Maigret et les Vieillards

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maigret et les Vieillards
Auteur Georges Simenon
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Genre Roman policier
Éditeur Presses de la Cité
Lieu de parution Paris
Date de parution 1960
ISBN 2253125202
Série Commissaire Maigret
Chronologie

Maigret et les Vieillards est un roman policier de Georges Simenon publié en 1960. Il fait partie de la série des Maigret. Son écriture s'est déroulée entre les 15 et à Noland, Echandens (canton de Vaud), Suisse.

Le roman a été pré-publié dans le quotidien Le Figaro entre le 11 octobre et le (22 épisodes).

Résumé[modifier | modifier le code]

L'intrigue se déroule en France, à Paris. Le comte Armand de Saint-Hilaire vit dans sa paisible maison natale de la rue Saint-Dominique. Depuis cinquante ans, un amour platonique, presque mystique, le lie à Isabelle, fille du duc de S..., devenue par un mariage de raison princesse de V...
Le mari de celle-ci vient de mourir, de sorte qu'elle va pouvoir enfin épouser celui qui, cinquante ans plus tôt, a renoncé à elle faute d'argent. Or, trois jours après le décès du prince de V..., Saint-Hilaire est tué de plusieurs balles dans son bureau.

Pour aller plus loin[modifier | modifier le code]

Le comte Armand de Saint-Hilaire vit avec sa gouvernante, Jaquette Larrieu, dans sa paisible maison natale de la rue Saint-Dominique. Depuis cinquante ans, un amour platonique, presque mystique, le lie à Isabelle, fille du duc de S..., devenue par un mariage de raison princesse de V... Le mari octogénaire de celle-ci vient de mourir, de sorte qu'elle va pouvoir enfin épouser celui qui, cinquante ans plus tôt, a renoncé à elle faute d'argent, mais avec lequel elle a échangé quotidiennement, depuis sa jeunesse, une volumineuse correspondance. Or, trois jours après le décès du prince de V..., Jaquette Larrieu trouve Saint-Hilaire tué de plusieurs balles dans son bureau. Durant l'enquête, Maigret est en proie à un profond malaise : les vieillards aristocratiques dont il doit s'occuper semblent évoluer dans un monde particulier, à la fois irréel et intemporel, où le commissaire n'arrive pas à s'intégrer. En tout cas, ni le vol, ni la politique ne sont les mobiles du meurtre. À contrecœur, Maigret ne peut que porter ses soupçons sur Jaquette ; il est certain en effet que cette dernière a utilisé récemment une arme à feu. La vieille gouvernante n'aurait-elle pas été jalouse de voir s'introduire une autre femme entre son maître et elle ? Arrêtée, Jaquette s'enferme longtemps dans le mutisme le plus complet, puis demande à voir son confesseur. Son vœu est exaucé et le prêtre, autre octogénaire, lui conseille de dire toute la vérité. Depuis quelque temps, Saint-Hilaire se croyait atteint d'une maladie incurable, malgré l'avis contraire de son médecin : il n'a pas voulu qu'Isabelle, devenue sa femme, ne connaisse de lui « que les misères d'un corps usé » et malade. Il s'est donc suicidé afin de ne pas ternir un amour éthéré qu'aucune contingence n'avait troublé pendant cinquante ans. Jaquette, en découvrant le corps, a eu soudain peur que l'Église refuse à son maître une sépulture chrétienne ; elle a alors tiré sur le mort et simulé un meurtre.

Aspects particuliers du roman[1][modifier | modifier le code]

Perdu au milieu de « personnages surgis d’un autre siècle », Maigret s’inquiète, car tous les suspects vivent de façon candide et paraissent innocents. Il éprouve un intense soulagement en apprenant le suicide de celui qu’on avait cru assassiné : il ne devra inculper aucun des vieillards débonnaires qui peuplent le roman.  

Fiche signalétique de l'ouvrage[modifier | modifier le code]

Cadre spatio-temporel[modifier | modifier le code]

Espace[modifier | modifier le code]

Paris (principalement rue Saint-Dominique, rue de Varenne, rue Jacob, rue de la Pompe).

Temps[modifier | modifier le code]

Époque contemporaine ; l’enquête dure deux jours et se déroule en mai.

Les personnages[modifier | modifier le code]

Personnage principal[modifier | modifier le code]

Comte Armand de Saint-Hilaire, la victime. Ancien ambassadeur. Célibataire. 77 ans.

Autres personnages[modifier | modifier le code]

  • Princesse Isabelle de V… , dite Isi, fille du duc de S…, épouse, puis veuve du prince Hubert, 72 ans
  • Jaquette Larrieu, gouvernante de Saint-Hilaire, 73 ans
  • Alain Mazeron, neveu de Saint-Hilaire, séparé de sa femme, antiquaire
  • Prince Philippe de V… , fils d’Isabelle et Hubert, 45 ans.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Univers de Simenon, sous la direction de Maurice Piron avec la collaboration de Michel Lemoine.