Magyars d'outre-frontières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Zones où les Hongrois sont localement majoritaires dans les pays limitrophes de la Hongrie, d'après László Sebők[1].

Les Magyars d'outre-frontières, Hongrois d'outre-frontières (hongrois : határon túli magyarok) ou minorités hongroises à l'étranger désignent les populations magyares autochtones vivant sous le statut de minorité nationale ou de communauté ethnique dans les pays frontaliers de la Hongrie.

Contrairement à la diaspora hongroise qui concerne les citoyens hongrois ayant émigré de Hongrie, les Magyars d'outre-frontières sont des Hongrois qui se sont retrouvés hors de Hongrie en raison de changement de frontières, notamment suite au traité de Trianon en 1920. Il s'agit donc de deux communautés différentes.

Les Magyars d'outre-frontières bénéficient d'un traitement spécifique de la part de la loi hongroise qui leur permet d'accéder à la citoyenneté hongroise (magyar állampolgárság), de bénéficier de bourses d'enseignements, de recevoir des aides financières en faveur du maintien et du développement de leur culture et de leur langue et de disposer d'organisations représentatives reconnues par le gouvernement hongrois. L'activisme législatif de la Hongrie à l'égard de ces populations est souvent perçu comme une ingérence par les pays voisins.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Magyars dans le bassin des Carpates[modifier | modifier le code]

Traité de Trianon[modifier | modifier le code]

La présence des Hongrois hors du territoire hongrois s'explique par le déplacement des frontières lors de l'application du Traité de Trianon, conclu en 1920[2], ayant eu pour principal effet la dislocation de l'Empire d'Autriche-Hongrie aux lendemains de la Première Guerre mondiale. Certains Hongrois emploient également l'expression Hongrois de l'extérieur (Kívüli magyarok), par opposition aux Hongrois de l'intérieur (Belüli magyarok), "restés" en Hongrie.

En Autriche[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Minorité magyare d'Autriche.

En Roumanie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Hongrois de Roumanie.

En Serbie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Minorité magyare de Serbie.

En Slovaquie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Minorité magyare de Slovaquie.

En Slovénie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Minorité magyare de Slovénie.

En Ukraine[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Minorité magyare d'Ukraine.

Répartition géographique et démographie[modifier | modifier le code]

Pays Membres de la minorité magyare Notes Article
Drapeau de la Roumanie Roumanie 1 434 377 (2002)[3]
ainsi que 1 370 Csángós[4])
Les populations de langue hongroise comptabilisées comme magyares se concentrent dans la région de Transylvanie et se répartissent en deux groupes distincts : les Magyars à proprement parler (environ 350 000), localisés dans l'ancien Partium et les Sicules (environ 825 000), localisés dans les județe de Covasna et Harghita, soit le pays sicule[5]. Les Csángós sont un groupe à part, parlant un vieux dialecte hongrois, localisé en dehors du Royaume de Hongrie historique, en Moldavie roumaine. Hongrois de Roumanie
Drapeau de la Slovaquie Slovaquie 520 528 (2001)[6] Les Magyars autochtones de Slovaquie habitent une large bande de 50 à 100 km de large le long de la frontière avec la Hongrie, au sud du pays[7]. Minorité magyare de Slovaquie
Drapeau de la Serbie Serbie 293 299 (2002)[8] La zone d'implantation historique des Magyars de Serbie est la Voïvodine, au nord du pays. Minorité magyare de Serbie
Drapeau de l'Ukraine Ukraine 156 600 (2001) Les Magyars d'Ukraine habitent à la frontière hongroise, en Ruthénie subcarpathique. Minorité magyare d'Ukraine
Drapeau de l'Autriche Autriche 40 583 (2001)[9] La minorité magyare d'Autriche habite le Burgenland, ancienne possession hongroise, cédée à l'Autriche en 1920. Minorité magyare d'Autriche
Drapeau de la Croatie Croatie 16 595 (2001)[10] Il existe quelques villages de fondation magyare au nord du pays. Minorité magyare de Croatie
Drapeau de la Slovénie Slovénie 6 243 (2001) Il existe quelques villages de fondation magyare à l'est du pays. Minorité magyare de Slovénie
Total 2 468 405 individus

Représentation institutionnelle[modifier | modifier le code]

Représentation politique[modifier | modifier le code]

Institutions culturelles[modifier | modifier le code]

Institutions religieuses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (hu) László Sebők, « Közép- és Délkelet-Európa nemzetiségi térképe », sur sebok1.adatbank.transindex.ro, [« Carte des nationalités en Europe centrale et du Sud-Est »]
  2. Les Arbitrages de Vienne (1938, 1939 et 1940), intervenus sous l'influence de l'Allemagne et de l'Italie restituent à la Hongrie les régions à majorité hongroise au sud de la Slovaquie, l'Ukraine subcarpathique, le nord-ouest de la Roumanie et le "pays sicule", en Transylvanie, ainsi que la Voïvodine, dans l'actuelle Serbie.
  3. Recensement roumain de 2002
  4. 1 370 personnes se sont déclarés Csángós lors du recensement roumain de 2002. L'estimation du nombre de Csángós est pourtant plus élevée : ainsi, le Conseil de l'Europe estime leur nombre à 260 000.
  5. (en) Patrick Heenan, Monique Lamontagne, The Central and Eastern Europe Handbook, Londres, Taylor & Francis, (ISBN 978-1-57958-089-6, lire en ligne), p. 70
  6. « Recensement slovaque de 2001 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 20 avril 2013)
  7. (en) Roseann Duenas Gonzalez, Ildiko Melis, Language Ideologies: Critical Perspectives on the Official English Movement, Urbana, Lawrence Erlbaum Associates, , poche (ISBN 978-0-8058-4054-4, LCCN 00055887, lire en ligne), p. 302
  8. Recensement serbe de 2002
  9. Austrian census 2001
  10. (en) « World Directory of Minorities and Indigenous Peoples - Croatia : Overview (2001 census data) » [archive du ], United Nations High Commissioner for Refugees, (consulté le 16 mars 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]