Mahmud Kati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fils de d'Ali Ben Ziyad et de Kadidia Sylla, l'explorateur et chroniqueur Mahmud Kati ou Mahmoud Kati ou encore Mohamed Kota voire Alpha Kota a beaucoup sillonné la boucle du Niger en compagnie de l'Askia Mohamed dont il fut le conseiller. Il contribue à augmenter considérablement le fond familial de manuscrits, actuellement conservés dans la bibliothèque familiale Fondo Kati de Tombouctou.

Son ouvrage essentiel est le Tarikh el-fettach, dont il a commencé la rédaction et qui fut achevé par son petit-fils.

Mahmud Kati est mort centenaire en septembre 1593.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mahmud Kati (trad. Octave Houdas, Maurice Delafosse), Tarikh el-fettach, Paris, Ernest Leroux, , XX-363 p. (lire en ligne)

Sources[modifier | modifier le code]