Maino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maino
Description de cette image, également commentée ci-après

Maino en 2009.

Informations générales
Nom de naissance Jermaine Coleman[1]
Naissance (42 ans)
Bedford Stuyvesant, New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop, hip-hop underground, rap East Coast[1]
Années actives Depuis 2005
Labels Hustle Hard, E1, Atlantic
Site officiel mainohustlehard.com/

Maino, de son vrai nom Jermaine Coleman, né le à Bedford Stuyvesant, New York, est un rappeur américain. Il est surtout connu pour ses titres Hi Hater et All the Above avec T-Pain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts (1973–2010)[modifier | modifier le code]

Maino est né le à New York, et a grandi à Bedford Stuyvesant[1]. Au début des années 1990, Maino se retrouve au milieu d'un « kidnapping lié à la drogue » à cause duquel il purgera une peine de prison entre 5 et 15 ans[2]. Inspiré par les mixtapes de DJ Clue et de rappeurs comme Notorious B.I.G, Jay-Z, Lil’ Kim, Maino adopte une technique de rap « non écrit ». À sa libération en 2003, Maino lance immédiatement le label Hustle Hard Entertainment. Après quelques mixtapes et collaborations, en 2005, Universal Records propre un contrat à Maino. Maino se sépare du label en 2007.

En 2008, Maino signe son Hustle Hard chez Atlantic Records. Il se lance ensuite dans l'enregistrement de son premier album, If Tomorrow Comes.... Son premier single commercial, intitulé Hi Hater, est publié en avril 2008. Maino publie ensuite le remix officielle de la chanson en featuring aves ses amis et rappeurs T.I., Swizz Beatz, Plies, Jadakiss et Fabolous. Le deuxième single issu de l'album s'intitule All the Above avec T-Pain. All the Above est la première chanson de Maino à atteindre le Billboard Hot 100. à la 54e place. Il atteint aussi la 10e place du Hot Rap Tracks, la 59e place des Hot R&B/Hip-Hop Songs, et la 46e du Pop 100. Le single est certifié disque de platine et est le seul de Maino à être certifié en date de 2009[3]. Le troisième single issu de l'album, Million Bucks, est produit par Swizz Beatz. Publié le 23 septembre 2008[4], l'album If Tomorrow Comes... débute 25e du Billboard 200 avec 18 000 exemplaires écoulés aux États-Unis[5],[6]. En 2008, Maino participe avec son titre Getaway Driver au jeu vidéo Grand Theft Auto IV[7].

Le 2 février 2010, Maino publie Unstoppable, sur iTunes ; un extended play (EP) contenant quatre nouvelles chansons[8].

The Day After Tomorrow (2011–2012)[modifier | modifier le code]

Le 5 juillet 2011, Maino annonce un deuxième nouvel album, intitulé The Day After Tomorrow, annoncé chez Atlantic Records, mais distribué finalement par E1 Music[9],[10],[11]. Le single principal de l'album s'intitule Let It Fly, avec Roscoe Dash. Il débute 57e du Hot R&B/Hip-Hop Songs. Publié le 31 octobre 2011[12], The Day After Tomorrow, contrairement au premier album de Maino, se vend moins bien, et n'atteint que la 94e du Billboard 200[13].

The Black Flag Mafia (depuis 2012)[modifier | modifier le code]

Depuis son label Hustle Hard, Maino forme un groupe de rap appelé The Black Flag Mafia, qui le recense lui aux côtés de Push!, Lucky Don, Twigg Martin et Hustle Hard Mouse. Le 9 octobre 2012, ils publient leur première mixtape, The Mafia[14]. Il annonce ensuite un EP pour E1 Music[15]. Le 4 février 2014, Maino publiera un EP numérique intitulé King of Brooklyn EP[16]. En 2015, Maino enregistre Crazy avec Erika Jayne, qui se classe premier aux États-Unis[17].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Death Before Dishonor
  • 2009 : If Tomorrow Comes
  • 2014 : K.O.B. 2

EP[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Unstoppable

Singles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Cyril Cordor, « Maino Biography », sur AllMusic (consulté le 29 novembre 2015).
  2. (en) « 10 Rappers Who Went to Jail: Cell Block B », sur BommBox,‎ (consulté le 29 novembre 2015).
  3. (en) « Maino Earns First Platinum With All the Above, Joined 50 Cent at "ThisIs50 Fest" », sur HipHopWired,‎ (consulté le 29 novembre 2015).
  4. (en) David Jeffries, « Maino - The Day After Tomorrow Overview », sur AllMusic (consulté le 29 novembre 2015).
  5. (en) « Maino - If Tomorrow Comes... Awards », sur AllMusic (consulté le 29 novembre 2015).
  6. (en) Cyrus Langhorne, « Maino'S Tomorrow Charts Today, Jeremih Gets Birthday Wish, Wu-Tang Clan Returns & Black Eyed Peas Stay On Fire », SOHH,‎ (consulté le 24 juin 2014).
  7. (en) « Freeload: Maino, "Getaway Driver" (From GTA IV) », sur Fader,‎ (consulté le 29 novembre 2015).
  8. (en) « Unstoppable EP », sur iTunes (consulté le 29 novembre 2015).
  9. (en) « Maino Announces Release Date For Day After Tomorrow Album », VladTV,‎ (consulté le 24 juin 2014).
  10. (en) « Video: Maino Speaks On Label Situation, New Album, T.I. & More », 57thAve,‎ (consulté le 24 juin 2014).
  11. (en) Kathy Iandoli, « Rap Release Dates: Jedi Mind Tricks, Wale, Yelawolf, Action Bronson & Statik Selektah | Get The Latest Hip Hop News, Rap News & Hip Hop Album Sales », HipHopDX,‎ (consulté le 24 juin 2014).
  12. (en) David Jeffries, « Maino - The Day After Tomorrow Overview », sur AllMusic (consulté le 29 novembre 2015).
  13. (en) « Maino - The Day After Tomorrow Awards », sur AllMusic (consulté le 29 novembre 2015).
  14. (en) « Maino & The Mafia - The Mafia Hosted by Superstar Jay // Free Mixtape @ », Datpiff (consulté le 24 juin 2014).
  15. (en) « TI50: Maino Introduces New Group The Black Flag Mafia, Crew Freestyles », ThisIs50,‎ (consulté le 24 juin 2014).
  16. (en) C. Vernon Coleman, « Maino Featuring T.I. & French Montana Watch Me Do It - XXL », XXL Magazine,‎ (consulté le 24 juin 2014).
  17. (en) « Hot Dance Club Songs », Billboard, Nielsen Business Media, Inc,‎ (consulté le 2 avril 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]