Magda Lupescu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hélène de Roumanie et Lupescu.
Carol II de Roumanie et son épouse, Magda Lupescu.

Hélène Lupescu (en roumain : Elena Lupescu), plus connue sous son surnom de Magda Lupescu, est née officiellement le à Iași, en Roumanie, et décédée le à Estoril, au Portugal. Maîtresse puis troisième épouse du roi Carol II de Roumanie, elle contribue à la dégradation de l'image de ce dernier durant l'Entre-deux-guerres. Après son mariage, elle est titrée « princesse de Roumanie » par son époux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issue d'une famille d'origine juive, Hélène Lupescu est élevée dans la religion catholique. En 1919, elle épouse un officier roumain du nom de Ion Tâmpeanu, mais leur mariage est malheureux et Hélène entretient de nombreuses relations extra-conjugales, ce qui conduit bientôt le couple à divorcer. En 1923, Hélène rencontre le prince héritier Carol de Roumanie, qui tombe rapidement amoureux d'elle. Passionnément épris, le jeune homme fuit la Roumanie et sa famille en 1925 pour pouvoir vivre leur relation au grand jour à l'étranger.

En 1930, Carol rentre cependant à Bucarest et s'y fait proclamer roi. Hélène rejoint alors secrètement son amant et le couple reprend sa vie conjugale, non sans s'attirer les critiques de la société roumaine, de plus en plus touchée par l'antisémitisme. L'éclatement de la Seconde Guerre mondiale et la victoire de l'Axe en Europe de l'Est obligent finalement le couple à s'enfuir au Portugal, puis en Amérique latine en 1940.

En 1947, Hélène tombe gravement malade et Carol II accepte finalement de l'épouser. Peu de temps après, la santé de celle-ci se rétablit « miraculeusement » et le roi détrôné lui décerne le titre de « princesse de Roumanie ». Le couple s'installe ensuite à Estoril, au Portugal, où Carol II s'éteint en 1953. Hélène lui survit 24 ans et, à sa mort, son corps est placé au côté de celui de son mari, au monastère de Saint-Vincent de Fora, à Lisbonne.

En 2003, le gouvernement roumain fait cependant rapatrier les deux dépouilles au monastère de Curtea de Argeș où celle du roi est déposée dans une chapelle et celle d'Hélène Lupescu est inhumée dans le cimetière attenant.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) A.L. Easterman, King Carol, Hitler, and Lupescu, Victor Gollancz Ltd., Londres, 1942.