Magazine 60

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Magazine 60
Pays d'origine France
Genre musical New wave, Synthpop, Eurodisco
Années actives 19811992
Composition du groupe
Membres Jean Luc Drion
Pierre Mastro
Dominique Regiacorte

Magazine 60 est un groupe français fondé en 1981 par Jean-Luc Drion, producteur indépendant et la fratrie Delval (Yves, Marc, Danielle Delval) et par la suite Dominique Pierre de Don Quichotte (No estan aqui). Ils sont tous originaires de la région lilloise. Le groupe fit des reprises de succès des année 1960 puis, à la suite d'une scission en 1983, fait de l'eurodisco-synthpop. En 1984, toujours sous le nom de Magazine 60, sortent plusieurs 45 tours de synthpop dont deux entrent dans les charts : Don Quichotte (No estan aqui) et Rendez-vous sur la Costa del Sol. Avec Dominique Regia-Corte (ou Régiacorte) comme compositeur et Pierre, ex-Magazine 60 (dit El Chico), comme guitariste vocal compositeur.

Biographie[modifier | modifier le code]

De leur coté, Yves, Marc et Danielle Delval, tous trois auteurs-compositeurs-interprètes et amateurs de West Coast, participent en 1977, sous le nom de « Beaugency », à un concours national sur la radio RTL. Leur groupe « Beaugency » gagnent ce concours avec une chanson écrite par Yves Delval, intitulée « Matin d’amour » parmi les 1 200 groupes participants. Plusieurs sociétés de production les contactent mais aucun contrat ne viendra concrétiser ces débuts prometteurs.

De son côté, Jean-Luc Drion, auteur-compositeur et arrangeur déjà connu dans le métier, participe à plusieurs productions françaises et belges (Crazy Horse, Chocolat's, Claudia Cardinale, Christian Adam, Alain Delorme, etc.).

Joignant leurs talents, les Delval et Drion ont l’idée de reprendre les plus belles chansons des années 60 sous forme de medley : Ce sera la création du groupe « Magazine 60 ».

Alain Dernoncourt, chanteur, se joindra à eux pour l'enregistrement de leur premier album simplement intitulé « Magazine 60 » qui sort en 1981 chez Barclay Records. Il se classe dans les 10 premiers et se vendra à plus de 260 000 exemplaires dans toute la France, dont plus de 100 000 exemplaires sur les seuls départements du Nord et du Pas-de-Calais : du jamais vu. Seront également écoulés 380 000 single 45 tours. Devenu disque d’Or, la promotion, les télés, radios et galas s'enchaînent pour Magazine 60.

Danielle Delval quitte le groupe pour réaliser ses propres titres, elle est remplacée par Michèle Calleweart.

En fin 1981, début 1982, le groupe décide de sortir un deuxième album intitulé « 60’s slows - Magazine 60», qui remporte le même succès : plus de 280 000 albums et 110 000 45 tours. Sont alors réalisés deux clips vidéo pour l’international. Le groupe est classé dans les 10 meilleurs groupes et obtient à nouveau un disque d’Or. Une tournée dans toute la France s'ensuit.

Toujours en 1982, un troisième d'album sort, toujours intitulé « Magazine 60 » comprenant cette fois des medleys twists, slows et ballades en français. Cette même année sort également un 45 tours « J’fais de la radio ».

En 1983 des dissensions financières et juridiques se font jour, les Delval n'étant que les interprètes des succès de Magazine 60 et Jean-Luc Drion, le producteur détenteur des droits : la promotion est stoppée net, le groupe Magazine 60 éclate. Yves Delval, Marc Delval et Michèle Calleweart quittent le groupe. Jean-Luc Drion continuera seul l'aventure.

En 1984, il produit, toujours sous le nom de Magazine 60, plusieurs 45 tours de synthpop dont deux entreront dans les charts : Don Quichotte (No estan aqui) et Rendez-vous sur la Costa del Sol. Avec Dominique Regia-Corte (ou Régiacorte) Compositeur et Pierre (dit El Chico), guitariste vocal.

De leur côté, Yves et Marc Delval signeront en 1983 chez Barclay Records sous le nom de « Madison 60 » un 45 tours reprenant les meilleurs titres madisons, et signe en 1991, chez BMG Entertainment, un album intitulé « Legend 60 » incluant des reprises des titres pop-rocks des 60’s.

En 1992, Universal Music Group sort une compilation des deux premiers albums de Magazine 60 (medley de titres des années 60) qui s’écoulera à plus de 230 000 exemplaires.

En 2002, le titre Don Quichotte (No estan aqui) est présent dans la bande originale du film de Claude Duty Filles perdues, cheveux gras.

En 2006, Yves Delval et son frère Luc, fort de l’engouement du public pour les années 60’s, remontent le groupe et proposent un nouveau spectacle basé sur une dizaine de medleys, reprenant les styles de musiques de ces années là : Rocks, twist, hippies, slows, madisons en anglais et en français.

En 2007, le chanteur de The Black Eyed Peas, Will.i.am, reprend le sample Don Quichotte dans sa chanson I Got it from My Mama.

Dès juin 2013, la musique du tube Don Quichotte (No estan aqu) interprété par Dominique et Pierre est reprise cette fois dans une publicité de la marque de téléphonie mobile Sosh. Un single intitulé Don Quichotte - TV Edit sort dans la foulée toujours sous le nom de Magazine 60. Le titre est également présent sur la compilation Hit 2013 - Spécial rentrée.

Pierre, ex membre de Magazine 60, a entamé une carrière solo, reprenant ses titres originaux Don Quichotte, Costa Del Sol, Pancho Villa ainsi que ses créations Come On in Mexico, Dont Play Love, etc.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1981 : Magazine 60
  • 1981 / 1982 : 60’s slows (Magazine 60)
  • 1982 : Magazine 60[1]
  • 1985 : Costa Del Sol[2] (album de 7 titres réalisé par J.-L. Drion, Pierre Mastro et D. Régiacorte)
  • 2014 : The Origin (Pierre, ex-membre de Magazine 60, album de 15 titres réalisé par Pierre Mastro)

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1982 : J'fais d'la Radio
  • 1982 : Sir Walter Gimmick
  • 1984 : Don Quichotte (No estan aqui) #10 FR,#56 US,#25 AT,#42 NL
  • 1985 : Rendez-vous sur la Costa del Sol
  • 1986 : Florida Mix
  • 1987 : Pancho Villa
  • 1988 : 36.15 Tap Connection[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]