baroque, an partie à colombages Rathausstraße 2 49° 58′ 57″ N, 8° 14′ 39″ E MZ Bretzenheim-Rathausstrasse2-01.jpg
Réservoir à eau 1905 petit bâtiment art nouveau, rustique à l'ouest de la localité ; parcelle Der Große Gleißberg 49° 57′ 58″ N, 8° 13′ 13″ E Alter Wasserbehälter Bretzenheim.JPG

Parc Lindenmühle[modifier | modifier le code]

Entrée Ouest de Mainz-Bretzenheim par la K 1
  • Initiative de bénévoles, ce parc est composé avec des plantes locales à Mühlweg. Il a reçu le prix Naturnahes Grün en décembre 2005, et un prix de l'environnement en 2009 dont le thème était : « les meilleurs idées pour une Rhénanie-Palatinat durable »[11]. En 2012, le parc s'inscrit dans le projet des Nations unies sur la biodiversité.

Associations[modifier | modifier le code]

Mini scandale provoqué par une affiche du TSG 1846 Mainz-Bretzenheim en mars 1969 à cause du sigle de la DDR (RDA) qui avait été déchiré
  • Comité des associations catholiques depuis 1946 (CKV)
    • Comité féminin catholique CKV-Frauenkomitee (groupe de danse Bretzenummer Böbbcher)
  • Association des amis de l'ancienne briqueterie
  • Association des enseignants GOE
  • Association de la communauté de Dresde
  • Association pour l'histoire locale de Bretzenheim et Zahlbach [12]
  • Musikcorps Die Jakobiner 1973 : fanfare et carnaval
  • CVJM Mainz-Bretzenheim
  • Pompiers volontaires (Freiwillige Feuerwehr) Mainz-Bretzenheim[13]
  • Scouts St. Willigis [14]
  • Groupes sportifs:
    • DJK Moguntia Bretzenheim[15] : handball, gymnastique, marche, tennis, tennis de table
    • Karaté Dojo[16]
    • Club hippique Mainz-Bretzenheim : dressage et spectacles[17]
    • SG Bretzenheim[18]
    • SV Bretzenheim[19]
    • TSG 1846 Mainz-Bretzenheim[20] : football, handball, volleyball, lutte, gymnastique, tennis
    • Tennis Halle[21]
  • Groupe de travail Naturnahes Grün[22]
  • Chœur d'hommes 1839 Mainz-Bretzenheim
  • SV Vitesse Mayence 1986
  • Refuge animal 1908 MZ-Bretzenheim
  • Centre des jeunes[23]

Stade de Football[modifier | modifier le code]

Le est posée la première pierre de la Opel Arena, où la 1. FSV Mainz 05 joue ordinairement depuis la saison 2011-2012 ; son terrain d'entrainement reste le Stadion am Bruchweg sur Bretzenheim. Le stade fut inauguré le 3 juillet 2011 sous le nom Coface Arena et renomme en 2016 sous le nom Opel Arena.

Événements réguliers[modifier | modifier le code]

  • fête de la vieille briqueterie Ziegeleifeist, le premier dimanche de septembre[24]
  • Carnaval
  • Fête du bretzel
  • Fête Auf der Kerb[24]

Économie et infrastructures[modifier | modifier le code]

Bretzenheim a une importante zone industrielle dans sa partie sud-est, où convergent les autoroutes A 60 et A 63, ainsi que la route fédérale B 40. S'y trouve aussi un important centre commercial, le Gutenberg-Center. Le centre commercial fut inauguré 1977 sous la responsabilité du groupe Carrefour[25].

Liaisons routières[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Bretzenheim est bien intégré dans le réseau de bus et de tramway de Mayence, et relié aux deux gares, la Gare centrale de Mayence (Mainz Hauptbahnhof) et la gare du théâtre romain.

Transports en commun
Tram ligne MVG 52
Bus lignes MVG 70, 71, 69, 90,
lignes MVG/ESWE 6, 6A,
lignes MVG/ORN 68, 75,
lignes ORN 650, 652

Une ligne de tram est prévue qui doit traverser le quartier et relier ainsi Mainz-Marienborn et Mainz-Lerchenberg, permettant la liaison avec l'Université Gutenberg et le Campus de l'Université de sciences appliquées de Mayence.

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Claus Wolf, Die Mainzer Stadtteile, Cologne, Emons Verlag, (ISBN 3897053616)
  • Verein für Heimatgeschichte Bretzenheim und Zahlbach, 1250 Jahre Bretzenheim, Mayence, coll. « Bretzenheimer Beiträge zur Geschichte » (no 2),
  • (de) « Liste des monuments de Mayence » [PDF], sur denkmallisten.gdke-rlp.de (consulté le 8 mai 2015), p. 36

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Einwohner nach Stadtteile am 31.10.2017 » [PDF] (consulté le 22 décembre 2017)
  2. Voir sur ce point (de) Leonhard Schumacher, Römische Kaiser in Mainz, Bochum, , p. 89−92 ; Auguste Jardé, Études critiques sur la vie et le règne de Sévère Alexandre, Paris, , p. 85, note 4 - p. 86, note 1
  3. (de) Ronald Knöchlein, Bretzenheim – Zahlbach – Dalheim. Die archäologischen Zeugnisse bis in die fränkische Zeit, Mayence, , p. 28, note 21 et p. 45
  4. (de) Ich Adalbrecht schenke einen' andern Weinberg vor den Mauern der Stadt Mainz in dem « Dorf Brezzenheim »..., dans '(de) Karl Anton Schlaab, Geschichte der Stadt Mainz, t. II,
  5. « Dekanat Mainz-Stadt », sur bistummainz.de (consulté le 23 mai 2015)
  6. « Pfarrgruppe Zaybachtal Mainz. St.Achatius, St.Bernhard, St.Georg, St.Stephan », sur bistummainz.de (consulté le 23 mai 2015)
  7. « Ev. Philippus-Gemeinde Mainz-Bretzenheim (EKHN) », sur philippus-mainz.de (consulté le 23 mai 2015)
  8. « Barbaros Moschee », sur moscheesuche.de (consulté le 23 mai 2015)
  9. « Site officiel », sur ziegelmuseum-mainz.de (consulté le 23 mai 2015)
  10. « Museum für Heimatgeschichte Bretzenheim und Zahlbach », sur mainz.de (consulté le 23 mai 2015)
  11. « Arbeitskreis Naturnahes Grün erhält Umweltpreis 2009: Lokale AGENDA 21 Mainz für ein nachhaltiges Rheinland-Pfalz »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur mainz.de, voir aussi « Agenda 21 », sur mainz.de (consulté le 4 juin 2015)
  12. « Verein für Heimatgeschichte Bretzenheim und Zahlbach », sur regionalgeschichte.net
  13. « Freiwillige Feuerwehr », sur ff-bretzenheim.de (consulté le 23 mai 2015)
  14. (de) « St Willigis », sur stwilligis.de (consulté le 23 mai 2015)
  15. « DJK Monguntia Bretzenheim », sur djk-bretzenheim.de (consulté le 23 mai 2015)
  16. « KaratéDojo Mainz Bretzenheim e.V. », sur karate-mainz-bretzenheim.de (consulté le 23 mai 2015)
  17. (de) « PSV Mainz-Bretzenheim e.V. », sur pferde-sport-verein.surfino.info (consulté le 23 mai 2015)
  18. « SG Bretzenheim », sur sg-bretzenheim.de (consulté le 23 mai 2015)
  19. (de) « SV Bretzenheim », sur svbretzenheim.de (consulté en 23 mai2015)
  20. (de) « TSG 1846 », sur tsgbretzenheim.jimdo.com (consulté le 23 mai 2015)
  21. « Tennis Halle », sur tennishalle-mainz-bretzenheim.de (consulté le 23 mai 2015)
  22. (de) « Arbeitskreis Naturnahes Grün », sur mainz-naturnah.de (consulté le 23 mai 2015)
  23. « Jugendzentrum », sur jugendzentrum-bretzenheim.de (consulté le 23 mai 2015)
  24. a et b (de) « Bretzenheim », sur mainz.de (consulté le 23 mai 2015)
  25. Carrefour auf dem Rückzug DER SPIEGEL 12/1979

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]