Magnus Gabriel De la Gardie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille De La Gardie.
Magnus Gabriel De la Gardie
Magnus Gabriel De la Gardie (ur Svenska Familj-Journalen).png
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
SigtunaVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Père
Mère
Ebba Brahe (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Christine Catherine De la Gardie (d)
Jakob Kasimir De la Gardie
Marie Sophie Dela Gardie (en)
Axel Julius De la GardieVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Maria Eufrosyne av Pfalz (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Catharina Charlotta De la Gardie (d)
Gustaf Adolf De la Gardie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

Le comte Magnus Gabriel De la Gardie, né le 15 octobre 1622 à Reval et mort le 26 avril 1686 au château de Venngarn, est un homme d'État et militaire suédois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Jacob De La Gardie, gouverneur du duché d'Estonie et haut connétable du royaume de Suède, il fait partie de l'une des familles les plus riches de Suède et étudie à l'université d'Uppsala. Il devient l'un des favoris de la reine Christine de Suède et intègre le Conseil privé du royaume en 1647. La même année, il épouse la comtesse Maria Eufrosyne de Zweibrücken sœur du roi Charles X roi de Suède, mariage dont naîtront trois enfants qui arriveront à l'âge adulte. Il participe aux dernières opérations militaires de la guerre de Trente Ans et est promu au grade de général en 1648[1].

De 1649 à 1651, puis de 1655 à 1657, il est gouverneur de la Livonie suédoise. Il commande à ce titre des troupes pendant la Première guerre du Nord mais ne brille pas par ses qualités militaires. En 1652, il est nommé Grand Trésorier du royaume et reste à ce poste jusqu'en 1660, date à laquelle il devient Grand Chancelier de Suède[1].

Il est membre du Conseil de régence jusqu'en 1672, pendant la minorité du roi Charles XI de Suède. Il commande des troupes pendant la guerre de Scanie mais est vaincu lors de la bataille d'Uddevalla en 1677. Son influence à la Cour décline et, en 1680, il perd son poste de Grand Chancelier, étant nommé à la place Grand Intendant jusqu'en 1684. Tenu par le roi pour l'un des principaux responsables de la crise financière du royaume, il perd une grande partie de sa fortune et doit se retirer dans son château de Venngarn, où il meurt en 1686[1].

Grand mécène des arts et des sciences, il a également fait bâtir plusieurs châteaux[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (sv) Magnus Gabriel De la Gardie sur runeberg.org

Liens externes[modifier | modifier le code]