Mahammed Dionne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dionne.

Mahammed Dionne
Illustration.
Mahammed Dionne en 2014.
Fonctions
Ministre d'État
Secrétaire général de la présidence de la République du Sénégal
En fonction depuis le
(3 mois et 8 jours)
Président Macky Sall
Prédécesseur Maxime Ndiaye
Premier ministre du Sénégal

(4 ans, 10 mois et 8 jours)
Président Macky Sall
Gouvernement Dionne I, II et III
Prédécesseur Aminata Touré
Successeur Fonction supprimée
Ministre chargé de la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent

(3 mois et 23 jours)
Premier ministre Aminata Touré
Gouvernement Touré
Biographie
Nom de naissance Mahammed Boun Abdallah Dionne
Date de naissance (59 ans)
Lieu de naissance Gossas (Sénégal)
Nationalité sénégalaise
Parti politique APR
Diplômé de Institut d'Informatique d'Entreprise - Conservatoire national des arts et métiers
Université Pierre-Mendès-France (Grenoble)

Mahammed Dionne
Premiers ministres du Sénégal

Mahammed Boun Abdallah Dionne, né le à Gossas (région de Fatick)[1], est un homme d'État sénégalais, Premier ministre du Sénégal du [2],[3] au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est diplômé en 1983 de l'Institut d'informatique d'entreprise (IIE, alors rattaché au Conservatoire national des arts et métiers), grande école d'ingénieurs devenue l'École nationale supérieure d'informatique pour l'industrie et l'entreprise (ENSIIE, rattachée aux Mines-Télécoms).

Il est également titulaire d'un diplôme de troisième cycle en économie internationale et globalisation, spécialité Politiques économiques et sociales de l'université de Grenoble. Il a participé à de nombreuses formations organisées conjointement par la Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Institut du Fonds monétaire international.

Mahammed Dionne a également suivi des formations délivrées par l'Institut de la Banque mondiale en particulier sur le financement des infrastructures et leur accès par les plus pauvres.

Mahammed Dionne a commencé sa carrière professionnelle en 1983, à la compagnie IBM France (division des opérations extérieures), en qualité d'ingénieur technico-commercial, avant de rejoindre en 1986, la Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO). il a occupé successivement au sein de la banque, les fonctions de fondé de pouvoir, sous-directeur, puis directeur. Il se marie alors et a un fils : Pierre-Alexandre Dionne qui fait ses études à ASSAS, Paris.

En 1997, il a été détaché par la BCEAO auprès du gouvernement du Sénégal.

Dans le cadre de son détachement, Mahammed Dionne a occupé de 1997 à 2003, les fonctions de directeur de l'Industrie au ministère chargé de l'Industrie, puis de chef du Bureau économique du Sénégal à Paris avec rang de ministre-conseiller, de 2003 à 2005, et enfin, de directeur de cabinet du Premier ministre Macky Sall de 2005 à 2007. Après l'élection de Macky Sall à la présidence de l'Assemblée nationale du Sénégal, Mahammed Dionne devient son directeur de cabinet de 2007 à 2008.

Par la suite il est nommé représentant de l'ONUDI en Algérie jusqu'en décembre 2010.

De 2011 à mars 2014, il exerce les fonctions de coordinateur sénior de la coopération industrielle sud-sud puis, comme chef du programme de l'ONUDI pour l'Afrique et les pays les moins avancés, au siège de l'ONUDI à Vienne

Le , il est nommé Premier ministre par le président Macky Sall. Sa fonction est supprimée le [4] mais il demeure ministre d'État, secrétaire général de la présidence de la République, poste auquel il a été nommé le 6 avril 2019[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Mohamed Dionne nommé Premier ministre par Macky Sall », Le Point Afrique [1]
  2. « Mahammed Boun Abdallah Dionne nouveau Premier ministre » [html], sur gouv.sn, (consulté le 7 juillet 2014)
  3. D. MBaye, « Sénégal : Mohamed Dione nommé Premier ministre », sur lesafriques.com,
  4. Sénégal: le poste de premier ministre officiellement supprimé, Le Figaro, 14 mai 2019.
  5. Décret no 2019-760 du 6 avril 2019 portant nomination d'un ministre d'État, secrétaire général de la présidence de la République., site du gouvernement du Sénégal, 6 avril 2019.

Articles connexes[modifier | modifier le code]