Magna Mater deorum Idaea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la mythologie romaine, Magna Mater deorum Idaea (grande-mère idéenne des dieux) était le nom de la déesse phrygienne Cybèle et de Ria.

Son culte s'est déplacé de la Phrygie en Grèce du VIe siècle av. J.-C. au IVe siècle av. J.-C..

En -205, Rome a adopté son culte à la suite de suggestion formulée dans les Livres sibyllins, importé sa statue depuis Pessinonte, et lui a édifié un temple sur le mont Palatin, inauguré en 191 av. J.-C.[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Filippo Coarelli, traduit de l’italien par Roger Hanoune, Guide archéologique de Rome, édition originale italienne 1980, Hachette, 1998, (ISBN 2012354289), p. 95