Magonides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Magonides sont une dynastie de souverains carthaginois, du temps où ceux-ci étaient dirigés par des rois selon la thèse soutenue par certains historiens, en particulier Gilbert Charles-Picard.

Le premier d'entre eux est Magon Ier, qui tira Carthage de l'influence phénicienne et imposa la suzeraineté de sa cité aux autres colonies phéniciennes d'Afrique du Nord comme Utique. Sous les Magonides, l'empire carthaginois s'étend sur la Sardaigne, la côte libyenne et sur une grande partie de la Sicile. Les Magonides gouvernent à l'instar de rois, tout en s'appuyant sur les assemblées comme le Conseil des Anciens. À la mort d'Hamilcar Ier, vers 480, les rois perdent de nombreux pouvoirs au profit du Conseil des Anciens. Finalement, l'échec du coup d'État de l'hannonide Bomilcar, en 308, accélère le processus de transformation de Carthage en une république.

Liste[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]