Maigret fait mouche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maigret fait mouche
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo allemand du film

Titre original Maigret und sein größter Fall
Réalisation Alfred Weidenmann
Scénario Herbert Reinecker
Acteurs principaux
Sociétés de production Intercontinental Filmproduktion
Terra Filmkunst
Carmina Films
Constantin Film
Pays d’origine Drapeau de l'Autriche Autriche
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de la France France
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Policier
Durée 93 minutes
Sortie 1966

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Maigret fait mouche[1] (titre original : Maigret und sein größter Fall[1]) est un film de coproduction autrichienne, italienne, française et allemande réalisé par Alfred Weidenmann sorti en 1966.

Il s'agit d'une adaptation du roman La Danseuse du Gai-Moulin, roman policier de Georges Simenon faisant partie de la série des Maigret[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Au cours du vol d'un tableau de Vincent van Gogh, un gardien du musée meurt. Lorsque le commissaire Maigret prend en charge l'enquête, un collectionneur d'art nommé Holoway est présenté, car le tableau lui aurait été offert. Maintenant, il craint pour sa vie et demande la protection de la police, Maigret accepte de suivre le collectionneur d'art, en même temps qu'il se méfie, de manière discrète.

Maigret suit Holoway jusqu'à Lausanne, où le collectionneur d'art est assassiné. Dans la confusion, le commissaire met le corps de Holoway inaperçu dans une caisse dans le parc. Dans un bar Le Moulin Bleu, Maigret trouve le tableau volé. Il traque deux jeunes garçons qui ont des problèmes pour avoir voulu impressionner une dame de compagnie du bar. À la fin, Maigret démasque le voleur de tableaux et le meurtrier du collectionneur d'art.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le rôle du commissaire Maigret est à l’origine destiné à l’acteur britannique Rupert Davies, l'acteur qui incarna Maigret en une série télévisée de 52 épisodes diffusée par la BBC de 1960 à 1963. Mais il refuse le rôle quand il apprend que Jürgen Roland, spécialiste des films policiers, ne sera pas le réalisateur. De plus, il n'aime pas le scénario qui modifie grandement le modèle Maigret et de sorte qu'il n'y a aucun espion. Au lieu de cela, un rôle comique pour Eddi Arent est ajouté aux côtés du commissaire. Entre la société de production et Davies, il y a eu un différend sur les contrats conclus. À la fin, le producteur de film Karl Spiehs présente Heinz Rühmann en tant que nouveau Maigret. Spiehs a déjà travaillé avec Rühmann dans Belles d'un soir et peut le persuader en une journée de reprendre le rôle.

La représentation de la figure Maigret par Rühmann est controversée. Simenon le découvre et trouve qu'il est un excellent acteur[2]. Selon Spiegel, le grand et corpulent Maigret de l'original est devenu un « Maigretchen »[3].

Les plans extérieurs sont tournés à Lausanne : on peut voir la vieille ville, la station balnéaire, les installations portuaires d'Ouchy et le chemin de fer à crémaillère Lausanne-Ouchy. Les prises de vues en studio sont faites dans les studios de Wien-Film à Vienne-Sievering.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Fiche Encyclociné
  2. (de) Dagmar Mundt, « Heinz Rühmann löst meinen größten Fall », Das Neue Blatt,‎ (lire en ligne)
  3. (de) « Narr an der Bar », Der Spiegel,‎ (lire en ligne)

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]