Maina Sage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sage (homonymie).
Maina Sage
Image illustrative de l'article Maina Sage
Fonctions
Députée de la 1re circonscription de la Polynésie française
En fonction depuis le
(3 ans, 4 mois et 13 jours)
Élection 28 juin 2014
Réélection 17 juin 2017
Législature XIVe et XVe
Groupe politique UDI (2014-2017)
LC (depuis 2017)
Prédécesseur Édouard Fritch
Biographie
Date de naissance (42 ans)
Lieu de naissance Papeete (Polynésie française)
Nationalité Française
Parti politique Tahoeraa Huiraatira
Tapura Huiraatira / UDI

Maina Sage, née le à Papeete, est une femme politique française, représentante du Tapura Huiraatira et députée de la Polynésie française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son parcours se fait à travers le milieu associatif. Son premier engagement politique a lieu aux côtés de Jean-Christophe Bouissou, lors des élections municipales de Faaa, en 2001. Elle intègre par la suite le ministère du Logement, du travail, de l'Aménagement et de l'Urbanisme, en tant que conseillère en communication.

Après le grand « Taui » de mai 2004[Quoi ?], elle quitte la sphère publique pour se lancer à son compte en tant que consultante en communication. Elle soutient le nouveau parti politique Rautahi, créé par Jean-Christophe Bouissou en décembre 2005.

Le 29 décembre 2006, elle entre au gouvernement de la Polynésie française de Gaston Tong Sang comme ministre du Tourisme et de l'Environnement, jusqu’en septembre 2007. En 2008, elle est élue représentante à l’Assemblée de la Polynésie française. Réelue en mai 2013, elle est alors présidente de la commission de l’économie, des finances, du budget et de la fonction publique. Maina Sage siège désormais au sein du groupe Rassemblement pour une majorité autonomiste (RMA) et elle occupe, depuis le 11 mai 2015, la fonction de vice-présidente de la Commission des institutions, des affaires internationales et européennes et des relations avec les communes.

Candidate du Tahoeraa Huira'atira aux élections législatives partielles en 2014 dans la 1re circonscription de Polynésie convoquées pour pourvoir au remplacement d'Édouard Fritch, président de l'Assemblée de la Polynésie française, elle remporte la majorité absolue des suffrages dès le premier tour le 14 juin 2014, mais la faible participation ne permet pas de valider l'élection et impose l'organisation d'un second tour le 28 juin à l'issue duquel elle est élue avec 58 % des voix.

Elle rejoint à sa fondation en février 2016 le parti politique autonomiste Tapura Huiraatira, fondé par Fritch, devenu entre temps président de la Polynésie française. Le 3 juin 2017, Sage arrive largement en tête au premier tour des élections législatives de 2017 dans sa circonscription, près de 20 points devant le candidat de Tahoeraa huiraatira[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]