Mahle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mahle GmbH)
Aller à : navigation, rechercher
Mahle GmbH
logo de Mahle
Logo de Mahle GmbH
illustration de Mahle

Création 1920
Forme juridique Gesellschaft mit beschränkter Haftung (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Driven by performance
Siège social Stuttgart
Drapeau d'Allemagne Allemagne
Direction Prof. Dr. Heinz K. Junker, Michael Glowatzki, Dr. Rudolf Paulik
Activité Équipementier automobile
Produits Moteur, système d'air conditionné
Filiales Mahle (Portugal) (d), Mahle (United Kingdom) (d) et Mahle (Austria) (d)
Effectif 76 632 (2016)
Site web www.mahle.com

Chiffre d’affaires 12,322 milliards d'euros (2016)

Mahle GmbH est l'un des 30 plus grands équipementiers automobiles. Le siège de Mahle est situé à Stuttgart.

Activité[modifier | modifier le code]

Mahle est le premier équipementier de moteurs à combustion interne, il compte également parmi les trois premiers fournisseurs dans le monde entier de piston, de cylindre, de systèmes de soupapes, de systèmes de gestion de l'air, etc.

Plus de 43 000 employés dans 100 usines de production et de sept centres de recherches et de développement travaillent pour le groupe. Dans le monde, 2 300 ingénieurs et techniciens travaillent en tant que partenaires sur des concepts avant-gardistes, des produits et des systèmes axés sur le développement continu de la combustion dans les moteurs.

En 2016 le groupe Mahle a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 12 milliards d'euros.[1]

Histoire[modifier | modifier le code]

En février 2015, Mahle acquiert l'activité de gestion de la chaleur, comprenant les systèmes de refroidissements et d'air conditionné, qui comprend Behr 7 600 employés, de Delphi pour 727 millions d'euros[2].

Principaux concurrents[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « MAHLE Group | Financial reports », sur www.mahle.com (consulté le 20 novembre 2017)
  2. Mahle buys Delphi's air conditioning business for $727 million, Reuters, 19 février 2015