Magenta (bande dessinée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Magenta.

Magenta
Série
Scénario Nik Guerra
Dessin Nik Guerra
Genre(s) Erotique/Humour

Personnages principaux Magenta
Lucrèce

Pays Drapeau de l'Italie Italie
Première publication 2008-
Nb. d’albums 3
Site web nikguerra.it

Magenta est une série de bande dessinée pour adulte créée en 2006 par Nik Guerra. La série met en scène une femme détective dénommée Magenta ainsi que son acolyte Lucrèce, qui ont fondé l'agence "Shocking stockings" (que l'on pourrait traduire par "bas indécents", dans le sens de "dessous provocateurs").

Aventures[modifier | modifier le code]

Les albums réunissent environ une quinzaine de petites histoires de 10 pages en moyenne, basées sur un scénario léger prétexte à des gags à l'esprit plus ou moins osés ainsi qu'à de nombreuses scènes sexuelles, incorporant presque systématiquement des rapports de domination de la part des deux héroïnes.

Les scénarios donnent très souvent l'occasion à Magenta et Lucrèce de s'adresser directement au lecteur (supposé systématiquement masculin, car la réaction de celui-ci -verbale et/ou éjaculatoire- est retranscrite directement dans la vignette).

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Les deux héroïnes sont des femmes détectives dont la tenue vestimentaire consiste en une caricature outrageuse de celles de femmes fatales : talons hauts, bas noirs, robes moulantes et courtes, décolletés vertigineux, qui sont généralement les codes vestimentaires des femmes imposant un fétichisme sexuel à leur partenaire.

Toutes deux ont un rapport dominateur avec les hommes, qu'elles considèrent uniquement comme des objets sexuels. Condescendantes, méprisantes vis-à-vis de la gent masculine, elles ont un appétit sexuel inépuisable, mais ont toutefois des caractères différents. Magenta est brune, c'est une meneuse autoritaire, directive, et n'hésite pas à tuer ses amants sur un simple caprice (en général, parce qu'elle n'a pas obtenu d'eux satisfaction sexuelle). Lucrère, quant à elle, est plus "fleur bleue" (c'est-à-dire s'amourachant plus facilement), naïve à sa façon, voire parfois "nunuche" (elle est représentative du stéréotype de la blonde), mais peut se révéler tout aussi expéditive que sa comparse. Toutes deux sont, chacune à leur manière, sadiques et dominatrices avec un détachement plus ou moins faussement enfantin, ce qui est un des principaux ressorts comiques des situations.

Régulièrement amantes sans pour autant former un couple, Magenta et Lucrèce ont quelques fois des aventures sexuelles avec des femmes, qu'elles traitent généralement avec beaucoup plus de respect que les hommes.

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

  • Ganymède, jeune neveu de Magenta, qui fantasme régulièrement sur Lucrèce.
  • Scooter, copain de Ganymède, fantasme quant à lui sur Magenta.
  • Le Faucon, ennemi des détectives et sorte d'avatar vicieux d'un gentleman cambrioleur du type d'Arsène Lupin, apparaît rarement en personne, mais est souvent impliqué dans le gag de fin d'intrigue, où les jeunes femmes découvrent un mot de sa part après qu'il leur a échappé, ou qu'il leur a dérobé leur butin.
  • Kro d'Hambourg, alias la Papesse, actrice X et sorte de génie du mal nymphomane. Elle espère "devenir impératrice du monde" en l'assujettissant "par le stupre" grâce à son armée de shemales reconstituées à partir de cadavres (à la façon de la créature du Dr Frankenstein).
  • Godette et Vaseline, deux comparses blondes, apparaissent régulièrement dans les épisodes pour prêter main-forte (uniquement sur le plan sexuel) aux deux détectives.

Albums[modifier | modifier le code]

1e édition[modifier | modifier le code]

  • "Magenta" Tome 1, mai 2005
  • "Magenta" Tome 2, octobre 2006
  • "Magenta" Tome 3, avril 2008

Réédition[modifier | modifier le code]

  • "Détective dépravée", mars 2011
  • "Bas-fonds et Bas nylon ", janvier 2013
  • "Bienvenue en enfer ", mars 2015

Édition anglophone[modifier | modifier le code]

  • "The Color of Sex", janvier 2009
  • "The Power of Pink", janvier 2009
  • "The Look of Lust", janvier 2010
  • "Drop Dead Gorgeous!", janvier 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]